Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (9 votes)

Travailler sans diplôme dans l'hôtellerie et la restauration

Travailler sans diplôme dans l'hôtellerie et la restauration
© Joël Biletta

Dans l’hôtellerie et la restauration, ce sont les compétences et le dynamisme qui priment : il est possible de décrocher un poste de serveur, plongeur ou femme de chambre même sans diplôme. Vous pourrez par la suite évoluer grâce à la formation interne surtout si vous avez intégré un grand groupe.

Difficiles, les métiers de l'hôtellerie-restauration ? “Dans ce secteur, nous travaillons entre 35 et 39 heures par semaine comme tout le monde, mais il est vrai que nous sommes en horaires décalés. Cela dit, c’est le cas de beaucoup de salariés…”, explique Bruno Croiset, directeur de l'emploi et des conditions de travail chez Accor.

Et le secteur cherche du personnel : "Nous estimons à 50 000 le nombre d'emplois non pourvus dans l'hôtellerie-restauration", indique Grégory Hulin, responsable département emploi-formation du syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers, et traiteurs (SYNHORCAT).

Serveur : un metier accessible sans diplôme
Rémunéré au moins au smic, le serveur peut être employé par des brasseries, restaurants, hôtels... Il prépare les tables, assure le service des repas, présente l'addition au client, encaisse, rend la monnaie puis débarrasse et nettoie les tables. Il peut intervenir sur les services du petit-déjeuner, du déjeuner, du dîner ou en continu. Il peut donc être amené à avoir des horaires de travail avec des coupures journalières. Dynamique et rigoureux, il doit faire preuve d'une bonne résistance au stress et aux fortes cadences de travail, de diplomatie et de courtoisie avec les clients.

Pour trouver un job, envoyez une candidature spontanée ou présentez-vous directement (évitez les heures de service). Pensez aux fast-foods, campings, pizzerias et aux grands groupes de l’hôtellerie-restauration.

Plongeur, femme de chambre : des métiers également accessibles sans diplôme

Outre des serveurs, les patrons de restaurants recrutent des plongeurs, postes pour lequels aucun diplôme n'est exigé. Leur rôle : assurer le nettoyage de la vaisselle, des couverts et de tout le matériel utilisés lors du service ainsi que des locaux de cuisine. Ils peuvent ponctuellement être amené à effectuer d'autre tâches comme réceptionner les marchandises.

Autre métier accessible sans diplôme dans le secteur de l'hôtellerie : la femme de chambre (ou valet), qui s'occupe du nettoyage des chambres, des sanitaires et de la propreté des étages de toutes les parties d'un hôtel.

Le salaire d'entrée pour ces deux métiers est le smic.

Faire des stages pour découvrir les métiers

“Si vous avez déjà une une idée du métier vers lequel vous voulez vous diriger, Accor peut vous proposer un stage d’immersion en entreprise”, explique Bruno Croiset.

“Vous serez continuellement accompagné et suivi par votre manager. L’entretien de fin de stage permet de faire un bilan et de voir quelle suite donner à cette expérience. Si ce stage est concluant et que vous avez envie de continuer, nous pouvons vous proposer d’intégrer une équipe.”

Être motivé, avoir le goût du contact et le sens commercial

"Dans l'hôtellerie-restauration, l'important est d'avoir envie de travailler, rappelle Grégory Hulin. Nous avons vraiment besoin de jeunes motivés."

“Lors de l'entretien de recrutement, nous chercherons à déceler le goût du contact, le sens commercial mais aussi votre capacité à vouloir rendre service. Autant de qualités nécessaires pour faire ces métiers de la restauration et de l’hôtellerie, en contact permanent avec les clients”, décrit Bruno Croiset.

Des contrats en CDI

Contrairement à ce que l'on imagine souvent, le secteur de l'hôtellerie-restauration propose majoritairement des CDI pour ses métiers de serveur, plongeur, ou femme de chambre. "Ces contrats sont souvent à temps plein, 35 ou 39 heures, indique Grégory Hulin. Les salaires dépendent de la catégorie de l'établissement, selon que l'on travaille dans un petit restaurant de village ou dans un palace. Mais, en général, ils se situent au-dessus du Smic."

Détail intéressant : les pourboires, qui permettent d'augmenter ses revenus.

