Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Bacheliers, inscrivez-vous en procédure complémentaire APB

Bacheliers, inscrivez-vous en procédure complémentaire APB
© Goodluz / Fotolia

Vous avez obtenu votre bac mais êtes inscrit nulle part pour la rentrée ? vous pouvez bénéficier de la procédure complémentaire Admission post-bac (APB), vous avez la possibilité d'émettre des vœux jusqu'au 9 septembre dernier délais. Vous aurez ainsi accès aux formations (licence, BTS, DUT, formations paramédicales et sociales, écoles de commerce...) qui proposent encore des places.

Du 5 juillet au 15 septembre 2015, la procédure complémentaire APB met en relation les candidats sans proposition d’admission et les établissements qui ne sont pas complets. Vous pouvez saisir 

Pour qui ?

Vous êtes concerné par la procédure complémentaire APB si vous avez eu votre bac mais :

  • vous êtes sans proposition : vous n’avez eu aucune proposition suite à vos vœux de mars. Tout a été refusé ou vous avez raté le délai de la procédure normale et vous n’avez pas formulé de candidature avant le 20 mars.
  • vous êtes en attente de réponse sur une ou plusieurs candidatures et attendez les réponses de la 3e phase de proposition. 
  • vous avez une proposition en formation sélective et préférez y renoncer pour une formation non sélective. Vous devez au préalable démissionner de la procédure normale en signalant « je renonce à tous mes vœux ». Attention, toute démission est définitive. 
  • vous avez une proposition de formation non sélective qui n’est pas votre premier vœu. Vous pouvez choisir de démissionner de la procédure normale et faire de nouveaux vœux lors de la procédure complémentaire. 
  • vous n’avez pas répondu dans les délais. Vous êtes donc considéré comme étant en démission automatique. Si votre demande de réintégration à la formation vous est refusée par l’établissement, vous pouvez participer à la procédure complémentaire. 
  • vous êtes étudiant, vous souhaitez vous réorienter dans un autre établissement à compter de la rentrée suivante et avez l’accord de l’établissement d’accueil. Sachez toutefois que les néo-bacheliers de l’académie sont prioritaires. 

Constitution des dossiers

Pas de dossier papier, l’inscription à la procédure complémentaire se fait uniquement sur le site admission-postbac.fr.

Les modalités d’inscription à la procédure complémentaire sont simplifiées pour les candidats qui ont déjà saisi les informations lors de la procédure normale.

Pour les autres, vous devez saisir dans votre dossier électronique le descriptif de votre scolarité et vos résultats au bac. Si vous demandez une filière sélective, il vous faut compléter le dossier avec vos notes et appréciations de vos bulletins de 1re et Terminale.

12 nouveaux vœux

Vous pouvez candidater à 12 formations au maximum et ne pouvez redemander une formation pour laquelle vous avez été refusé en procédure normale.

Vérifiez vos mails tous les jours car, jusqu’au 20 août, vous n’avez qu’une semaine pour y répondre, du 20 au 31 août le délai de réponse passe à 72h et du 1er au 15 septembre à 24h seulement ! Passé ce délai, la proposition peut être annulée.

Choisissez des universités et des filières moins demandées. Vous trouverez plus facilement une place dans des filières de droit, philosophie, langues, qu'en formation en arts ou communication, par exemple. Pour info : les universités de Paris, Bordeaux et Montpellier sont très demandées.

Et après ?

Lorsque votre proposition est acceptée, vous devez prendre contact avec l’établissement pour vous inscrire administrativement.

Si fin août, vous n’avez toujours pas de réponse, adressez un courrier de demande d’inscription au rectorat de votre académie afin qu’il vous propose une affectation en fonction des places encore disponibles.  

 

Il n’y a plus de places dans la formation que vous visez ? Vous pouvez tenter de suivre des cours différemment. Plusieurs possibilités existent : cours par correspondance avec le Cnam (conservatoire national des arts et métiers), cours du soir via les formations proposées par votre mairie ou conseil régional, formation continue avec l’Afpa , cours en ligne avec les MOOCs… Regardez bien les tarifs des différents organismes avant de vous lancer. Mais il vous faudra être très motivé car vous n'aurez personne pour vous inciter à travailler.

Laura El Feky

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.