Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (2 votes)

Préparez votre départ au Royaume-Uni

Préparez votre départ au Royaume-Uni
© Ohrauge / Fotolia

Le Brexit n'a pas encore modifié les conditions d'entrée et de sejour dans le pays des citoyens de l'Union européenne. Vous êtes ressortissant de l’Union européenne et vous souhaitez vous installer et trouver un emploi au Royaume-Uni ? Sachez que vous n'avez pas besoin de visa ou de permis de travail.

Avant le départ, si vous en avez besoin, prenez des cours d’anglais. En effet, un bon niveau est obligatoire pour trouver un emploi dans une entreprise britannique.

Pas encore de conséquenses Brexit : il ne faut pas de visa ni de permis de travail pour les citoyens de l’UE

Citoyen de l’UE et plus largement de l’EEE (Espace économique européen), vous n’avez besoin ni de visa ni de permis de travail

Plus d’informations sur le site de l’ambassade du Royaume-Uni en France.  

Pour les séjours de plus de 6 mois : "resident permit"

Si votre séjour dépasse 6 mois, vous pouvez faire une demande de "résident permit" auprès de la Direction de l’immigration. Il est exigé pour obtenir des avantages sociaux.

Faites-vous aussi immatriculer au consulat de France, afin de faciliter certaines démarches (renouvellement de pièces d’identité, procurations, inscriptions sur les listes électorales).

Transférez vos droits au chômage pendant trois mois

Si vous avez droit au chômage en France, vous pouvez faire transférer ce droit, pendant trois mois maximum, au Royaume-Uni dès que vous êtes inscrit au service de l’emploi Jobcentre Plus. 

Procurez-vous le document "U2" auprès de Pôle emploi et remettez-le à votre bureau de chômage (Unemployment Benefit Office) au Royaume-Uni dans les 7 jours suivant votre arrivée. Plus d’informations sur le site de Pôle emploi.

Un salaire horaire différent selon votre âge

Le salaire horaire minimum dépend de votre âge : environ 7 £ pour les plus de 21 ans et 5 £  pour les 18 à 20 ans. Le volume horaire maximum est de 48 heures par semaine mais la plupart du temps vous travaillerez 40 heures.

Votre salaire est payé à la semaine ou au mois, par virement. Il vous faut donc ouvrir un compte bancaire au Royaume-Uni.

Une fois que vous avez trouvé un emploi, préparez-vous à négocier l’essentiel du contrat avec l'employeur. Le nombre de jours de congés est fixé à 28 jours par an (+ 8 jours fériés en Grande-Bretagne et 10 en Irlande du Nord). La période d'essai n'est pas forcément rémunérée et le préavis dépend de l'ancienneté.

Votre employeur doit vous remettre dans les deux mois après votre embauche une déclaration écrite reprenant les principales clauses du contrat de travail (nom de l’employeur et du salarié, intitulé du poste…).

Impôts à payer si vous restez plus de six mois

Installé au Royaume-Uni pour plus de six mois, vous payez les impôts : impôt sur le revenu (Income Tax), taxe d’habitation (Council Tax : en colocation, vous ne la payez pas), National Insurance…

Concernant l'impôt sur le revenu, c’est votre employeur qui se charge de calculer son montant et de le prélever sur votre salaire tous les mois.

Si vous possédez une télévision, vous devrez payer la redevance.

Pour tout revenu de source française, vous restez imposable en France. Contactez le Centre des impôts des non-résidents (Tél : 01 57 33 83 00). 

Calculez en ligne le montant de vos impôts au Royaume-Uni.

Soins gratuits pour les ressortissants de l'EEE

Ressortissant d’un pays de l’EEE, vous bénéficiez des soins gratuits ou du ticket modérateur du National Health Service. 

Pour accéder au système de soins, vous devez d’abord vous inscrire chez le médecin généraliste (« General Practitioner »).

Dès lors que vous travaillez ou cherchez un emploi au Royaume-Uni, vous relevez du régime de protection sociale britannique (maladie, retraite et chômage). Vous devez donc vous inscrire au Department for Work and Pension et au NHS.

Equivalence des diplômes

Pour trouver un emploi au Royaume-Uni, il vous sera peut-être demandé de présenter vos diplômes. Mais un diplôme français n'est pas toujours compréhensible par un employeur britannique.

Pour obtenir une attestation de comparabilité de vos diplômes, vous devez vous adresser au centre Enic-Naric du Royaume-Uni. Cette attestation permettra de comparer votre diplôme universitaire français avec le système éducatif du Royaume-Uni.

Permis de conduire français valable au Royaume-Uni

Il est légal de conduire avec un permis français valide. Si vous perdez votre permis ou si vous vous le faites voler au Royaume-Uni, vous devrez en demander un nouveau au Driver & Vehicle Licensing Agency.

Améliorer son niveau d'anglais sur place

Pour postuler au Royaume-Uni, vous devez avoir un bon niveau d’anglais. Vous pouvez suivre des cours là-bas ou en France, avec le programme ESOL ou le British Council. Ce dernier vous permet aussi d’évaluer votre anglais professionnel avec le test Bulats.

Sur le site EnglishUK, vous pouvez trouver une base de données de cours d’anglais au Royaume-Uni.

 

En savoir plus 

Maison des Français de l’étranger : www.mfe.org
Eures : https://ec.europa.eu/eures
British Council : www.britishcouncil.org
Direction de l’Immigration, rubrique "Working in the UK" : www.ukba.homeoffice.gov.uk 

Louise Deschamps

Posez vos questions sur notre Forum

Besoin d'un conseil ?

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ, échangez vos avis et expériences

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions sur notre Forum

Besoin d'un conseil ?

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ, échangez vos avis et expériences

FAQ
Faut-il un visa pour étudier au Royaume-Uni ?

Non, si vous êtes ressortissant d’un pays de l’Espace Economique Européen (EEE), vous n’avez pas besoin de visa.

Étudier à l'étranger
Peut-on conserver ses droits au chômage quand on part au Royaume-Uni ?

Si vous avez droit aux prestations chômage en France, vous pouvez les faire transférer au R-U dès que vous êtes inscrit au service de l’emploi Jobcentre Plus.

Travailler à l'étranger
Français au Royaume-uni, bénéficie-t-on d’une couverture sociale ?

Ressortissant d’un pays de l’EEE, vous bénéficiez des soins gratuits ou du ticket modérateur du National Health Service. Dès lors que vous travaillez ou cherchez un emploi au Royaume-Uni, vous relevez du régime de protection sociale britannique (maladie, retraite et chômage).

Travailler à l'étranger
Paye-t-on ses impôts en France ou au Royaume-Uni ?

Installé au R-U pour plus de 6 mois, vous payez les impôts (impôt sur le revenu, taxe d’habitation, Insurance tax…) au même titre qu’un Britannique. Par contre, pour tout revenu de source française, vous restez imposable en France.

Travailler à l'étranger
Combien coûte un logement au Royaume-Uni ?

Pour un logement en résidence universitaire, comptez de 2 500 à 4 000 € par an. Une location ou colocation vous coûte entre 250 et 550 € par mois hors charges. Pour une chambre chez l'habitant, si les repas sont compris, le prix est d’environ 600 € par mois charges comprises à Londres.

Étudier à l'étranger