Les cités U et les résidences universitaires

Les cités U et les résidences universitaires © Fotolia / Johnny B

Les Crous (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires), à qui il faut s’adresser directement, gèrent deux types de logement : les chambres universitaires et les résidences universitaires conventionnées.

Les chambres universitaires, souvent appelées “cités U” ou “villages universitaires”, sont la solution la plus économique : compter 200 € par mois en moyenne (avant les aides de la Caf). Ces chambres donnent droit à l'allocation logement social.

Deuxième solution, les résidences étudiantes conventionnées sont de véritables appartements, du studio au T3, avec kitchenette équipée et sanitaires individuels. Le locataire est titulaire d’un contrat de location classique. Le loyer moyen pour un studio est de 400 € /mois (avant déduction de l’APL).

Pour obtenir un logement, une seule marche à suivre : déposez une demande de dossier social étudiant (DSE) au Crous de votre région. Cette demande doit être effectuée entre le 15 janvier et le 30 avril, par internet uniquement. Coordonnées sur www.cnous.fr rubrique “Logement".

Les Crous ont également un service d’annonces logement. Les annonces sont affichées dans les locaux des Crous, mais aussi sur leur site internet.

Les résidences étudiantes privées

Les résidences étudiantes privées sont des logements récents, souvent meublés, du studio au T2, dans des résidences dotées de nombreux services : cafétéria, laverie, salle de sports, espace TV, parking, ménage… D’un bon niveau de confort et d’équipement, situées à proximité des écoles ou en centre-ville, elles constituent une bonne combinaison entre indépendance et vie étudiante.

Néanmoins ces résidences coûtent aussi chers qu'un studio dans le privé. Selon la ville, comptez de 300 à 700 € la chambre, hors charges. Vous devrez également payer des frais de dossier et une caution. Les locations peuvent se faire à tout moment de l’année, et même pour de courtes durées dans certaines d’entre elles.

Vous trouverez sur le site adele.org, la liste des résidences étudiantes partout en France.

Les maisons d’étudiants

Ces foyers s’adressent à une clientèle très ciblée (jeunes filles de moins de 22 ans inscrites à l’université, garçons en classe prépa, lycéens, élèves d’écoles techniques âgés de moins de 18 ans…). Les règlements intérieurs y sont plutôt stricts, en tout cas incompatibles avec une vie de noctambule !

Les maisons d’étudiants sont répertoriées par l’Union nationale des maisons d’étudiants www.unme-asso.com, qui gère plus de 6 000 chambres au sein de 65 résidences dans 24 villes de France.


Quelques places dans les HLM
Certains organismes HLM (habitations à loyer modéré) réservent des logements aux étudiants. Attribués sur critères sociaux, ces appartements conventionnés permettent de toucher l’APL (allocation personnalisée au logement). L’attribution d’un logement en HLM est souvent très longue. Informez-vous directement

Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Quelles sont les conditions pour une demande de logement en foyer étudiant ?

Pour une résidence universitaire de séjour linguistique gérée par les Crous, vous devez constituer, entre le 15 janvier et le 30 avril, une demande de dossier social étudiant (DSE) auprès de votre Crous.

Trouver un logement
Quelles sont les conditions pour une demande de logement en foyer de jeunes travailleurs ?

Vous devez avoir entre 16 et 30 ans et avoir un statut de salarié ou d’apprenti, ou de stagiaire ou d’étudiant, ou encore être en formation professionnelle.

Trouver un logement
Un étudiant non boursier peut-il bénéficier d’un logement géré par le Crous ?

L’admission est prononcée en fonction du barème national, qui prend surtout en compte les revenus des parents. Certaines résidences accueillent des non-boursiers.

Trouver un logement
Logement : peut-on toucher l’APL quand on vit dans un foyer ?

Oui. Sous certaines conditions de ressources, l’APL (aide personnalisée au logement) est versée aux résidents de FJT ou de foyer d’étudiants.

Trouver un logement
Logement : où puis-je me renseigner sur le montant de mon APL ?

Vous pouvez vous renseigner auprès de la Caf (Caisse d’allocations familiales) de votre lieu de résidence, ou bien faire directement une estimation du montant de votre aide sur le site dela Caf.

Trouver un logement