Notez !
Aucun vote pour l'instant.

[#Presidentielle2017]Sophie : j'aimerais que l'on valorise plus les filières litteraires et artistiques

[#Presidentielle2017]Sophie : j'aimerais que l'on valorise plus les filières litteraires et artistiques

Cette semaine cidj.com a rencontré Sophie, étudiante en lettres et communication. Elle regrette que les filières littéraires soient si peu valorisées à l'école.

Je me sens concernée par les élections présidentielles car j’ai maintenant l’âge d’aller voter mais aussi parce que la politique est très relayée sur les réseaux sociaux. Nous (les jeunes) sommes très connectés, les infos défilent devant nos yeux et captent notre attention.

Dans le domaine de l’éducation, j’aimerais que la littérature et l’art soient des filières plus valorisées


Je vais aller voter car c’est un droit mais aussi un devoir en tant que citoyen. De plus, il y a un candidat que j’apprécie et dont les idées me semblent bonnes pour le futur. L’écologie, l’éducation et la santé sont des sujets importants car cela concerne beaucoup de monde. Dans le domaine de l’éducation, j’aimerais que la littérature et l’art soient des filières plus valorisées. Rien qu’au lycée, les élèves qui font S sont bien plus valorisées que ceux qui font L. Dans ma classe, nous n'étions que 8 en terminale L. Nous nous sentions mis à l’écart. J’aimerais que le prochain président fasse bouger les choses, qu’il développe les filières artistiques et la culture. Par exemple, moi je veux faire une licence de médiation culturelle. Il n’y en a qu’une en France. Elle est à Paris et elle est prise d’assaut. C'est très difficile d'y accéder.

Je suis née et j'ai grandi dans l'Union européenne, je ne veux pas en sortir

Je ne veux pas que le président nous fasse sortir de l’Union européenne. On peut voyager facilement. Erasmus, c’est super. Je suis née et j’ai grandi dans l'Union européenne, cela m’embêterait d’en sortir.

Un président honnête et tolérant

Moi présidente, j’aimerais plus de tolérance. J’aimerais aussi qu’on arrête de remettre en cause certains droits des femmes comme l’avortement dont la légitimité est régulièrement remise en cause.  Même la Manif pour tous. Ils sont encore là alors que la loi est votée depuis longtemps. J’aimerais que cela cesse.
L’honnêteté est pour moi la première qualité d’un président. J’aimerais aussi un président humble. J’aimerais qu’on arrête avec tous les scandales. Je n’en peux plus.

Rédaction de cidj.com

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.