Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Au pair : Se préparer au départ

Au pair : Se préparer au départ
© Auremar / Fotolia

Partir plusieurs mois au pair à l’étranger, ce n’est pas rien. Les bonnes raisons de partir au pair ne manquent pas, mais il faut être au clair sur ses motivations personnelles. Et anticiper aussi le retour, parfois difficile.

Si vous envisagez un séjour au pair, interrogez-vous sur les raisons de votre envie. Se perfectionner en anglais ? Vivre une expérience d’autonomie ? Prendre de la distance avec ses proches, ses amis, sa famille ? Être actif en attendant la prochaine rentrée scolaire ?

Toutes ces raisons sont valables, mais mieux vous saurez pourquoi vous partez, plus vous serez à l’aise une fois sur place. Et surtout, posez-vous cette question essentielle : vous sentez-vous assez patient pour passer les prochains mois avec des enfants, des bébés ou de jeunes ados ?

Les bénéfices du voyage au pair

Devenir réellement bilingue. Premier intérêt d’un séjour au pair : vous progressez très rapidement dans la langue du pays, et vous en revenez généralement bilingue. C’est un avantage non négligeable comparé au coût d’un séjour linguistique. Au retour, vous pourrez réellement viser des emplois pour lesquels une langue étrangère est indispensable.

Revenir plus autonome
. « Au pair, j’ai grandi, affirme Léa, 21 ans (lien vers le témoignage). Je me suis débrouillée loin de ma famille et je me suis prouvé que j’étais capable de mener à bien cette expérience. Ça m’a donné confiance en moi. » Jean-Marc Cressini, secrétaire de l’Ufaap (Union française des agences au pair), confirme ce sentiment : « Les jeunes qui reviennent du pair sont différents d’avant leur départ. On les retrouve plus mûrs. »

Rencontrer de nouvelles têtes
. Se faire de nouveaux copains dans le pays, découvrir une famille, se familiariser avec un nouveau pays, une nouvelle ville, sortir… L’expérience à l’étranger vous apporte beaucoup et ouvre vos horizons.

Calendrier : à faire avant de partir

Passeport et visa. Il faut souvent plusieurs mois pour obtenir un passeport ou un visa. Faites ces démarches auprès de votre mairie (passeport) et de l’ambassade du pays (visa) quelques mois avant votre départ.

Santé. Si vous partez en Europe, demandez une carte européenne d’assurance-maladie à votre centre de Sécurité sociale www.ameli.fr, rubrique Droits et démarches à l’étranger. Prévoir 2 ou 3 semaines. Pour les départs hors Europe, informez-vous également auprès de votre centre de sécurité sociale et de votre mutuelle pour connaître les modalités de remboursements en cas de maladie ou d’accident.

Forfait téléphone
. Si vous partez plus de six mois, inutile de continuer de payer un forfait en France ! Même si vous êtes engagé avec un opérateur pour 1 ou 2 ans, vous pouvez clôturer votre contrat. Fournissez-lui un document qui prouve que vous partez à l’étranger (lettre de la famille ou de l’agence de placement).
 

Valise. Préparez-vous une petite trousse à pharmacie avec les médicaments que vous avez l’habitude d’utiliser.

 

 

Au pair : évitez les mauvaises surprises du retour

Dur de quitter son pays d’accueil ! Pour Clémentine, partie au pair aux États-Unis pendant un an, le retour à été difficile : « Je n’avais pas trop pensé à mon retour, j’étais entièrement prise par ma vie là-bas. J’étais tellement enchantée par ce pays que je voulais prolonger mon séjour et chercher un travail, mais je n’ai pas pu obtenir les papiers pour rester sur le sol américain. À mon retour, j’étais un peu perdue. Il m’a fallu du temps pour me réadapter à la France ! »

Pour vous réadapter plus facilement, réfléchissez à vos projets après le pair, gardez le contact avec vos amis en France, prévenez-les de votre retour, organisez des retrouvailles.
Logement. À moins de vivre chez ses parents, partir une dizaine de mois à l’étranger nécessite souvent de libérer son appartement ou sa chambre en résidence universitaire. Mais cet inconvénient ne doit pas vous freiner si vous êtes vraiment motivé !
Pour trouver un logement à votre retour en France, anticipez ! Contactez vos proches, vos amis, faites fonctionner le bouche à oreille.

Inscriptions universitaires. Si vous revenez de votre séjour au début de l’été, les inscriptions à l’université et dans les établissements d’enseignement supérieur sont terminées. Dans ce cas, la rentrée s’annonce compliquée…
Pour rester connecté, inscrivez dans votre agenda les dates-clés et, si nécessaire, envoyez de l’étranger vos dossiers dans les écoles visées, généralement en mars. Et parlez-en à un parent ou un ami : vous aurez besoin d’un contact en France qui puisse déposer un dossier en main propre.

Barbara Muntaner

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Au pair : faut-il avoir de l’expérience avant de partir ?

Oui, il faut avoir au moins une petite expérience avec les enfants : baby-sitting, soutien scolaire… Les parents demandent généralement une ou deux lettres de recommandation. Le BAFA est très apprécié, de même qu’une formation aux premiers secours.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : faut-il avoir le permis de conduire ?

Le permis de conduire est un plus, mais il n’est pas obligatoire, sauf aux États-Unis.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : faut-il parler très bien la langue du pays d’accueil ?

Un niveau « basique » est suffisant, mais il faut pouvoir échanger avec la famille et passer un appel téléphonique d’urgence en cas de problème.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : les cours de langue sont-ils obligatoires ?

Non, les cours de langue ne sont pas obligatoires, sauf aux États-Unis. Il est toutefois conseillé de suivre des cours pour deux raisons : cela permet non seulement de progresser plus vite dans la langue, mais aussi de faire connaissance avec d’autres jeunes.

Voyager et séjourner à l'étranger
Au pair : quelle agence de placement choisir ?

Préférez une agence adhérente de l’Ufaap ou de l’IAPA qui ont signé une charte de qualité.

Voyager et séjourner à l'étranger