Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.2 (5 votes)

Travailler sans diplôme dans la grande distribution

Travailler sans diplôme dans la grande distribution
© Kzenon / Fotolia

Dans les rayons, derrière les caisses, au contact de la clientèle ou pas… La grande distribution offre des emplois aux non-diplômés. Une grande motivation est cependant indispensable, surtout si vous voulez évoluer.

Des postes qui ne demandent pas de diplôme particulier, il en existe dans la grande distribution. La plupart d'entre eux exigent rigueur, motivation, sens du contact et goût du service.

Un métier accessible sans diplôme : hôte de caisse
Plus communément appelé caissière ou caissier, l'hôtesse ou hôte de caisse enregistre les produits achetés par le client, réalise les opérations d'encaissement et gère sa caisse. "Un poste d'hôte de caisse demande de la rigueur et de la concentration pour mémoriser les 10 modes de paiement. Il faut savoir également compter pour rendre la monnaie", rappelle Paquita Arrenous, responsable recrutement et partenariats de l'emploi chez Carrefour. 
Également amené à orienter et à conseiller les clients, il doit avoir le sens de l'accueil et le goût du service. Rémunéré au moins au smic, il travaille en journée, pendant les horaires d'ouverture des supermarchés et hypermarchés.

Employé de rayon, vendeur : des postes également accessibles sans diplôme

L'employé de rayon s'occupe du transport, du rangement, du conditionnement et de l'étiquetage des produits de son rayon. Il peut être amené à conseiller les clients du rayon. Ce poste exige des compétences physiques : être fréquemment debout et porter des charges, de la rapidité et de la mémorisation (capacité à repérer les produits dans le rayon). Il peut travailler dans les rayons alimentaire ou non alimentaires. Il vérifie que les produits respectent les normes sanitaires et sont propres à être vendus.

Le vendeur en produits frais (poissonnerie, charcuterie, fromagerie...) accueille, conseille et sert les clients de son rayon. Il procède également au rangement, conditionnement et étiquetage des produits. D'après Paquita Arrenous, pour être vendeur en produits frais, “il faut aimer le produit, ne pas avoir peur de manipuler des fromages ou du poisson, et aimer le contact avec le client”.

Une sélection basée sur la motivation plus que sur le diplôme

Dans la grande distribution, la motivation tient une place importante dans le recrutement du personnel, surtout lorsque l'employeur ne peut pas s'appuyer sur des diplômes.
"Les entreprises de distribution font beaucoup d'entretiens par simulation. Le candidat est mis dans des conditions réelles de travail, ce qui permet d'évaluer ses réactions, son comportement. Dans notre secteur, le diplôme obtenu est moins important que les qualités et l'envie que l'on montre", explique Renaud Giroudet, directeur des affaires sociales-emploi-formation de la fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD).

“En entretien de recrutement, il faut être conscient de la réalité du poste pour pouvoir s'y plaire. Si on aime le contact avec les clients, il vaut mieux choisir un poste de vendeur plutôt qu'un poste d'employé de rayon, par exemple”, affirme Paquita Arrenous.

Aimer le travail en équipe et le contact avec les clients

Renaud Giroudet rappelle que même si les diplômes ne sont pas indispensables pour travailler dans un supermarché, "ces emplois demandent une réelle implication car ce sont de vrais métiers".
Parmi les qualités recherchés : "Etre sérieux, aimer le contact avec le client, être aimable (car le client, lui, ne l'est pas toujours), aimer le travail en équipe, être plutôt rigoureux (les employés en produits frais doivent faire attention aux dates de péremption par exemple)."

“L'organisation des magasins, avec une hiérarchie, un chef, donne un cadre qui peut être rassurant, ajoute Paquita Arrenous. En même temps, il faut s'engager à respecter les consignes. Nous encourageons les jeunes que nous recrutons à poser des questions s'ils ne comprennent pas bien une consigne et à ne pas rester passifs.”

Emplois en CDI payés au-dessus du Smic

"Les contrats proposés sont essentiellement des CDI sauf en cas de remplacement de salariés absents, les contrats sont alors des CDD", constate Renaud Giroudet. Mais ces CDD peuvent être un moyen de mettre un pied dans le secteur et acquérir de l'expérience. "Dans les rayons, le temps de travail est souvent de 35 heures par semaine. En caisse, ce sont des temps partiels de minimum 25 heures par semaine, cela s'explique par le fait que les clients viennent surtout le soir et le week-end faire leurs courses."

