Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 2 (4 votes)

Handicap, accessibilité, séjour à l'étranger : des sites et applis utiles

Handicap, accessibilité, séjour à l'étranger : des sites et applis utiles
© I wheel share

Ils s'appellent I wheel share, FoxP2, MappED!,Handivoyage...
Leur objectif : aider les personnes handicapées dans leur quotidien.
Vous souhaitez vérifier l'accessibilité d'une université ou d'une administration, entrer en contact avec une famille d'accueil pour un séjour à l'étranger ou trouver un logement de vacance, découvrez les solutions proposées par ces sites et applis.

Cette université est-elle accessible aux personnes en fauteuil roulant ? Peut-on visiter ce monument lorsque l’on est malvoyant ? Comment trouver une famille étrangère apte à accueillir mon enfant hémiplégique ? Où trouver un logement adapté pour mes prochaines vacances ?

Quand on est en situation de handicap, on rencontre souvent des difficultés pour se déplacer, se garer, partir à l'étranger...

Face à ces « galères », divers sites et applis ont vu le jour. Certains fonctionnent sur une logique participative : les utilisateurs sont invités à apporter leur contribution en partageant leurs expériences afin d'enrichir le contenu.
D'autres sont des outils de matching qui permettent de mettre en relation des utilisateurs ayant des besoins et attentes qui se complètent.

L’appli mobile I wheel share 

Jeu de mot entre wheelchair (« fauteuil roulant ») et I will share (« je partagerai »), l’application mobile I wheel share propose à ses utilisateurs de transmettre leurs expériences en matière d’adaptabilité d’un lieu ou d’un événement.

Les descriptifs jouent sur le côté décalé avec des mentions comme #ÇaRoule, #BâtonDansLesRoues, #BienEntendu, #DialogueDeSourd, #LesYeusFermés… et sont accompagnés de commentaires des contributeurs. 

« Actuellement, 1 300 personnes utilisent l’appli et 1 500 sites sont référencés, principalement en France et parfois à l’étranger (quand un utilisateur voyage, il peut indiquer l’accessibilité d’un lieu. C’est ainsi que l’on trouve des référencements au Mozambique ou à Budapest, par exemple).
Prochainement, les plages disposant du label pavillon bleu, plus performantes en matière d’accessibilité, seront également référencées », souligne Audrey Sovignet, fondatrice d’I wheel share.

« Bien que je n'ai cette application que depuis peu, je sais qu'elle peut vite devenir indispensable. J'en ai souvent rêvé, I wheel share l'a fait !
Plus il y aura de personnes qui témoigneront, plus elle aura d'utilité et montrera tout son potentiel », rappelle Valérie, une utilisatrice. 

Accessible à tout type de handicap (une synthèse vocale est disponible pour les mal voyants), l’appli est téléchargeable gratuitement sur Google play ou dans l’App store.

 

 

Envie d’investir dans I wheel share ?
Si vous voulez prendre part dans l’aventure d'I wheel share en devenant actionnaire, c’est possible en cliquant ici.
« Nous ouvrons actuellement 20 % de notre capital à des financeurs. Il s’agit d’investir 180 euros minimum. La somme est déductible d’impôt et d’impôt sur la fortune. L’objectif est d’atteindre 100 000 euros de capital supplémentaire, ce qui nous permettrait d’obtenir une subvention afin de poursuivre notre développement », résume Audrey Sovignet.

Jaccede pour les personnes à mobilité réduite

Accessible via un site Internet ou une application mobile, Jaccede est également une plateforme collaborative sur laquelle chaque utilisateur peut fournir des éléments sur l’accessibilité d’un lieu pour les personnes à mobilité réduite.

Vous souhaitez savoir si le restaurant dans lequel vous envisagez de dîner dispose d’une entrée de plain-pied et des toilettes équipées pour les personnes en fauteuil roulant ? Il suffit d’indiquer son nom dans le moteur de recherche, de vérifier s’il est référencé et de lire le descriptif.

L’intérêt du site : de la boucherie au parc d’attraction en passant par le lycée, il permet d’effectuer des recherches sur une grande variété de lieux.

Pour enrichir cette base de données, tous les utilisateurs sont invités à devenir « jaccedeur », c’est-à-dire « un utilisateur ou contributeur de Jaccede d’esprit positif, qui travaille main dans la main avec ses semblables à travers le monde pour compléter et mettre à jour le guide Jaccede, afin de diffuser à tous l'information et de sensibiliser sur l'importance de l'accessibilité ».

