Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Le juste prix pour votre permis

Le juste prix pour votre permis
© Lassedesignen / Fotolia

Les tarifs des auto-écoles sont libres. Une bonne raison pour comparer, avec attention, les prix pratiqués par plusieurs établissements, avant de vous inscrire.

Comparer les prix de plusieurs auto-écoles est une bonne chose. Mais méfiez-vous des offres trop alléchantes. Elles peuvent cacher de véritables tromperies.

Certains établissements promettent un permis à un tarif imbattable, puis cessent leur activité après avoir engrangé bon nombre de contrats. D’autres mettent en avant des forfaits dont les exclusions réservent des surprises… Il faut donc ouvrir l’œil !

Votre contrat doit obligatoirement préciser les modalités de paiement de votre formation (art. R.213-3 du code de la route).

L’affichage des prix de l’auto-école

Cet affichage est réglementé (arrêté du 19 juin 1987, modifié par l’arrêté du 21 décembre 1995). L’auto-école est tenue d’indiquer, sur un tableau, parfaitement visible de l’extérieur : 
- la durée et le prix TTC par unité des leçons théoriques et pratiques, des tests de contrôle ainsi que le prix TTC des présentations aux examens théorique et pratique ;
- la dénomination précise et la durée des prestations composant le forfait le plus couramment pratiqué par l'établissement ainsi que le prix global TTC de ce forfait.

Les auto-écoles sont également tenues, pour l'ensemble des prestations offertes, de procéder à un affichage intérieur, visible et lisible au lieu de réception de la clientèle.

Bon à savoir. À votre demande, l’auto-école doit vous remettre une documentation comportant le détail de tous les tarifs pratiqués.

Statistiques
En France, d'une ville à l'autre le tarif du forfait et de l'heure de conduite varie considérablement. De 55 en moyenne à Paris, l'heure passe à 40 dans les grandes villes et 35dans les plus petites villes de province. Quant au forfait, il tourne autour de 1200€ sur l'ensemble du territoire. Mais sachez qu'il vous faudra généralement plus d'heures que les 20 programmées. Soit 31h en moyenne selon une étude de l'association prévention routière.

Ouvrez l’œil sur les forfaits

Des auto-écoles proposent, en lieu et place de leçons à payer à l’unité, des forfaits “pour passer le permis”. Avant d’opter pour cette formule, il faut être particulièrement vigilant.

La réglementation (arrêté du 19 juin 1987, modifié par l’arrêté du 21 décembre 1995) impose à l’auto-école de détailler le contenu du forfait.

La documentation, qu’elle est tenue de vous remettre à votre demande, doit comporter :
- la  répartition des heures de formation entre l'enseignement du code de la route et la pratique de la conduite automobile ;
- la mention précise des frais administratifs (frais d'inscription, de dossier, de présentation à l'examen...) et fournitures inclus dans le forfait ;
- l’indication du nombre d'heures de formation incluses dans le forfait et prévues en plus des obligations réglementaires ;
- la mention des frais nécessaires à la formation qui demeurent à la charge du candidat parce qu'ils ne sont pas inclus dans le forfait.

Par ailleurs, les mentions relatives aux heures d'enseignement de la pratique automobile doivent préciser le nombre d'heures effectives de conduite au volant par l'élève.

D’une manière générale, avant de signer pour un forfait, soyez très vigilant sur :
- son contenu et le volume d’heures de cours prévues. Pour une grande partie des élèves, ce nombre est insuffisant (par exemple, 20 heures de conduite alors qu’il faut en compter entre 30 et 33 en moyenne pour obtenir son permis).
- le coût des heures supplémentaires (hors forfait). Il est fréquent d’y avoir recours.
- le nombre de passages à l’examen inclus dans le forfait.
- la durée de validité du forfait (par exemple, 1 an, au-delà de cette durée les conditions tarifaires pouvant être revues).

L’évaluation de vos besoins

Avant de vous faire signer un contrat, l’auto-école doit vous soumettre une évaluation préalable destinée à vous informer du volume prévisionnel de cours dont vous aurez besoin. Cette évaluation est généralement payante. Elle vous permet d’avoir une idée du coût de votre permis. Une fois ce test passé, vous gardez votre liberté de vous adresser à une autre auto-école.

Bon à savoir. Le nombre d’heures annoncé constitue une estimation et n’engage pas l’auto-école. Dans la réalité, vous aurez peut-être besoin de davantage d’heures avant d’être prêt pour l’examen.
Les heures de conduite décommandées sont-elles dues ?
Lors de votre inscription, vérifiez dans votre contrat les conditions d’annulation des heures de conduite. Si vous ne respectez pas le délai prévu pour prévenir l’auto-école, vous devrez les régler. Toutefois, une clause qui prévoit que toute leçon non décommandée dans le délai prévu doit être payée sans vous laisser la possibilité d’un report ou d’être remboursé en cas de motif légitime est considérée comme abusive (et donc nulle). Plus d’informations en cas de conflit.

Anaïs Coignac - Anne-Marie Le Gall

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.