Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Préparer son projet de travail au Canada

Préparer son projet de travail au Canada
© Charles Knox / Fotolia

Plus de 70 000 travailleurs français sont installés au Canada. Les opportunités de travail y sont nombreuses, à condition toutefois d’avoir une bonne maîtrise de l’anglais.

Pour travailler au Canada, vous devez obtenir un permis de travail et un CAQ (pour le Québec) et vous renseigner sur la reconnaissance des diplômes et des compétences.

Visa et permis de travail sont nécessaires

Si vous êtes Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail (115 € de frais de demande) est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires…

Il existe plusieurs types de permis de travail (lien vers article Permis de travail) : plus d’informations sur le nouveau site de demande de visas et de permis. Comptez 41 jours à 55 jours d’attente. 

Conditions de travail au Canada

Pour les recruteurs canadiens, votre expérience professionnelle compte plus que vos diplômes, aussi mettez-la en valeur sur votre CV.

Travailler au Canada : pour connaître vos chances d'être accepté en fonction de votre profil, consultez les sites Citoyenneté et Immigration Canada et Immigration Québec. Attention, certains métiers nécessitent des équivalences ou certificats d’agrément : infirmières, médecins, ingénieurs, enseignants, comptables, électriciens… La durée légale du temps de travail et le salaire minimum varient selon les provinces et les territoires.

Travailler au Québec : demandez un certificat d'acceptation du Québec (CAQ), le délai d’attente est de 4 semaines. Il est indispensable pour obtenir un permis de travail : www.immigration-quebec.gouv.qc.ca (rubrique Travailleurs temporaires). D'autre part, un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur… Liste complète sur immigration-québec. La durée légale du temps de travail est de 40h par semaine et le salaire minimum oscille entre 9,65  (7,36 €) et 11 $  CAN brut de l'heure (8.55 €) selon les provinces.

Équivalence des diplômes et agrément

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément (document officiel reconnaissant qu’une personne possède un certain ensemble de compétences et de connaissances).

Contactez le centre d’information canadien sur les diplômes internationaux

Plus d’informations sur la reconnaissance des diplômes sur : www.competences.gc.ca.

Cours d’anglais et tests linguistiques

Un bon niveau d’anglais est essentiel pour travailler au Canada. Il existe des tests internationaux normalisés, mais parfois l’organisme d’évaluation demande un test précis. Vérifiez bien lequel. Informez-vous et évaluez votre niveau sur www.language.ca

L’Association Langues Canada regroupe des établissements publics et privés qui offrent des cours d’anglais dans 130 lieux au Canada.

Le British Council propose des cours d’anglais à Paris ou en ligne, et évalue votre anglais professionnel avec le test BULATS.

Le programme CLIC : le gouvernement canadien propose des cours d’anglais gratuits aux résidents permanents adultes.

Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
A-t-on besoin d’un visa ou pour travailler au Canada ?

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires… Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec pour obtenir un permis de travail. 

Travailler à l'étranger
A qui doit-on s’adresser pour obtenir un permis de travail au Canada ?

 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France, ambassade du Canada à Paris, section de l’immigration : www.amb-canada.fr.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalence pour travailler au Canada ?

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalences pour travailler au Québec ?

Un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur…

Travailler à l'étranger
Quel budget doit-on prévoir pour s’installer au Canada ?

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. A Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal 1800 € mensuels.

Travailler à l'étranger