Notez !
Aucun vote pour l'instant.

[#Presidentielle2017] Mathilde, 17 ans : Je pense que le dossier le plus urgent à traiter est la question des migrants

[#Presidentielle2017] Mathilde, 17 ans : Je pense que le dossier le plus urgent à traiter est la question des migrants
© Cidj

Aujourd’hui, Cidj.com a tendu son micro à Mathilde, 17 ans. Cette lycéenne se sent un peu perdue face aux nombreuses informations qui circulent sur les présidentielles. Malgré tout et même si elle ne votera pas cette année, elle se tient informée

« J'avoue que des fois je me sens un peu perdue parce qu’il y a beaucoup d'informations qui viennent de partout et qui ne sont pas forcément les mêmes. Mais malgré tout, j'essaie d'être un minimum au courant.

Je pense que c'est la première fois que je m'y intéresse autant. D’abord parce que je suis en filière ES ce qui fait que je dois m'informer. Mais aussi en grandissant je me rends de plus en plus compte des problèmes liés à la politique actuelle ce qui fait que je suis assez curieuse de voir qui sera élu. »

« Moi présidente, je ferais en sorte que les Français participent eux-mêmes au vote des lois »

« Selon moi, un bon président doit être honnête et réaliste. Je trouve que les hommes politiques en général sont malhonnêtes. Ils débattent à propos d'un programme qu'ils ne respectent pas. Et je trouve qu’ils manquent de lucidité et mènent une politique qui ne correspond pas aux Français.

Moi présidente, je ferais en sorte que notre pays soit une vraie démocratie et que les Français participent eux-mêmes au vote des lois et non pas à travers des représentants. Ou alors pour chaque idée de loi, que ce soit d'un ministre ou de l'Assemblée, il faudrait faire une sorte de référendum. Au moins les Français s'exprimeraient directement. »

« On ne peut pas se permettre d’accueillir autant de migrants si ça doit être en dépit des personnes qui vivent dans la misère en France »

« Je pense que le dossier le plus urgent à traiter est la question des migrants. Il faut absolument trouver une solution pour eux. J’ai l’impression qu'on n’a pas les moyens d'en accueillir autant. Je trouve qu’il y a suffisamment de Français dans la misère pour, en plus, accueillir d'autres personnes. C'est malheureux pour ces gens mais on ne peut pas se permettre de les accueillir si ça doit être en dépit des personnes qui vivent dans la misère en France.

Ensuite, par rapport aux attentats, je pense qu'il faut veiller à mettre en place plus de sécurité. Il faudrait, par exemple, plus de surveillance au niveau des personnes qui sont fichées S, des étrangers qui arrivent et même des Français qui partent en Syrie et qu'on laisse revenir dans notre pays. Le gouvernement impose aux Français de faire attention, mais lui-même est incapable de contrôler l'arrivée de terroristes en France. »

Rédaction de cidj.com

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.