Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Job et révisions de partiels : comment les concilier ?

Job et révisions de partiels : comment les concilier ?
© Jeanette Dietl / Fotolia

Job à temps partiel, le week-end ou pendant les vacances... Selon la dernière enquête de l’Observatoire national de la vie étudiante, 45 % des étudiants travaillent pendant leurs études. Mais comment mener de front job, études et examens ? Nos conseils. 

Essayez de trouver le bon équilibre entre les heures passées à votre travail et celles qu’il vous reste pour étudier. Si possible, ne vous engagez pas dans un travail trop prenant. En période d'examens, prenez des jours de congé ou limitez votre présence au travail pour vous consacrer davantage à vos révisions. N'hésitez pas à en parler à votre employeur, vous pouvez certainement aménager vos horaires. 

Nos conseils :

  • Révisez régulièrement dès le début de l’année. Ainsi, au moment des révisions, vous n’aurez pas de surcharge de travail.
  • Établissez-vous un planning écrit en fonction de vos jours de travail. Accrochez-le dans un endroit bien visible et respectez-le autant que possible.

Demandez le statut d’étudiant salarié

Si vous êtes amené à travailler durant vos études, il existe le statut spécial d’étudiant salarié. Ce statut offre quelques avantages : vous êtes exonéré des frais liés à la Sécurité sociale étudiante. Vous pouvez être dispensé d’assiduité, notamment aux TD et TP.

Certains établissements proposent aux étudiants salariés des cours du soir ou le week-end. Vous pouvez, dans certaines universités, préparer votre 3e année de licence ou 1re année de master en deux ans. Enfin, les examens sont parfois adaptés aux étudiants qui travaillent (correction plus souple, sujets d’examen différents).

Notre conseil : Renseignez-vous bien. Les avantages pratiqués pour les étudiants salariés ne sont pas les mêmes en fonction des établissements.

Points positifs

La plupart des étudiants qui travaillent apprécient l’indépendance qui en découle. Ne plus être totalement dépendant de ses parents, avoir une meilleure capacité de gestion de son temps et acquérir une plus grande force de travail... des qualités utiles au moment des examens.


Votre emploi peut même, pourquoi pas, vous faire gagner en expérience professionnelle. Surtout si vous avez trouvé un travail en lien avec vos études. Par exemple, si vous vous orientez vers le monde de la finance, exercer un job dans une banque peut être un plus sur votre CV. 

Les conditions et la procédure d’accès au statut d’étudiant salarié

Pour bénéficier du statut d'étudiant salarié, vous devez remplir plusieurs conditions : justifier d’une activité professionnelle qui s’étend sur toute l’année universitaire et effectuer au moins 60h par mois (soit 10 à 15h par semaine au minimum).
La demande de statut se fait auprès du secrétariat de votre université, généralement avant le 30 septembre pour le premier semestre et le 31 janvier pour le second. Il vous faudra fournir votre contrat de travail, les bulletins de salaire et l'attestation de votre employeur.

Marine Ilario

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France