Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Ingénieures : affichez vos ambitions !

 Ingénieures : affichez vos ambitions !
Chloé Desjardins

Diplômée en 2010 de l’École nationale supérieure de l'électronique et de ses applications (ENSEA), Chloé Desjardins travaille actuellement comme chef de projets dans le département mammographie chez General Electrics Healthcare. Elle explique en quoi le fait de côtoyer des garçons pendant ses études lui a permis de mieux comprendre les règles du jeu masculines et de les adopter.

Après une classe préparatoire scientifique, Chloé Desjardins a suivi une formation d’ingénieurs à l’ENSEA. Les filles ne représentaient que 10 % des effectifs de sa promotion. De ces années passées dans un environnement majoritairement masculin, elle en a tiré des leçons :  les garçons ont moins de scrupules à se mettre en avant et à afficher leurs ambitions. Les filles ne doivent pas avoir peur de les imiter !

Qu’avez-vous appris auprès des garçons en école d’ingénieurs ?

Lorsque j’étais étudiante à l’ENSEA, j’ai remarqué que les garçons affichaient beaucoup plus leurs ambitions que les filles. Certains disaient qu’ils voulaient travailler dans la finance pour être bien rémunérés, d’autres qu’ils chercheraient un poste dans une société de conseil pour évoluer rapidement, certains évoquaient même des fonctions de directeur alors qu’ils n’étaient encore qu’étudiants ! Le fait de côtoyer des garçons m’a permis de comprendre comment ils fonctionnent et m’a incité à faire comme eux, à oser.

Pourquoi est-ce important d’afficher ses ambitions ?

Beaucoup de filles n’osent pas parler de leurs ambitions et du coup passent à côté d’opportunités. Cela est lié à leur timidité, à leur modestie et à un manque de confiance en soi. Par exemple, si une offre d’emploi intéresse une fille, elle ne postulera en général que si elle a 80 % des compétences demandées. Un garçon quant à lui, n’hésitera pas à transmettre sa candidature même s’il n’a que 60 % des compétences requises. Il aura donc plus de probabilités d’obtenir le poste.

Quels conseils donneriez-vous aux filles ? 

Elles doivent avoir confiance en elles. Si elles sont vraiment timides, des activités comme le sport, le théâtre ou la musique peuvent les aider. Elles doivent prendre conscience des règles qui régissent l’entreprise et se donner les clefs pour atteindre leurs ambitions. Pour cela, elles ne doivent par exemple pas hésiter à développer leur réseau. Les filles ont souvent du mal à aller à la rencontre de personnes qu’elles ne connaissent pas. Pourtant, le réseau permet de se faire connaître. En entrant en contact avec des femmes qui ont des postes à responsabilité, on comprend aussi mieux comment on peut faire une belle carrière tout en équilibrant vie personnelle et vie professionnelle. 

Isabelle Fagotat

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.