Notez !
Aucun vote pour l'instant.

En recherche d'emploi ? Participez au club d'entraide du CIDJ pour développer réseau et compétences

En recherche d'emploi ? Participez au club d'entraide du CIDJ pour développer réseau et compétences

Ici, on ne parle pas de « demandeurs d’emploi » mais de « chercheurs d’emploi ». Car plutôt que de déprimer seul devant son ordinateur à envoyer des candidatures, ce que l’on propose ici c’est de se rencontrer pour échanger, développer de nouvelles compétences et retrouver confiance en soi.
Reportage au club d’entraide du CIDJ.

Mercredi 8 février, 9h45.
Une quinzaine de personnes a répondu présent pour participer au club d’entraide des chercheurs d’emploi. Certaines ont des projets de reconversion, d’autres des souhaits de formation, certaines ont envie de créer leur structure, d’autres sont venues chercher des outils pour mieux se vendre auprès des recruteurs.

D’emblée, Valérie Deflandre, conseillère au CIDJ, rassure : « Cette matinée sera placée sous le signe de la convivialité, du positivisme, de la bienveillance et surtout du partage. Souvent connotée négativement, la recherche d’emploi peut engendrer découragement et repli sur soi. L’important, c’est de nous rencontrer et d’échanger astuces et bons plans : c’est ce que nous proposons au club d’entraide du CIDJ. »

Prendre conscience de son potentiel

Depuis l’été 2016, le CIDJ propose chaque semaine ce club d’entraide pour les chercheurs d’emploi.

« L’objectif est de permettre aux participants d’être proactifs et de bénéficier des ressources du CIDJ en matière d’insertion professionnelle : documentation sur les métiers et les formations, expertise des conseillers, possibilité de participer à d’autres ateliers (sur l’économie sociale et solidaire, la création d’entreprise, les séjours à l’étranger…) », souligne Valérie Deflandre. 

L'objectif est aussi de rompre l'isolement des personnes en recherche d'emploi. Avec le club d'entraide, elles ont l'occasion de se voir tous les mercredis. Et pour que perdure le lien en dehors de ces temps, elles sont invitées à continuer à se voir en intégrant la communauté d'Activ'action, association partenaire qui propose divers ateliers pour les chercheurs d'emploi au CIDJ. 

« L'objectif du club d'entraide, c'est de prendre conscience de son potentiel en échangeant avec les autres et en animant des ateliers qui permettent de développer de nouvelles compétences », poursuit Ovadia, bénévole chez Activ'action, qui anime la séance.

S'essayer à l'animation de groupe

Car n’importe quel participant peut devenir à son tour animateur du club et s’essayer à la prise de parole en public.

« J’ai participé au club d’entraide en septembre, explique Barbara qui coanime la séance avec Ovadia. Alors que je me sentais isolée et que j’avais perdu confiance en moi, le club m’a reboostée puis j’ai décidé de devenir bénévole pour Activ’action.
Au bout de 3 séances, j’ai eu envie d’animer le club. Mon métier n’a pourtant rien à voir : je suis technicienne en laboratoire ! Mais ayant justement un projet de création d'entreprise dans la création d'ateliers cosmétiques, le fait de pouvoir animer le club d'entraide me permet de développer des compétences, afin de mieux valoriser mon parcours lors de futurs entretiens d'embauche. »

Chacun expose ses objectifs

Le tour de table commence. Chacun se présente et expose ses objectifs et ses besoins.
Fatou a une licence en ressources humaines. Elle a fait de l'accompagnement scolaire pendant 5 ans et souhaiterait trouver un poste en lien avec la gestion de paye. Elle se demande comment adapter au mieux son CV pour ce projet.

Ismaël, ingénieur commercial depuis 5 ans dans les domaines du pétrole et de l’informatique, envisage de se réorienter dans l’économie sociale et solidaire. Il souhaite découvrir les métiers possibles dans le secteur.
Nabila, elle, vient de quitter le professorat et souhaitent s’orienter vers l’ingénierie pédagogique ou devenir conseillère en insertion professionnelle. Son projet fait écho à celui d’Ovadia, qui souhaite, lui, devenir professeur des écoles ou conseiller en orientation. Tous deux vont pouvoir échanger. 