Le salaire de base se situe un peu au-dessus du Smic (+ 5 %). "Mais la convention collective prévoit la pause payée c'est-à-dire que 35 heures travaillées sont payées 36 h 75. Et au bout d'un an d'ancienneté, le 13e mois est obligatoire."

Contrats pros et formation pour les nouveaux embauchés

"Pour les nouveaux embauchés, chaque entreprise a sa politique de formation", indique Renaud Giroudet. Chez Carrefour, "tous les nouveaux embauchés en CDI suivent une formation sur l'entreprise, sur les consignes de sécurité et sur le magasin où ils vont travailler, décrit Paquita Arrenous. Ensuite, ils sont pris en charge par un employé expérimenté du rayon ou du service du magasin."

Beaucoup de jeunes, qui sont embauchés dans la grande distribution, commencent avec un contrat de professionnalisation. “Nous avons un centre de formation interne : l'École Carrefour, explique Paquita Arrenous. Nous recrutons des employés de rayon et des hôtes et hôtesses de caisse en contrat de professionnalisation pour 6 mois. Ces contrats s'adressent à des personnes qui n'ont pas plus que le bac et moins de 2 mois d'expérience. Si tout se passe bien, l'objectif est qu'ils signent à la fin un CDI.” 

"Ils peuvent ensuite préparer un CQP (certificat de qualification professionnelle) d'employé de commerce, dans l'entreprise, ce qui leur permet d'évoluer", précise Renaud Giroudet.

Évoluer vers un poste d'adjoint

“Lorsqu'on est employé de rayon ou vendeur de produits frais, on peut devenir adjoint de rayon, ce qui permet de faire de la gestion de commandes et de l'animation d'équipe, décrit Paquita Arrenous. 80 % de nos cadres sont issus de l'évolution interne. Une hôtesse de caisse peut évoluer vers un poste de conseillère de caisse et gérer une équipe de 2 ou 3 personnes."

Pour Renaud Giroudet, "pour évoluer, il faut accepter de changer de magasin et parfois de région. Dans les grandes villes, comme les magasins sont plus grands, il y a davantage de possibilités pour évoluer rapidement. Vous pouvez évoluer en quelques années, cela dépend de votre motivation et de la qualité de votre travail."

Comment postuler dans la grande distribution ?

Vous pouvez rencontrer les entreprises de la grande distribution lors de forums emploi. Vous pouvez envoyer votre CV directement aux services ressources humaines des super ou hypermarchés.

De nombreuses enseignes ont des sites Internet dédiés au recrutement. Vous pouvez postuler en ligne ou déposer votre CV.

Voici quelques sites pour travailler dans le secteur :

www.metiersducommerce.fr
www.erecrut.com
www.jobvente.com

Les entreprises qui recrutent :

- Carrefour
- Auchan
- Leclerc
- Les Mousquetaires (Intermarché, Netto, Bricomarché...)
- Casino
- Monoprix
- Chronodrive

Isabelle Fagotat, Émilie Grégoire et Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Puis-je monter mon entreprise sans diplôme ?

Oui, des associations comme l’Adie peuvent vous aider à financer votre projet grâce au microcrédit. D'ailleurs, 23% des micro-entrepreneurs de l’Adie n’ont aucun diplôme !

Conseils pour trouver un emploi
Que mettre en avant face à un employeur quand on est sans diplôme ?

Les recruteurs cherchent avant tout à déceler les qualités qui leur semblent importantes pour le poste. Par exemple, dans les postes en contact avec la clientèle, ils recherchent des personnes qui aiment le contact, qui ont le sens commercial, qui savent travailler en équipe. Mettez vos qualités humaines en avant !

Conseils pour trouver un emploi
Quels sont les secteurs qui recrutent sans diplôme ?

Les secteurs de la restauration, des services à la personne, de l’environnement, du nettoyage, du transport et de la grande distribution cherchent régulièrement des salariés non qualifiés.

Conseils pour trouver un emploi
Sans diplôme, comment se faire aider pour s’orienter professionnellement ?

Si vous avez moins de 25 ans, les missions locales, présentes partout en France, sont là pour vous accompagner pas à pas dans votre recherche d'emploi.

Conseils pour trouver un emploi
Si je n'ai pas de diplôme, puis-je progresser dans mon métier ?

Si vous êtes prêt(e) à vous former, oui ! La plupart des entreprises, en particulier les grands groupes, offrent de nombreuses formations à leurs salariés. Vous pouvez donc, à condition de vous former en interne, évoluer vers un poste de responsable, même si vous avez commencé sans diplôme !

Conseils pour trouver un emploi