Notez !
Aucun vote pour l'instant.

[#Presidentielle2017] Youen, 18 ans : Il est urgent de traiter le problème de la violence policière

[#Presidentielle2017] Youen, 18 ans : Il est urgent de traiter le problème de la violence policière
© Cidj

Aujourd'hui, c’est Youen qui a accepté de répondre à nos questions. Cet étudiant de 18 ans se demande si les présidentielles peuvent réellement changer les choses. Faute d’avoir trouvé un candidat en accord avec ses idées, il hésite entre le vote blanc ou l’abstention

« Voter blanc ou ne pas aller voter, j’hésite »

« Je me sens concerné par les élections puisque je suis l’actualité politique des candidats mais je ne pense pas qu’une élection présidentielle puisse changer beaucoup de choses. Je pense aller voter au premier tour mais je ne sais pas encore pour qui. Il est possible que je vote blanc au premier tour, mais comme il n’est pas pris en compte, je me pose aussi la question de ne pas y aller. »

« La violence policière doit devenir un vrai sujet de discussion »

« Il faut traiter la question du conflit syrien, de même que l’accueil des réfugiés. Ce qui s’est passé à Calais est inacceptable.

La violence policière doit aussi devenir un vrai sujet de discussion. On a tendance à dire que c’est certains policiers et que ça ne représente pas l’institution en elle-même… Je peux comprendre que certains policiers n’ont rien à voir avec ça, mais je pense que, pour avoir vu moi-même des actes de violences policières assez répétées, il y a quand même un vrai problème de fond dont il faudrait parler. »

« Si j’avais le futur président en face de moi je lui demanderais d’être plus honnête que les autres »

« Un message à faire passer aux candidats ? Je leur demanderais d’essayer de faire preuve de plus d’honnêteté intellectuelle. Ce qui m’a le plus choqué dans l’affaire Fillon c’est qu’il s’est défendu en évoquant une possible théorie du complot.

Or, on sait que cette thématique est extrêmement dangereuse et qu’il faut très peu de preuves pour la mettre en place et se propager. Je trouve cette ligne de défense vraiment minable et j’aimerais que les candidats évitent de recourir à des arguments aussi petits ! »

Rédaction de cidj.com

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.