Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Les tests de langues

Les tests de langues
© panneaux-indicateurs-villes-monde-Fotolia-ricky-68fr

Si vous souhaitez être admis dans un établissement anglophone au Canada, vous devez obtenir de bons scores aux tests linguistiques : TOEFL ou autres tests exigés par les établissements.

Mais l’anglais n’est pas toujours la règle, car tout en vivant une immersion dans un milieu anglophone, certaines universités canadiennes dispensent une partie des cours en français. Et si vous étudiez au Québec les études sont entièrement francophones !

Les tests de langue

Vous pouvez évaluer votre niveau d’anglais et passer des tests linguistiques en France et au Canada, en ligne ou dans votre établissement d’accueil.

TOEFL

Outil d’évaluation du niveau d’anglais universitaire proposé dans 180 pays. Il est possible de le passer dans les établissements secondaires et supérieurs et les centres de tests agréés.
Calendrier et lieux du test : site du TOEFL
Tarif : 125 € à 200 €

Examens de Cambridge, British Council

Le British Council propose 8 examens de niveaux différents. C’est généralement le niveau avancé CAE (Certificate in Advanced English) qui est requis par les universités anglophones.
Consultez le calendrier des tests à Paris.
Tarifs : 207 €

CAEL

Ce test se déroule au Canada et évalue le niveau d’anglais des personnes souhaitant s’inscrire dans des collèges ou universités anglophones.
Consultez le calendrier et les lieux des tests.
Tarif : 135 €

TESTCan

Le TESTCan est proposé par l’université d’Ottawa. Il vous permet d’évaluer vos compétences linguistiques en français et détermine si elles sont suffisantes pour être admis dans un établissement anglophone.
Évalue 4 aptitudes : expression orale et écrite ; compréhension orale et écrite.
Consultez le calendrier et les lieux des tests.
Tarifs : 90 € à ottawa, 105 € à Toronto

Les cours de langues

L’Association Langues Canada regroupe des établissements publics et privés qui offrent des cours d’anglais et de français pendant l’année universitaire ou l’été, selon les différentes formules : cours intensifs, avec ou sans hébergement… Langues Canada représente plus de 130 lieux d'études au Canada.
Le British Council propose des cours d’anglais pendant l’année et les vacances scolaires, sur place (à Paris) ou en ligne, ainsi que des cours intensifs d’une semaine ou d’un mois. Plus d’informations sur le site du British Council rubrique Apprendre l’anglais.
Tarifs : stages intensifs 300 € à 1000 € ; cours annuels 500 € à 1 900 €.
Les universités canadiennes proposent très souvent des cours d’anglais. Consultez le site web de l’établissement de votre choix.

Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
A-t-on besoin d’un visa ou pour travailler au Canada ?

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires… Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec pour obtenir un permis de travail. 

Travailler à l'étranger
A qui doit-on s’adresser pour obtenir un permis de travail au Canada ?

 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France, ambassade du Canada à Paris, section de l’immigration : www.amb-canada.fr.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalence pour travailler au Canada ?

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalences pour travailler au Québec ?

Un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur…

Travailler à l'étranger
Quel budget doit-on prévoir pour s’installer au Canada ?

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. A Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal 1800 € mensuels.

Travailler à l'étranger