Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

La capacité en droit

La capacité en droit
© Fotolia/Leah Anne Thompson

Préparée en 2 ans, à l’université ou par correspondance, la capacité en droit offre aux non-bacheliers la possibilité de suivre des études supérieures en droit. Pour intégrer cette formation, une seule condition : avoir 17 ans minimum.

Diplôme national équivalant au bac, la capacité en droit offre une seconde chance à ceux qui ont raté leur bac et qui sont attirés par les études juridiques. Mais attention : la “capa” demande énormément de travail. On compte 80 % d’échec dès la première année…

Où préparer la capacité en droit ?

Presque toutes les universités de droit préparent à la capacité en droit. Les cours ont généralement lieu le soir et le samedi, pendant 2 ans.
Liste des universités préparant à la capacité en droit sur www.onisep.fr.

La “capa” peut aussi se préparer à distance, avec le télé-enseignement organisé par certaines universités, ou par correspondance avec le Cned.

Il est possible de préparer la capacité en droit tout en travaillant ou en effectuant d’autres études en parallèle. À savoir : la première année ne donne pas droit au statut d’étudiant. Ce n’est que la seconde année que vous pourrez obtenir ce statut.

De la motivation avant tout !

La capacité en droit est une formation très exigeante. Pour preuve, seuls 80 % des inscrits en première année obtiennent leur diplôme à l’issue des deux années. Les clés de la réussite : un fort investissement en temps de travail et une excellente organisation.

Étudier après la capa

Une fois décrochée, la capa en droit vous offre la possibilité de vous inscrire en première année de licence de droit (L1) à la fac (ou directement en deuxième année si vous avez eu une moyenne de 15/20 pour l’ensemble des deux années).

Autres possibilités : s’orienter vers un DUT carrières juridiques ou se diriger vers d’autres formations ayant un profil “droit” : BTS banque, assurances, etc.

Entrer dans la vie active

Même si la capacité en droit est fortement concurrencée par des diplômes plus élevés (BTS, licence, master…), elle est encore appréciée des professionnels du secteur.

La capa en droit permet notamment d’exercer des emplois de secrétariat juridique et administratif dans les assurances, les banques ou les services contentieux des entreprises. Elle offre aussi la possibilité de travailler comme collaborateur des professions juridiques (clerc de notaire, clerc d’huissier, huissier, secrétaire greffier des tribunaux). Enfin, elle peut permettre de passer certains concours administratifs de catégorie B (niveau bac).

Brigitte Charavin

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France