Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Quelle suite donner à son service civique ?

Quelle suite donner à son service civique ?
© Daniel Lindor

Sarah Ammour, 24 ans a été suivie, à l’issue de son service civique, par l’institut de l’engagement. Changement de formation, nouvelles perspectives professionnelles. L’institut lui a donné des réponses à ses interrogations. Interview.

Comment avez-vous connu l’institut de l’engagement ?

Pendant mon service civique, la structure dans laquelle j’étais nous a parlé de l’institut pendant une journée. J’ai été très intéressée et je suis allée sur leur site internet. J’ai alors su que je voulais tenter ma chance pour être suivie et donner une suite à mon engagement. J’aimais beaucoup cette idée de réseau entre les jeunes après un service civique.

Quelle suite vouliez-vous donner à votre service civique ?

J’avais plusieurs idées. D’abord j’envisageais de m’engager dans une nouvelle formation parce que je faisais des études qui ne me correspondaient plus. J’avais aussi un projet solidaire que j’ai mis en place dans le cadre de mon service civique et que je pouvais faire perdurer grâce à l’institut. De manière générale, je voulais valoriser les 6 mois d’engagement que j’avais fait. Finalement, j’ai décidé de m’inscrire dans le parcours formation pour entrer dans une nouvelle école.

Comment s’est passée votre candidature à l’institut ?

Ça été long et éprouvant mais c’est aussi ça qui montre notre motivation. Le dossier de candidature demande de beaucoup réfléchir sur ce que l’on a vécu pendant le service civique. Il faut être capable d’en parler et surtout de pouvoir dire ce que l’on veut faire de cette expérience. L’avantage c’est que la rédaction du dossier nous entraîne pour l’oral. On doit bien réfléchir à la raison qui nous pousse à vouloir candidater à l’institut. Même si notre projet n’est pas totalement défini et clair dans notre tête, il faut au moins avoir identifié notre besoin et ce que l’institut peut nous apporter.

Que vous a apporté l’institut ?

Intégrer l’institut m’a permis de préparer les concours pour entrer dans une école où je voulais apprendre la gestion d’entreprise et d’association. Je n’ai eu à passer que l’épreuve orale et l’institut m’a aidé à rédiger une lettre de motivation. Je sais aussi que sans l’institut je n’aurai pas pu intégrer cette école pour des raisons financières mais aussi parce que j’avais un parcours atypique, venant d’une formation en lettres modernes.

Ensuite j’ai été accompagnée pendant une année par un référant. Même après cette année de suivi j’ai pu rester en contact avec mon accompagnant pour trouver de l’aide pour certaines matières ou encore lorsque j’ai traversé des moments de doute, ça m’a fait du bien de me sentir recadrée.

L’institut m’a apporté un véritable accompagnement après mon service civique. J’ai eu les réponses à mes questions. J’ai pu envisager de me réorienter et aujourd'hui j’ai beaucoup d’idées pour mon avenir professionnel. J’ai été portée par ce réseau j’ai fait des rencontres fabuleuses. Ça été une expérience qui a donné du poids à mon engagement.

Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Service civique : comment trouver une mission ?

Toutes les missions sont disponibles sur www.service-civique.gouv.fr Il est aussi possible de postuler directement en ligne.

Bénévolat - Volontariat
Peut-on faire une mission de service civique à l’étranger ?

Oui, les missions de service civique peuvent être réalisées à l’étranger, auprès d’associations françaises agissant à l’étranger ou d’une collectivité territoriale française dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée.

Bénévolat - Volontariat
Je suis étudiant, est-ce que je peux m’engager en service civique ?

Oui, il est possible d’accomplir sa mission tout en étant étudiant.

Bénévolat - Volontariat
Service civique : ai-je droit à une indemnité ?

Oui, le volontaire en service civique a droit à une indemnité de 442 € par mois. Par ailleurs, la structure d’accueil lui verse une aide en nature ou en espèces d’un montant mensuel de 100 €.

 

Bénévolat - Volontariat
Service civique : est-ce que je suis couvert par la sécurité sociale en tant que volontaire ?

Oui, le service civique donne droit à une couverture sociale complète.

cliquez ici pour plus d'informations et de conseils pour les assurances pour chiens.
Bénévolat - Volontariat