Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Révisions de partiels : kit d’urgence pour étudiants retardataires

Révisions de partiels : kit d’urgence pour étudiants retardataires
© grimaldello / Fotolia

J - 5 avant les partiels et vous n’êtes pas venu à bout de vos révisions ? Il est temps de donner un gros coup de collier et de ne surtout rien lâcher ! Tout est encore possible à condition de s’y mettre à fond. Voici nos conseils pour réussir ! 

Révisions à J - 5, soyez stratégique

Quand il ne reste plus que quelques jours pour réviser, il faut rentabiliser son temps au maximum. Conseil à adopter uniquement en cas d’urgence.

"Je conseille aux étudiants de privilégier les matières les plus lourdes, qui ont le plus gros coefficient », explique Eudoxie Gallardo, maître de conférences à la faculté de droit d’Aix-Marseille. Dans ces matières, assurez-vous que votre cours a bien été pris. Dans le cas contraire, faites jouer la solidarité entre étudiants.

Appuyez-vous aussi sur les matières où vous êtes le plus à l’aise et où vous avez le plus de chance de réussir.

Objectif concentration jusqu’au jour de l’examen

Avec le peu de temps qu’il vous reste, vous devez vous consacrer entièrement à vos révisions. Pas de sorties, pas de soirées. Pour éviter d’être déconcentré et tenté par les divertissements multiples, coupez-vous des réseaux sociaux. Fermez vos fenêtres FB, Snap, Twitter, Instagram, Youtube et autres....  Coupez votre téléphone. Si la déconcentration vous guette, n’hésitez pas à squatter la BU. Entraîné par d'autres étudiants qui travaillent, vous allez finir par les imiter.

Prenez le temps, également, de vous nourrir et de manger correctement. Et accordez-vous des petites pauses pour souffler. Vos révisions n’en seront que plus efficaces.

Reconsidérer votre orientation

Et si vos galères de révisions cachaient un problème d’orientation ? Particulièrement en première année, le manque de motivation peut s’expliquer par une déception sur la filière choisie.

Professeur en droit commercial, Bastien Brignon le confirme. « Je remarque souvent que les étudiants qui attendent le dernier moment pour réviser sont souvent juste déconnectés de l’examen car mal orientés. » Il est donc important de se demander si vous avez choisi la bonne orientation. Si vous désirez changer de voie, le système de passerelles peut vous le permettre. Et vous éviterez ainsi de perdre une année.

Notre conseil : Surtout ne restez pas seul face à vos doutes et, dès le mois de janvier, renseignez-vous auprès du service d’orientation et d’information de votre université. Vous trouverez la liste des procédures à suivre par diplôme et par établissement pour changer de voie.

Marine Ilario

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France