Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Bien choisir son auto-école

Bien choisir son auto-école
© Lassedesignen / Fotolia

Le prix et la proximité par rapport au domicile ne doivent pas être les seuls critères pour choisir son auto-école. D’autres points méritent d’attirer votre attention. Explications.

Vous avez des amis qui ont récemment passé le permis ? N’hésitez pas à les questionner sur leur auto-école. Ont-ils été satisfaits des cours, du délai de présentation aux examens ? Le “bouche à oreille” est précieux pour obtenir des informations, avant de procéder à quelques vérifications.

L’auto-école doit être agréée

L’agrément de l’auto-école est obligatoire (art. L213-1 du code de la route). Il est délivré pour une durée de 5 ans par la préfecture du lieu d'implantation de l'établissement. Il garantit qu’un certain nombre d’obligations sont respectées (locaux, moyens pour enseigner, qualification professionnelle des enseignants, etc.).

Le numéro d'agrément doit obligatoirement figurer sur toute documentation ou publicité de l’auto-école. Il doit également être affiché de manière visible dans ses locaux.

Comparez les prix des auto-écoles

Les tarifs des auto-écoles sont libres : ils peuvent varier d’un endroit à l’autre. C’est pourquoi il faut les étudier avant de s’inscrire. L’auto-école est tenue de les afficher à l’extérieur et à l’intérieur de ses locaux.

L'affichage extérieur doit être parfaitement visible et lisible. Il doit comporter, par catégorie de permis, le prix TTC de toutes les prestations à l'unité proposées : leçons théoriques et pratiques, tests de contrôle, présentation aux examens.

Pour chaque catégorie de permis, le forfait le plus couramment pratiqué par l’école de conduite doit être également affiché.

L'affichage intérieur porte sur l'ensemble des prestations offertes, forfaitaires et à l'unité, quel que soit le type de permis.

Un conseil. Pour un jeune, le critère du prix peut paraître essentiel. Il ne doit cependant pas l’emporter sur tous les autres. Méfiez-vous des forfaits trop attractifs ! Ils permettent rarement d’obtenir le permis sans leçons supplémentaires facturées au prix fort. Le forfait de base, de 20 heures, n’est pas forcément le plus intéressant s’il vous oblige à prendre des leçons supplémentaires, comme dans la plupart des cas. Renseignez-vous sur les forfaits 30 heures, voire plus de 30 heures.

Cours de code et de conduite : posez des questions !

La qualité de la formation est essentielle. Il ne faut pas hésiter à poser les bonnes questions à l’auto-école :

- les cours de code sont-ils prévus, comme la réglementation le prévoit, avec un responsable pédagogique qui pourra répondre à vos interrogations ?
- combien d’heures de cours de conduite sont prévues par semaine ? Est-ce toujours le même moniteur qui vous suivra ? Des examens blancs de conduite sont-ils prévus ?
- quel est le délai habituel de présentation au code, et à l’épreuve de conduite ?

Bon à savoir. Avant de vous faire signer votre contrat, l’auto-école doit vous proposer une évaluation préalable pour vous indiquer le volume probable d’heures de cours dont vous aurez besoin.

Souscription d’une garantie financière

Certaines auto-écoles sont amenées à mettre la clé sous la porte, laissant en plein désarroi les candidats qui n’ont pas terminé leur formation. Si l’auto-école a souscrit une garantie financière, vous aurez néanmoins une chance d’être remboursés des sommes versées par avance. Mais ce type de garantie n’a rien d’obligatoire. Aujourd’hui, seuls les établissements labellisées au titre du “permis à un euro par mois” sont tenus de souscrire une telle assurance. 

Interrogez l’auto-école sur l’existence ou non d’une garantie financière. Cette précision doit, de toute façon, figurer dans votre contrat (art. R.213-3 du code de la route).

Si vous choisissez une auto-école sans garantie financière, privilégiez les paiements échelonnés pour éviter de trop payer de leçons à l’avance. 

Bon à savoir. L’ancienneté est un bon critère pour choisir votre auto-école. N’hésitez pas à lui demander depuis combien de temps elle est implantée dans la ville.

Auto-école : vérifiez son taux de réussite !
Certaines auto-écoles communiquent volontiers sur leur taux de réussite au permis de conduite. D’autres non. La préfecture dispose de cette statistique : vous avez le droit d’en prendre connaissance. Prenez contact avec celle-ci (bureau du permis de conduire), qui vous indiquera la marche à suivre.

Anaïs Coignac - Anne-Marie Le Gall

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.