MappeED! pour les étudiants

Lancé en mars 2017 par l’association étudiante Erasmus student network (ESN), le site MappED! (en anglais) donne la possibilité de vérifier si un établissement d’enseignement supérieur est accessible aux personnes handicapées

Un exemple, à Londres, avec la School of geography. On y apprend que ses bâtiments disposent d’ascenseurs dotés de signalétique en relief ou en braille, de places de parking réservées ou encore qu’il n’y a pas de marche à l’entrée. MappED! fournit également les coordonnées de la mission handicap et informe sur les services disponibles (livre audio, imprimantes en braille, interprètes en langue des signes…) de la Queen Mary university of London dont dépend l’établissement.  

« L’objectif du site est de promouvoir la mobilité internationale des jeunes en situation de handicap en leur permettant de pouvoir se projeter dans des villes à l’étranger où ils souhaitent aller étudier. Au-delà du moteur de recherche et de la carte, on trouve dans l’onglet « info centre » des informations pratiques et des témoignages inspirants », explique Sarah Holveck, coordinatrice de projets d’ESN France. 

Près de 800 établissement sont actuellement référencés. Là aussi, les utilisateurs sont invités à télécharger l’appli (gratuite) et à apporter leurs contributions sur l'accessibilité des lieux qu’ils visitent.

Foxp2 pour partir dans une famille à l’étranger

 

Permettre à des personnes en situation de handicap de découvrir un pays, une langue et des personnes issues d’une autre culture dans un cadre sécurisé, c’est l’objectif de Foxp2.

« Il s’agit de mettre en relation des familles de jeunes (et de moins jeunes) en situation de handicap partout en Europe, dans le but de faciliter les échanges linguistiques entre familles partageant les mêmes aménagements et savoir-faire », résume Alix Paulmier, fondatrice et directrice du développement de Foxp2. 

Exemple : un jeune aveugle qui souhaite partir au Royaume-Uni sera orienté vers une famille dans laquelle un enfant souffre d’un handicap similaire, dont la maison dispose des équipements nécessaires et dont la famille est habituée à vivre auprès d’une personne malvoyante. 

« Actuellement en développement, la plateforme sera opérationnelle dans quelques mois. Pour connaître la date d’ouverture du site, j’invite les personnes intéressées à s’inscrire sur www.foxp2.eu. Cela nous permettra de mieux cibler les attentes et besoins des utilisateurs », indique Alix Paulmier. 

Handivoyage pour trouver des logements adaptés

Vous êtes en fauteuil roulant et voulez être sûr que le logement que vous réserverez pour vos vacances dispose des aménagements nécessaires ? Sur Handivoyage sont référencés plus de 200 habitations adaptées. « Nous proposons actuellement des logements en France mais aussi en Thaïlande, à New-York, en Guadeloupe ou aux Canaries. Notre objectif est d’en avoir 1 000 d’ici la fin de l’année », révèle Lucas Gebhardt, fondateur d’Handivoyage. 

L’intérêt du site : tous les logements sont vérifiés afin de garantir leur accessibilité à tout type de handicap et pour chaque séjour, Handivoyage se charge de fournir le matériel et les services médicaux nécessaires.

« Si le client a besoin d’un lit médical, d’un lève-personne ou d’une auxiliaire de vie pour l’aider à faire sa toilette, nous nous mettons en relation avec des partenaires qui peuvent intervenir partout en France et livrer le matériel sur le lieu de séjour », indique Lucas Gebhardt.

Handivoyage fonctionne comme Airbnb : pour pouvoir réserver et bénéficier des services, les loueurs payent une commission de 15 % du prix de la location. 

Parking.handicap pour se garer plus facilement

Vous partez en voiture sillonner la France ? 

Accessible gratuitement via un site web ou une application pour smartphones, Parking.handicap permet de localiser les places de parking réservées aux personnes handicapées et de connaître l’itinéraire pour y accéder.

Plus de 42 000 emplacements réservés dans près de 700 villes sont référencés. Les utilisateurs peuvent apporter la contribution au site en complétant l'annuaire des places disponibles.

Isabelle Fagotat

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.