De nombreuses possibilités de formations après le recrutement

"Même si vous pouvez entrer sans diplôme dans notre secteur, il vaut mieux postuler avec un CAP. Ce diplôme vous aidera dans votre recherche d'emploi", souligne Grégory Hulin. Mais si vous n'avez aucun diplôme, vous pouvez commencer avec un contrat en alternance. Chaque année, le groupe Accor forme 500 jeunes en alternance, du CAP au master.

"Si le métier vous plaît et que vous voulez évoluer, vous pouvez suivre une formation et passer un CQP (certificat de qualification professionnelle)", ajoute Grégory Hulin. Il en existe plusieurs comme le CQP agent de restauration, employé d'étage, serveur en restauration, barman monde de la nuit...

“Une fois dans l'entreprise, vous aurez de multiples possibilités d'évolution grâce aux formations proposées dans les différentes enseignes de notre groupe : Ibis, Novotel, Suite Novotel…”, explique Bruno Croiset. En effet, pour compléter l'expérience de terrain, l’académie Accor propose des formations en ligne et interactives spécifiques aux métiers.

Une évolution possible vers des postes de managers

“75 % de nos managers sont issus du terrain !, annonce Bruno Croiset. Pour recruter des patrons d’hôtel, on ne recherche pas obligatoirement des masters, mais plutôt des personnes avec de l’expérience et des compétences.”

"De serveur, vous pouvez devenir chef de rang par exemple, et de femme de chambre vous pouvez évoluer vers un poste de gouvernante adjointe, précise Grégory Hulin. Mais, pour évoluer, il faut souvent changer d'entreprise car le secteur est composé de nombreuses TPE (très petites entreprises) qui renouvellent moins ces types de postes."

Comment postuler dans l'hôtellerie-restauration ?

Dans votre recherche d'emploi, privilégiez le contact en déposant en main propre votre CV à l'hôtel ou au restaurant qui vous intéresse. Mais attention à ne pas arriver au moment du coup de feu. Pensez également à vous présenter avec une tenue correcte.

Vous pouvez aussi rencontrer les grands groupes sur les salons emploi.

Une législation spécifique pour les CHR
Dans les cafés, hôtels et restaurants (CHR), la durée conventionnelle du travail est fixée à 39h par semaine. Au-delà de 35h, il y a une majoration de salaire pour heures supplémentaires : + 10 % de la 36e à 39e heure, + 20 % de la 40e à la 43e heure, + 50 % à partir de la 44e heure.


Les sites d'emploi du secteur

www.emploi-restaurant.fr
www.jobresto.com
www.lhotellerie-restauration.fr
www.recrutour.fr

Les entreprises qui recrutent
www.accor.com
www.groupeflo.com
www.buffalo-grill.fr
www.mcdonalds.fr
www.recrute.quick.fr
www.kfc-recrute.fr

Isabelle Fagotat, Émilie Grégoire et Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Puis-je monter mon entreprise sans diplôme ?

Oui, des associations comme l’Adie peuvent vous aider à financer votre projet grâce au microcrédit. D'ailleurs, 23% des micro-entrepreneurs de l’Adie n’ont aucun diplôme !

Conseils pour trouver un emploi
Que mettre en avant face à un employeur quand on est sans diplôme ?

Les recruteurs cherchent avant tout à déceler les qualités qui leur semblent importantes pour le poste. Par exemple, dans les postes en contact avec la clientèle, ils recherchent des personnes qui aiment le contact, qui ont le sens commercial, qui savent travailler en équipe. Mettez vos qualités humaines en avant !

Conseils pour trouver un emploi
Quels sont les secteurs qui recrutent sans diplôme ?

Les secteurs de la restauration, des services à la personne, de l’environnement, du nettoyage, du transport et de la grande distribution cherchent régulièrement des salariés non qualifiés.

Conseils pour trouver un emploi
Sans diplôme, comment se faire aider pour s’orienter professionnellement ?

Si vous avez moins de 25 ans, les missions locales, présentes partout en France, sont là pour vous accompagner pas à pas dans votre recherche d'emploi.

Conseils pour trouver un emploi
Si je n'ai pas de diplôme, puis-je progresser dans mon métier ?

Si vous êtes prêt(e) à vous former, oui ! La plupart des entreprises, en particulier les grands groupes, offrent de nombreuses formations à leurs salariés. Vous pouvez donc, à condition de vous former en interne, évoluer vers un poste de responsable, même si vous avez commencé sans diplôme !

Conseils pour trouver un emploi