Les expériences des uns apportent des réponses aux questions des autres

Adeline souhaite trouver un poste de chargé de projet dans l’environnement ou le développement durable. Disposant de la double nationalité française et américaine, elle voudrait trouver un emploi aux Etats-Unis mais se demande comment suivre ses candidatures : elle a du mal à trouver les coordonnées des recruteurs pour faire des relances.
Maëlle, doctorante en histoire de l’art, rompue aux recherches sur des sources américaines, lui conseille de passer par Google US en modifiant les paramètres de son navigateur. 

Peu à peu, les expériences des uns apportent des réponses aux questions des autres. Les notions d’entraide et de partage prennent soudain toute leur résonance. 

La séance se poursuit en petit groupe

Une fois le tour de table terminé, Valérie Deflandre apporte à chacun les ressources documentaires pouvant leur être utiles : fiches métiers, agenda des prochains ateliers, liste de sites internet…
La séance se poursuit en petits groupes ou en individuel. Rony qui souhaite découvrir les perspectives d’emploi dans le secteur de la communication trouve des réponses auprès de Muriel Michaux Reynaud, conseillère au CIDJ.

« L'intérêt du club d'entraide, c'est qu'il se passe au CIDJ, cela permet aux chercheurs d'emploi de bénéficier de toutes nos ressources : documentation, entretiens avec des conseillers, ateliers...
Nous essayons de répondre au mieux à leur besoin. Une personne souhaite devenir conseiller en orientation ? Nous leur proposons un stage dans notre service ! 
», souligne Anouk Tabet, directrice de l'information au CIDJ.

Il faut impérativement se tenir au courant ! 

Amélie et Séverine discutent de leur projet : la première est intéressée par le poste de happiness officer, la seconde souhaite développer une offre de service en tant que consultante dans le secteur de la communication. 

Romina, Maëlle et Nelly se sont rencontrées au club d’entraide précédent. Elles évoquent les réseaux sociaux.
« Nous nous sommes demandées si nous devions nous mettre sur Linkedin. Nous avons décidé de faire des recherches sur le sujet », explique Nelly qui souhaite s’orienter vers le secteur du bien-être.

« J’ai travaillé 14 ans comme assistante de direction. Quand on a été aussi longtemps en poste, on a un peu oublié comment chercher du travail, poursuit Romina.
Mais on se rend compte surtout que la
recherche d’emploi a complètement évolué avec les réseaux sociaux. Il faut impérativement se tenir au courant pour être à la page ! »

Maëlle leur présente le document qu’elle a trouvé sur Internet. Il s’agit d’un Powerpoint d’Hugues Werth, le responsable marketing de Linkedin. Elles le lisent attentivement : « pour être visible, il faut que le profil comporte certains mots-clefs », soulignent-elles.

Sur le sujet, si elles le souhaitent, elles pourront rencontrer en entretien individuel Amadou Boye, conseiller au CIDJ, spécialiste de l'emploi et des réseaux sociaux.

Le club d’entraide se clôt par un travail sur la voix

Il est 12h30. Pour terminer la séance, Ovadia propose d’initier les participants au langage non verbal. Pour cela, il faut être conscient de son corps et de ses tics, en particulier quand on se retrouve face à un recruteur.
Position des pieds, des mains, de la poitrine, de la tête… Il s’agit d’être dans une posture d’ouverture et de confiance en soi. À éviter donc : les bras croisés, le dos voûté, les positions instables.
Autre élément à travailler : le regard. « Lors d’une discussion, il est conseillé de regarder son interlocuteur au moins 80 % du temps », résume Ovadia.
En binôme, les participants se prêtent à l’exercice.

Ce mercredi, le club d’entraide se clôt par un travail sur la voix et les intonations. Mercredi prochain, il se terminera peut-être par une initiation à la relaxation… Car c’est aussi ça le principe. Chacun peut proposer une séance de travail sur une thématique qu’il connaît. Chacun apporte sa pierre à l’édifice. Et tout (ou presque ;) est permis !

Pour vous inscrire
Vous souhaitez en savoir plus et vous inscrire au Club d'entraide ou aux autres ateliers proposés au CIDJ, rendez-vous ici !

En savoir plus

Isabelle Fagotat

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.