Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (3 votes)

Quel budget prévoir pour s’installer au Canada ?

Quel budget prévoir pour s’installer au Canada ?
© Orlando Florin Rosu / Fotolia

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. Les villes les plus chères sont, par ordre décroissant, Toronto, Vancouver, Calgary, Montréal et Ottawa.

À Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal, 1800 € mensuels.

Le coût de la vie au Canada

En comparaison avec de nombreux pays occidentaux, l’alimentation (sauf produits importés : fromages, alcool, cigarettes…), la restauration, les sorties, les loisirs, le carburant, les voitures et l'énergie sont moins chers. Mais soyez vigilant, car tous les prix affichés sont exprimés hors taxes lesquelles s'élèvent à 15 % des prix. Dans les restaurants, le service (« tip ») n'est pas compris. Ajoutez 10 et 15 % à la note.

Coût moyen des services et divertissements courants : 
Aller simple en autobus : 2.25 $ CAN
Appel local : 0.25 $ CAN
Restaurant : 10 à 25 $ CAN par personne
Place de cinéma : 11.5 à 13 $ CAN
Envoi d’une lettre à l’intérieur du Canada : 0.49 $ CAN ; à l’étranger : 1.40 $ CAN

Taux de change : 1 $ Can = 0.76 €

Le permis de travail et le CAQ

Pour obtenir un permis de travail, comptez 110 € de frais de demande. Le Certificat d'acceptation du Québec, indispensable pour toute demande de permis de travail au Québec, coûte 80 € (107 $ CAN). .

Le logement

Le logement est moins cher en dehors des grandes villes et c’est à Vancouver et Toronto que les loyers sont les plus élevés.

La location. Pour un studio, comptez 450 € (600 $ CAN) par mois minimum. Pour un trois pièces, comptez 500 € à 1000 € en banlieue et 700 € à 1800 € en quartier résidentiel. Les charges représentent en général 8 % du loyer. 

Informez-vous sur le logement au Canada par provinces sur le site de la Maison des Français à l’étranger.

La colocation. Les loyers sont modiques : à partir de 150 € par mois. 

La santé

Au Canada : les résidents permanents bénéficient du régime public d’assurance-maladie. Si vous n’êtes pas résident permanent souscrivez une assurance privée dans les 5 jours après votre arrivée. Comptez 650 € (900 $ CAN) par an.

Au Québec : Français affilié à la Sécurité sociale, vous bénéficiez du Régime d’assurance-maladie du Québec à condition de vous être procuré avant de partir les formulaires SE-401-Q-106 et SE-401-Q-102 auprès de votre CPAM.

L’assurance-automobile

Au Canada, elle coûte chère. Le véhicule doit obligatoirement être assuré au tiers et disposer d'une couverture responsabilité civile. Plusieurs facteurs influent sur le coût de la police d'assurance : l'âge et les antécédents routiers du conducteur, l'usage du véhicule, l'absence de contraventions au code de la route, etc. Comptez au minimum 1 500 $ CAN par an pour une assurance tous risques. Adressez-vous au Bureau d’assurance du Canada.

Au Québec, le Régime public d'assurance-automobile protège tous les usagers de la route, à condition de souscrire également un contrat d'assurance de responsabilité d'au moins 50 000 $ auprès d’un assureur privé. Adressez-vous à la Société de l'assurance-automobile du Québec.

L’impôt sur le revenu

Tous les résidents du Canada sont soumis à l’impôt sur le revenu. L’impôt et les autres retenues sont habituellement prélevés sur votre paie par votre employeur. Pour savoir si vous êtes imposable, visitez le site de l’Agence du revenu du Canada.

Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
A-t-on besoin d’un visa ou pour travailler au Canada ?

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires… Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec pour obtenir un permis de travail. 

Travailler à l'étranger
A qui doit-on s’adresser pour obtenir un permis de travail au Canada ?

 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France, ambassade du Canada à Paris, section de l’immigration : www.amb-canada.fr.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalence pour travailler au Canada ?

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalences pour travailler au Québec ?

Un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur…

Travailler à l'étranger
Quel budget doit-on prévoir pour s’installer au Canada ?

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. A Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal 1800 € mensuels.

Travailler à l'étranger