Comment trouver un job d’été au Canada ?

ImageMagick reported an error: .
Comment trouver un job d’été au Canada ? © Tyler Olson / Fotolia

Au Canada, le marché de l’emploi reste dynamique malgré la crise et, avec un niveau d’anglais correct, vous ne devriez pas avoir de difficultés pour trouver un job saisonnier.

Intéressez-vous aux secteurs de la restauration, de la vente et de l’agriculture qui connaissent un turn-over important et ont toujours besoin de bras.

Demander un permis de travail au Canada

Si vous êtes français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail (110 €) est nécessaire, sauf pour quelques professions (artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires…).

Pour obtenir un permis de travail temporaire, vous devez justifier d’au moins un an d’expérience de travail à temps plein en France ou à l’étranger dans le secteur dans lequel vous souhaitez travailler ou bien présenter un contrat de travail ou une lettre de votre employeur prouvant que vous avez une offre d’emploi réservé au Canada.

Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec (80 €) pour obtenir un permis de travail.

Sachez aussi que si vous étudiez au Canada, votre permis d’études vous permet de travailler à temps partiel sur votre campus sans permis. Vous pouvez aussi obtenir un permis de travail qui vous autorise à travailler maximum 20h00 par semaine en dehors du campus et à temps plein pendant les vacances d’été.

Profiter de l’EIC (Expérience internationale Canada) 

Si vous avez entre 18 et 35 ans, dans le cadre de l’EIC, vous pouvez obtenir un permis de travail. 14 000 places sont disponibles en 2013. Ils concernent 4 catégories de personnes : les jeunes professionnels cherchant un CDD de moins de 18 mois, les jeunes à la recherche d'un stage, les jeunes désirant trouver un job d'été au Canada (3 mois maximum) et les jeunes participants au programme vacances travail.

Trouver un job saisonnier

Pour obtenir des informations sur l’emploi au Canada, consultez le site Service Canada www.servicecanada.gc.ca (rubrique Emploi/Pour les jeunes et les étudiants).

Sites généralistes : www.pole-emploi-international.fr ; www.jobbank.com ; www.monster.ca ; www.canada.plusjobs.com : www.jobboom.com/conseils/top100F.html (répertoire des meilleurs sites de l'emploi).

Sites provinciaux : Alberta  ; Colombie britannique  ; New Brunswick , www.careerbeacon.com/bhn ; Saskatchewan  ; Québec.

Sites de travaux agricoles : www.fruitfuljobs.com ; www.wwoof.fr ; www.pickingjobs.com 

Les organismes pour chercher un emploi sur place
De nombreux centres de Ressources humaines et développement des compétences (RHDSC, équivalent de Pôle emploi) sont répartis sur le territoire canadien. Contactez-les !

Vous pouvez aussi vous adresser aux Centres Service Canada pour Jeunes (CSCJ). Vous trouverez leurs coordonnées sur Service Canada. N’attendez pas d’être sur place, vous pouvez les contacter par mail ou téléphone depuis la France.

Pensez aux annuaires d’entreprises : consultez la liste des membres de la Chambre de Commerce France-Canada à Paris sur le site Internet de la CCFC ou Entreprises Canada rubrique Centres régionaux de services aux entreprises

Partir au pair 

Une famille vous accueille pour 2 ou 3 mois pendant les vacances d’été en contrepartie de tâches ménagères et d’une garde d’enfant. Vous êtes nourri, logé et vous recevez de l’argent de poche. Lien vers article Partir au Pair. Plus d’informations : Union française des agences au pair ; Association internationale des organisations au pair  

Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
A-t-on besoin d’un visa ou pour travailler au Canada ?

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires… Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec pour obtenir un permis de travail. 

Travailler à l'étranger
A qui doit-on s’adresser pour obtenir un permis de travail au Canada ?

 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France, ambassade du Canada à Paris, section de l’immigration : www.amb-canada.fr.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalence pour travailler au Canada ?

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalences pour travailler au Québec ?

Un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur…

Travailler à l'étranger
Quel budget doit-on prévoir pour s’installer au Canada ?

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. A Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal 1800 € mensuels.

Travailler à l'étranger
serveur1