Notez !
Aucun vote pour l'instant.

[Presidentielle2017] Anthony, 24 ans : La citoyenneté ne se limite pas à mettre un bulletin dans une urne tous les 5 ans

[Presidentielle2017] Anthony, 24 ans : La citoyenneté ne se limite pas à mettre un bulletin dans une urne tous les 5 ans
© Cidj

Aujourd’hui, Cidj.com a donné la parole à Anthony. Ce jeune diplômé de 24 ans, actuellement en recherche d’emploi, nous a contacté suite à l’appel à témoins « Vous sentez-vous concerné par les élections présidentielles 2017 ? », que nous avons lancé sur twitter. Témoignage.

« J’ai envie de croire que les élections servent encore à quelque chose »

« L’air que l’on respire, ce qu’il y a dans nos assiettes, les transports que l’on prend… tout est déterminé par nos hommes politiques.

Donc oui, je compte aller voter aux prochaines élections présidentielles même si je suis déçu par les derniers mandats de nos présidents. François Hollande n’a pas tenu ses promesses annoncées lors de son discours au Bourget (en 2012, ndlr). Malgré tout j’ai envie de croire que les élections servent encore à quelque chose.

Le jour où on apprendra que tous les hommes politiques sont mêlés à des affaires, peut être que je me résignerai. Mais là je n’ai pas envie d’abandonner complètement. J’y crois encore !»

« La citoyenneté ne se limite pas à mettre un bulletin dans une urne tous les 5 ans »

« Plus qu’un candidat, j’ai trouvé un mouvement qui fait écho à mes valeurs. Je suis sensible aux discours optimistes et d’ouverture plutôt qu’au discours sécuritaire basé sur le repli sur soi et la peur de l’autre. Je trouve que dans les médias on montre ce qui est négatif, on nous dit qu’il n’y a pas d’alternative possible. J’ai l’impression que le gouvernement ne fait que du curatif et pas du préventif, suite aux attentats on prolonge l’état d’urgence mais on n’est pas capable de prendre les problèmes à la source.

Pour moi la citoyenneté ne se résume pas à mettre un bulletin dans une urne tous les 5 ans, c’est au quotidien que ça se joue. Moi je suis engagé dans des collectifs et des associations liés à l’environnement et l’alimentation. Les bonnes actions pour changer le monde se font à son échelle tous les jours. »

« La priorité pour moi ? Lutte contre la précarité, transition énergétique et éducation »

« On est une puissance mondiale et pourtant il y a encore des gens qui dorment dans la rue, il y a des chômeurs… Un des dossiers les plus urgents à traiter selon moi serait la lutte contre la précarité.

Il faut aussi prendre en compte les changements climatiques et mettre en œuvre une stratégie de transition climatique pour modifier les modes de production et de consommation de l’énergie. Il y a aussi un grand rôle à jouer en matière d’éducation et d’accès à la culture. Pour cela il faut favoriser l’emploi dans l’éducation nationale. »

« Si j’avais le futur président en face de moi, je lui dirai … ne me décevez pas ! »

« Je lui dirai : ne nous décevez pas et soyez à la hauteur ! La France est un beau pays, on peut faire de magnifiques choses !

J’ai du mal à croire qu’on peut faire un bon travail en étant à plusieurs endroits en même temps. Si j’étais président, une des premières décisions que je prendrai serait la fin du cumul des mandats. Et puis avec le cumul des salaires, les hommes politiques se retrouvent complètement déconnectés du niveau de vie des français. »

Rédaction de cidj.com

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.