Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)

Le bac pro, un enseignement pratique qui mène à la vie active

Le bac pro, un enseignement pratique qui mène à la vie active
© CMA40

Avec un bac professionnel en poche, la majorité des étudiants entrent dans la vie active, où ils bénéficient d'un taux d'insertion globalement satisfaisant. Toutefois, des possibilités s'offrent également à ceux qui veulent poursuivre leurs études.

Préparer un BTS ou un DMA, se spécialiser ou acquérir une double compétence en suivant une formation complémentaire en un an… Après un bac pro, les possibilités sont larges ! Cependant, préparer un nouveau diplôme suppose une certaine capacité de travail. Réfléchissez donc bien avant de vous engager dans une nouvelle formation !

Faire une formation complémentaire

“En un an, vous pouvez vous spécialiser ou enrichir votre formation de base en préparant par exemple une mention complémentaire (MC) ou une formation complémentaire d'initiative locale (FCIL), explique Élisabeth Poinat, conseillère-psychologue au CIO Médiacom. Une spécialisation ou un double diplôme offre toujours plus d'opportunités pour un premier emploi.”

Préparé en lycée professionnel ou en apprentissage, une MC vous permettra d’acquérir une spécialisation pointue dans un domaine porteur. Exemple : la MC métiers de l’eau, accessible après le bac pro hygiène et environnement, permet de se spécialiser dans l’analyse de la qualité de l’eau.

D'une durée de 6 à 9 mois, la FCIL permet d'ajouter à son CV une spécialisation orientée spécifiquement vers l'emploi régional.

Enfin, destiné aux titulaires d’un bac pro agricole, le CSA (certificat de spécialisation agricole) permet d’obtenir en un an des compétences dans divers domaines : informatique, comptabilité, animation, vente…

Poursuivre en BTS

Avec un très bon dossier scolaire, vous pouvez envisager de poursuivre vos études en BTS. Environ 25 % des bacheliers pro font ce choix.

Le BTS se prépare en 2 ans en lycée technique. De l’industrie au commerce en passant par l’agriculture, les services et les arts appliqués, il existe plus d’une centaine de BTS.

Les conditions d'admission varient d'un établissement à l'autre, mais, pour augmenter vos chances de réussite, vous avez intérêt à choisir un BTS dans la même spécialité que celle de votre bac pro.

“Ceux qui ont eu une mention ‘bien’ ou ‘très bien’ au bac sont admis d'office en BTS. Mais attention, il faut s'inscrire l'année même de l'obtention du bac !” précise Élisabeth Poinat.

Un DMA pour les bacs pro artisanat et métiers d’art

Les DMA (diplômes des métiers d’art) se préparent en 2 ans. Ils sont ouverts presque exclusivement aux bacheliers pro artisanat et métiers d'art. Horlogerie, art du bijou et du joyau, arts textiles, céramiques, habitat, mais aussi métiers du spectacle (régie ou costumier-réalisateur)… Les spécialités sont nombreuses.

Peu d'établissements préparent à ces DMA. L'admission s'effectue sur dossier, et la sélection est parfois rude.

Peu de bacheliers pro en IUT

Préparé en 2 ans après le bac, le DUT (diplôme universitaire de technologie) reste difficile d’accès pour les bacheliers professionnels (moins de 1 % des bacheliers pro y sont admis).

Accessible avec un bon dossier scolaire, cette voie demande en effet un fort investissement personnel et une mise à niveau importante dans les disciplines fondamentales. La moitié seulement des bacheliers pro inscrits en IUT obtiennent leur diplôme.

Et l’université ?

Pour les titulaires d'un bac pro, le choix d'une licence est une voie très risquée : ces 3 années d'études après le bac sont théoriques et très éloignées de la formation reçue en lycée professionnel.

“Si les bacheliers de bac pro veulent aller à l’université, c’est possible, bien sûr, mais il faut savoir que les taux de réussite sont très faibles”, avertit Élisabeth Poinat. Seul un bachelier pro sur dix obtient sa licence après 3 ans, voire 5 ans d'études.

Lire notre article “Réussir à la fac après un bac pro, c'est possible !”.

Brigitte Charavin

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions sur notre Forum

Besoin d'un conseil ?

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ, échangez vos avis et expériences

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France