Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.4 (5 votes)

Un bac pro, c’est quoi ?

Un bac pro, c’est quoi ?
© Pascal Xicluna-ministere agriculture et peche

Préparé en lycée professionnel en 3 ans après la troisième, et dans certains cas en 2 ans après un CAP, le bac pro permet d'entrer rapidement dans la vie active, mais également de poursuivre des études.

Le premier intérêt du bac pro est d'être un diplôme qui permet de s’insérer rapidement dans le monde professionnel. “Certains lycéens s’ennuient à l’école car les cours sont trop théoriques. Or, ils ont envie d’acquérir rapidement des compétences professionnelles. Si c’est votre cas, le bac pro est un bon choix”, explique Élisabeth Poinat, conseillère d’orientation-psychologue au CIO Médiacom.

Où préparer un bac pro ?

Le bac pro se prépare en lycée professionnel (LP) ou dans un établissement agricole. Les lycéens suivent une seconde, une première et une terminale professionnelles. On peut également préparer le bac pro après un CAP (dans une spécialité proche de son CAP) à condition d’avoir un bon dossier scolaire. Dans ce cas, on entre directement en première professionnelle et on prépare son bac pro en 2 ans.

Il est possible d’effectuer sa formation en apprentissage en CFA (centre de formation d'apprentis), à condition d'avoir 16 ans et de trouver une entreprise qui vous accueille toute la durée de votre cursus. “Le choix entre lycée professionnel et CFA dépend de la personnalité de l’élève, précise Élisabeth Poinat. Certains ont vraiment besoin et envie de découvrir le monde du travail et trouvent leur voie en apprentissage, d’autres s’épanouissent plus dans des études généralistes. Mais il y a de toute façon beaucoup d’ateliers pratiques en lycée pro, et les élèves feront aussi plusieurs stages durant le cursus.”

Des bacs pro pour tous les goûts !

De l’agroalimentaire à la comptabilité, en passant par l’environnement ou la maintenance informatique, il existe une centaine de bacs pro tournés vers les secteurs d’activité les plus divers. Tous les milieux professionnels ont donc leurs bacs pro, mais c’est dans le secteur de l’industrie que le choix reste le plus large.

Bien choisir son bac pro

Il est important de choisir un bac pro qui corresponde à vos goûts, vos aptitudes, vos résultats scolaires et qui offre des débouchés.

“Il y a beaucoup d’échec en bac pro parce que les collégiens ne se sont pas assez informés et ont un peu choisi au hasard en fin de 3e, souligne Élisabeth Poinat. Participez aux portes ouvertes organisées par les lycées professionnels en janvier-février, faites des mini-stages proposés au collège, et n’attendez pas le dernier moment pour vous informer ! Commencez à préparer vos choix d’orientation dès le premier trimestre. N’hésitez pas à rencontrer le conseiller d’orientation de votre collège : il vous aidera à trouver les lycées qui pourront vous accueillir. Tout cela vous aidera à faire le meilleur choix pour réussir.”

Comment s’inscrire ?

Vous devez vous inscrire dans le bac pro de votre choix via Affelnet. Vous constituez un dossier d’admission entre fin mars et mi-mai dans l’établissement où vous étudiez. Dans ce dossier, vous indiquez vos 4 vœux par ordre de préférence. Si votre 1er vœu n’est pas retenu, c'est le 2e qui sera examiné, et ainsi de suite.

Votre dossier sera étudié fin mai par une commission qui décidera ou non de votre affectation dans un établissement public. “Votre affectation dépendra de vos résultats scolaires, de l’avis du conseil de classe, mais également des places disponibles dans les établissements d’accueil. Et sachez qu'il peut être plus difficile d’être admis dans certains bacs pro très demandés comme les bacs pro liés aux services à la personne, au commerce, à l’artisanat ou aux arts graphiques”, avertit Élisabeth Poinat.

Attention, présenter un dossier pour intégrer une formation conduisant à un bac pro n’assure pas donc automatiquement une place dans un établissement ! Il est donc vivement recommandé d’élargir ses choix et de prévoir des solutions de rechange. Demandez-vous quels autres bacs pro pourraient vous intéresser et quels autres établissements vous conviendraient.

Votre emploi du temps

Vous passez environ 33 heures par semaine au lycée.

La moitié du temps est consacrée à l’enseignement général : français, maths, histoire-géographie, langue vivante, EPS et éducation artistique.

L’autre moitié est consacrée aux enseignements professionnels (13h) et aux enseignements généraux (3 ou 4h) spécifiques à la spécialité de votre bac pro (avec des différences selon que le bac pro relève du secteur de la production ou du secteur des services).

À ces 33 heures de cours hebdomadaires s’ajoutent 16 à 20 semaines en entreprise réparties sur les deux années de la première et de la terminale professionnelles.


Un BEP ou un CAP en même temps que le bac pro
Tout en préparant votre bac pro, vous pouvez passer un BEP, ou plus rarement un CAP, comme “certification intermédiaire”. Vous passez le BEP à la fin de la seconde professionnelle et en début de première professionnelle, et une épreuve ponctuelle en fin de première. Quel que soit le résultat, vous continuez votre parcours en bac pro.

Brigitte Charavin

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions sur notre Forum

Besoin d'un conseil ?

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ, échangez vos avis et expériences

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France