Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Que faire après un DUT : Et si vous partiez à l'étranger faire un DUETI ?

Que faire après un DUT : Et si vous partiez à l'étranger faire un DUETI ?
© Paty Wingrove/fotolia

Même si le DUT vise une insertion professionnelle immédiate, de plus en plus d’étudiants poursuivent leurs études après le bac + 2. Pour ceux qui souhaitent ajouter une dimension internationale à leur parcours, une formule intéressante : le DUETI.

Cette formule séduit les étudiants de DUT car elle permet de vivre une expérience enrichissante à l’étranger, de progresser en langue et d’approfondir certaines matières enseignées à l'IUT. Mais attention, le DUETI est un diplôme d’université qui n’est pas reconnu comme un bac + 3. L'admission en master 1 n'est donc pas automatique.

DUETI : une année en immersion à l'étranger

"Le DUETI est un diplôme d’université d’études technologiques internationales, préparé dans près de 80 IUT en France", détaille Jean-Jacques Buchon, responsable des relations internationales à l’IUT de Nantes. Objectif du DUETI ? Étudier une année à l’étranger après 2 années de DUT. Royaume-Uni, Espagne, Allemagne, mais aussi États-Unis, Québec…. Un DUETI peut s'effectuer en Europe ou hors zone Europe, dans une université partenaire de votre IUT.

"La maîtrise d'une langue étrangère et les capacités d'adaptation que vous développerez à l'étranger seront forcément un plus sur votre CV", ajoute Thierry Ray, chargé des relations internationales à l'IUT de Chalon-sur-Saône (71).

La dimension internationale est devenue incontournable sur un CV. Les recruteurs cherchent de plus en plus des techniciens supérieurs capables de parler au moins une langue étrangère. Les étudiants l'ont bien compris : "Même en gestion, filière qui n'est pourtant pas forcément tournée sur l’international, un tiers de nos étudiants partent en DUETI", explique Jean-Jacques Buchon de l'IUT de Nantes (44).

IUT, DUT, DUETI… Késako ?
IUT : institut universitaire de technologie. Ces établissements sont rattachés aux universités et préparent au DUT en 2 ans après le bac. On en compte 113 en France.
DUT : diplôme universitaire de technologie. Il existe 24 spécialités dans le secteur industriel et des services.
DUETI : diplôme d’université d’études technologiques. Ce diplôme d’université se prépare dans une université étrangère en 1 an après un DUT.

Un départ encadré et des avantages pour l'étudiant

Le DUETI présente plusieurs avantages pour l'étudiant. "Vous gardez votre statut d’étudiant et continuez à bénéficier d’une couverture maladie et à percevoir les bourses du Crous", indique Sophie Busi, chargée des relations internationales à l'IUT de Lyon 1.

"Partir dans le cadre d'un DUETI permet d'être encadré", indique Thierry Ray, enseignant d’anglais et chargé des relations internationales à l’IUT de Chalon-sur-Saône. 

"Avant de partir, il faut remplir un dossier et effectuer pas mal de démarches administratives. Mais heureusement le service des relations internationales nous a bien aidés", confirme Thibault Vial, étudiant lyonnais parti étudier en Écosse après un DUT GEA.

Votre établissement d'origine peut également vous mettre en contact avec d'anciens étudiants partis dans la même université que vous.

Entamez les démarches rapidement
Dès le début de votre seconde année de DUT, rapprochez-vous du service relations internationales et participez aux réunions d'information. Lire aussi notre article DUETI : sept questions à se poser avant de partir étudier à l'étranger.

Notes et motivation : les IUT présélectionnent les candidats 

Lorsqu’il y a beaucoup de demandes, l’IUT opère généralement une première sélection. D'après Sophie Busi : "Il faut que cette année à l’étranger soit cohérente avec le parcours de l'étudiant. De plus, nous cherchons à envoyer des étudiants sérieux et motivés. Nous sommes vigilants aux résultats obtenus pendant le DUT. Nous demandons un bon niveau général ainsi qu’un bon niveau en langue, car une fois là-bas il faut que l'étudiant soit capable de suivre des cours dans une langue étrangère."

