Notez !
Aucun vote pour l'instant.

S’installer au Canada

S’installer au Canada
© Rozalin / Fotolia

Les Provinces et les Territoires favorisent l'intégration des immigrants. Vous trouverez des associations communautaires dans les grandes villes. Elles vous aideront à vous installer.

Attendez d’être sur place pour régler les questions du logement, du permis de conduire et de l’assurance-maladie. Vous aurez plus facilement accès aux offres et aux organismes d’aides aux immigrants.

La santé au Canada et au Québec

La santé au Canada : les résidents permanents bénéficient du régime public d’assurance-maladie. Procurez-vous le formulaire de demande en ligne auprès du ministère de la Santé de votre province, auprès d’un médecin, à l’hôpital, à la pharmacie ou auprès d’un organisme d’aide aux immigrants.

Si vous n’êtes pas résident permanent souscrivez une assurance privée dans les 5 jours après votre arrivée. Comptez 650 € (900 $ CAN) par an. Les assurances figurent dans les pages jaunes locales. 

La santé au Québec : Français affilié à la Sécurité sociale, vous bénéficiez du régime d’assurance-maladie du Québec, à condition de vous être procuré avant de partir les formulaires SE-401-Q-106 et SE-401-Q-102 auprès de votre CPAM. 

Se loger : pour un studio comptez 450 €

Comptez 2 semaines de recherche pour trouver un logement sur place. En attendant, installez-vous dans un hôtel ou un bed & breakfast :

- Hostelling international Canada
- Canada Hotel guide 
- Canada select 

Le logement est moins cher en dehors des grandes villes et c’est à Vancouver et Toronto que les loyers sont les plus élevés. Vous trouverez des offres de locations dans les journaux.

La colocation. Très répandue, elle permet de côtoyer des locaux et de progresser en anglais. Les loyers sont modiques : à partir de 150 € par mois. 

La location. Pour un studio, comptez 450 € (600 $ CAN) par mois minimum. 

Pour un 3 pièces, comptez 500 € à 1000 € en banlieue et 700 € à 1800 € en quartier résidentiel. Les charges s’élèvent en général à 8 % du loyer.

Se déplacer au Canada

Pour se déplacer dans le pays, les Canadiens utilisent leur voiture, le car pour les trajets courts (desserte Ottawa-Toronto-Québec-Montréal) ou l'avion, très utilisé vu les distances. Le réseau ferroviaire est lent et peu développé, et donc moins emprunté. En ville, à Toronto, Vancouver et Montréal, les moyens de transport utilisés sont le métro, le bus, le taxi, les deux-roues et la voiture. 

Et le permis de conduire ?

Votre permis de conduire français est valable 3 mois après votre arrivée au Canada. Les provinces suivantes assurent l'échange du permis français : Alberta, Ile du Prince Edward, Nouveau-Brunswick, Ontario, comtés nord et sud du Québec. Dans les autres provinces, faites les démarches pour l’échanger ou passer le permis de conduire canadien. 

L’assurance-automobile. Au Canada, adressez-vous au Bureau d’assurance du Canada. Au Québec, adressez-vous à la Société de l'assurance-automobile du Québec.

Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
A-t-on besoin d’un visa ou pour travailler au Canada ?

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires… Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec pour obtenir un permis de travail. 

Travailler à l'étranger
A qui doit-on s’adresser pour obtenir un permis de travail au Canada ?

 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France, ambassade du Canada à Paris, section de l’immigration : www.amb-canada.fr.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalence pour travailler au Canada ?

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalences pour travailler au Québec ?

Un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur…

Travailler à l'étranger
Quel budget doit-on prévoir pour s’installer au Canada ?

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. A Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal 1800 € mensuels.

Travailler à l'étranger