Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Le pair, c'est quoi ?

Le pair, c'est quoi ?

Dans une famille d’accueil à l’étranger, le jeune homme ou la jeune fille au pair s’occupe des enfants de la famille et aide au ménage, en contrepartie du logement, de la nourriture et d’un peu d’argent de poche.

Parce qu’il permet de vivre une expérience à l’étranger avec des responsabilités, beaucoup d’autonomie et de gros progrès à la clé dans une langue étrangère, le pair séduit toujours autant de jeunes.

Qui peut partir au pair ?

Officiellement, tous les jeunes, garçons et filles de 17 ans minimum à 30 ans maximum, y ont accès. Dans les faits, ce sont généralement des filles de 20 ans environ qui partent au pair, ce que confirme Michelle Barnoin, coresponsable de l’association de placement au pair Famille et Jeunesse à Nice et membre de l’Ufaap (Union française des agences au pair) : « Très peu de familles accueillent des jeunes de 17 ans. Elles privilégient les jeunes majeurs, qui ont le permis de conduire. De même, elles préfèrent recruter des filles plutôt que des garçons ».

Où partir au pair ?

En Europe, les destinations les plus fréquentes sont l’Angleterre, l’Irlande, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, les pays d’Europe du Nord (Finlande, Suède, Danemark) et les Pays-Bas. Hors Europe, les États-Unis sont la première destination des séjours au pair.

Combien de temps partir au pair ?

Il existe des placements au pair pour 6, 4 ou 3 mois, voire pour les vacances d’été uniquement, mais ces formules sont rares. Les jeunes partent 10 mois en moyenne. « Les familles d’accueil recherchent avant tout des jeunes disponibles entre 9 et 12 mois pour organiser la garde des enfants pendant l’année scolaire. Les familles s’organisent donc avec la jeune fille au pair de septembre à juin », explique Jean-Marc Cressini, de l’Ufaap, qui regroupe des agences spécialisées dans le placement au pair en France et à l’étranger ayant toutes signé une charte de qualité.

Quel est l’emploi du temps d’une jeune fille au pair ?

Une jeune fille au pair travaille 35 heures par semaine en moyenne. L’emploi du temps est défini avec la famille. Il s’agit essentiellement de s’occuper des enfants et d’aider au ménage quotidien (débarrasser la table, vider et remplir le lave-vaisselle, passer l’aspirateur, faire le lit des enfants, nettoyer régulièrement la salle de bains, sortir la poubelle…). Les gros travaux ménagers ne sont pas à votre charge : « Vous n’êtes pas la femme de ménage, ce n’est pas à vous de faire la lessive ou le repassage du linge de toute la maison ! » insiste Jean-Marc Cressini.

Aperçu d’une journée type :

  • réveiller les enfants à 7h,
  • préparer leur petit déjeuner
  • les accompagner à l’école.
  • Dans l’après-midi, prendre en charge les enfants de 16h30 à 20h environ.
  • Dîner avec la famille et assurer deux soirées baby-sitting par semaine.

Combien gagne une jeune fille au pair ?

Il faut compter 80 € environ par semaine. Il s’agit d’argent de poche : au pair, vous n’avez pas de contrat de travail ni de salaire.

Votre budget

Combien ça rapporte ?
Argent de poche : en moyenne 80 € par semaine.
Combien ça coûte ?
Agence de placement : entre 100 et 400 €. Au-delà de cette somme, il est conseillé de contacter une autre agence.
Billet d’avion aller-retour : entre 300 et 350 € si vous partez en Europe.
Le voyage est pris en charge par la famille si vous partez au pair aux États-Unis (lien vers article “Au pair aux États-Unis”).
Cours de langue (facultatifs, mais importants pour progresser) : entre 80 et 100 € par mois (la famille en paie souvent la moitié, mais ce n’est pas une obligation pour elle).
Cagnotte de départ : si vous payez vos cours, mieux vaut disposer au départ de 300 à 500
Trois profils types de candidats
Pour Jean-Marc Cressini, secrétaire de l’Ufaap, le pair intéresse tout particulièrement trois profils de jeunes.
Jeunes bacheliers : si vous n’avez pas obtenu l’orientation qui vous convient et que vous voulez partir à l’étranger pour en revenir bilingue et démarrer vos études au retour.

Jeunes diplômés : si vous n’avez pas le niveau requis en langue pour décrocher un job, ou que vous ne pouvez valider votre diplôme qu’avec un bon niveau en langue.

Étudiants qui abandonnent leurs études : si vous avez quitté la fac en cours d’année, mais que vous voulez rester actif en attendant la rentrée.


Barbara Muntaner

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Au pair : faut-il avoir de l’expérience avant de partir ?

Oui, il faut avoir au moins une petite expérience avec les enfants : baby-sitting, soutien scolaire… Les parents demandent généralement une ou deux lettres de recommandation. Le BAFA est très apprécié, de même qu’une formation aux premiers secours.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : faut-il avoir le permis de conduire ?

Le permis de conduire est un plus, mais il n’est pas obligatoire, sauf aux États-Unis.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : faut-il parler très bien la langue du pays d’accueil ?

Un niveau « basique » est suffisant, mais il faut pouvoir échanger avec la famille et passer un appel téléphonique d’urgence en cas de problème.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : les cours de langue sont-ils obligatoires ?

Non, les cours de langue ne sont pas obligatoires, sauf aux États-Unis. Il est toutefois conseillé de suivre des cours pour deux raisons : cela permet non seulement de progresser plus vite dans la langue, mais aussi de faire connaissance avec d’autres jeunes.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : quelle agence de placement choisir ?

Préférez une agence adhérente de l’Ufaap ou de l’IAPA qui ont signé une charte de qualité.

Voyager et séjourner à l'étranger