La candidature doit ensuite être acceptée par l’université d’accueil. "Les exigences varient selon les universités", remarque Jean-Jacques Buchon de l'IUT de Nantes. "En Écosse, où on envoie la plupart de nos étudiants, il faut avoir au moins 12 de moyenne générale et souvent un score de 700 à 750 minimum au TOEIC", poursuit-il.

D’autres universités sont plus souples. Thibault Vial, qui se souvient avoir toute sa scolarité "traîné un 8/20 de moyenne en anglais", a été accepté en DUETI à Bratislava en Slovaquie pour suivre des cours entièrement en anglais. 

Le plus souvent, les IUT envoient en priorité leurs propres étudiants. Mais si vous venez d’un autre IUT, rien ne vous empêche de déposer une candidature dans un autre IUT que le vôtre. Ciblez les IUT qui préparent la même spécialité que votre DUT.

Étudiants en BTS, tentez l'international !
Renseignez-vous auprès de votre établissement pour savoir s'il a signé la charte Erasmus+ ou si des possibilités de mobilité internationale existent.
Pour les BTS qui veulent partir dans le cadre du DUETI, sachez que c'est possible mais d
ans les faits c’est compliqué car les IUT privilégient leurs propres étudiants. Néanmoins, si vous souhaitez tenter votre chance, contactez l’IUT qui propose des DUETI en lien avec vos études dès le début de votre seconde année de BTS.

DUETI : Financer son année à l'étranger

"Lorsque vous partez dans une université partenaire, vous ne payez que les frais d’inscription dans votre IUT en France", indique Sophie Busi. A contrario, si vous choisissez une université non partenaire de votre IUT, le coût peut être très variable. "La scolarité est gratuite en Écosse, mais les frais d’inscription peuvent vite grimper à 3 000 € au Québec jusqu'à plus de 8 000 € en Australie", prévient Jean-Jacques Buchon, de l'IUT de Nantes. À cela, s’ajoutent vos frais sur place : logement, transport, nourriture et sorties...

Lorsque vous déposez votre dossier de candidature au DUETI, vous remplissez également une demande de bourse. Vous pouvez bénéficier de différentes aides financières : l'aide à la mobilité mise en place par les régions, dont le montant varie d'une région à l'autre (bourse Envoléo en Pays de la Loire, Explo'ra Sup en Rhône-Alpes...). Dans le cadre d'un DUETI dans un pays d’europe, vous pouvez, dans certains cas, toucher la bourse Erasmus+. Si vous êtes boursier de l’enseignement supérieur, vous continuez à percevoir votre bourse Crous. Mais attention, ces aides sont un coup de pouce et ne vous permettront pas de couvrir tous vos frais. 

Des formules différentes selon les IUT.
Le DUETI est un diplôme d’université. Bien qu’il existe une charte commune à ce diplôme, on note des variantes selon les établissements. Pour des informations plus précises, rapprochez-vous de la personne chargée des relations internationales dans votre IUT.

À la clef, parfois un double diplôme 

Pour obtenir un DUETI, les étudiants doivent valider 60 ECTS à l’étranger et rédiger un mémoire sur un sujet interculturel en lien avec leur domaine d'études. "À leur retour, ils passeront aussi une soutenance de mémoire", indique Sophie Busi.

Dans certains cas et selon les accords passés, les étudiants en DUETI peuvent préparer un diplôme étranger. Cela leur permet de valider un bachelor (bac + 3), en plus de leur DUETI. Ainsi, durant son année universitaire à Cork en Irlande, Lisa Hugues dit Ciles a pu obtenir un bachelor en marketing. 

Que faire après le DUETI ?

Même si les filières courtes et, notamment le DUT, visent une insertion professionnelle immédiate, les étudiants diplômés sont de plus en plus nombreux à pousser leurs études. La plupart des étudiants poursuivent leurs études en France ou à l'étranger après leur DUETI.

"Le DUETI, tout comme le niveau licence 3, représente la capitalisation de 180 crédits", rappelle Corinne Dogué, chargée des relations internationales à l'IUT Paris Descartes ."De nombreuses universités et écoles de commerce, de gestion ou de communication acceptent nos diplômés en master 1. Toutefois, le niveau L3 du DUETI n'est pas reconnu partout." En effet, le DUETI n’est pas un diplôme national. "L’admission en master 1 n’est donc pas automatique", prévient Sophie Busi. 

Laura El Feky

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.