Travail temporaire : des missions d’intérim pour débuter

Travail temporaire : des missions d’intérim pour débuter © Kadmy / Fotolia

Vous venez d’obtenir votre diplôme, vous êtes encore étudiant ? Pensez à l'intérim : vous y trouverez des missions variées qui vous permettront d’enrichir votre CV. Chaque année, le travail temporaire emploie 200 000 intérimaires de moins de 26 ans.

Le travail temporaire est un excellent moyen d’accéder à l’emploi. Selon les Professionnels de l’intérim, services et métiers de l'emploi (Prisme), la moitié des intérimaires de moins de 25 ans n’ont pas d’expérience significative, et leur première mission est l’occasion de découvrir le monde de l’entreprise.

Le travail temporaire, de nombreux atouts

L’intérim est un bon moyen de débuter sa carrière et il ne manque pas d’atouts, contrairement à l’image qu’il a longtemps véhiculée.

En vous permettant de multiplier les expériences, il enrichit votre CV, : une mission peut durer 1 journée (restauration…), 1 mois (industrie…) ou encore 18 mois, durée maximale.

C’est aussi l’idéal si vous ne savez pas vers quoi vous diriger et que vous hésitez quant au secteur (agroalimentaire ? cosmétique ?), à la fonction (commerciale ? marketing ?) ou à l’entreprise (PME ? grand groupe ?). En quelques mois, vous serez fixé.

Il ne faut pas l’oublier, l’intérim est également une porte d’entrée dans l’entreprise. Le recruteur en quête de candidats pour un CDD ou un CDI pensera naturellement aux intérimaires qu’il a vus travailler sur le terrain.

Trouvez votre emploi
Pour trouver un emploi, consultez notre rubrique Offres de jobs et d'emploi. Des entreprises y déposent quotidiennement leurs offres ! Vous pouvez aussi créer des alertes pour savoir quand une nouvelle offre est publiée.

Poussez la porte d’une agence qui recrutent des intérimaires

Convaincu ? Reste à démarcher une agence d’intérim. L’intérimaire travaille dans l’entreprise cliente, mais il est salarié et rémunéré par l’agence de travail temporaire.

Pour proposer votre candidature, il vous suffit de pousser la porte de l’une des 6 540 agences implantées en France ou de surfer sur leurs sites internet.

Vous y trouverez des offres de missions, d’emploi et vous pourrez également y déposer votre candidature. Celle-ci sera envoyée à l’agence la plus proche de votre domicile ou à celle correspondant à votre secteur.

Il est conseillé aux intérimaires de s'inscrire dans plusieurs sociétés d’intérim car toutes ne reçoivent pas les mêmes annonces.

Choisissez la bonne agence

Tout dépend de votre spécialité. Possédez-vous un diplôme ? De quel niveau ? Dans quel domaine ? Êtes-vous immédiatement opérationnel ou non ?

Certaines agences de travail temporaire sont généralistes et orientent leurs intérimaires en interne, d'autres ont un périmètre plus restreint.

Elles peuvent être spécialisées par domaine ou concerner un public spécifique :

  • Plus RH pour les métiers du tertiaire ;
  • Adecco à domicile pour les services à la personne ;
  • Expectra pour les hautes compétences…
    L’intérim pour les personnes en difficulté
    Les ETTI (entreprises de travail temporaire d’insertion) s’adressent aux personnes en grande difficulté : jeunes de moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, personnes handicapées… Elles leur proposent des solutions sur mesure, avec accompagnement et aide à la formation. Pour en savoir plus, contactez le Comité national des entreprises d’insertion ou la Fédération des comités et organismes d’aide aux chômeurs par l’emploi.

Postulez en 5 minutes chrono !

Munissez-vous de votre CV et prenez un rendez-vous avec un conseiller de l’agence de travail temporaire. C’est lui qui enverra ensuite votre candidature à une entreprise cliente.

En entretien, insistez sur vos qualités : disponible, mobile, motivé… N’oubliez pas de mentionner votre capacité à vous adapter à un nouvel environnement et à travailler en équipe. Enfin, parlez de vos compétences techniques (maîtrise de logiciels informatiques, pratique de langues…).

Une fois inscrit, n’hésitez pas à appeler toutes les semaines… et à continuer une recherche d’emploi classique !

Agnès Morel

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Twitter, Facebook, Viadeo… Est-ce qu’on trouve du travail en surfant sur les réseaux sociaux ?

Oui, à condition d’être « pro-actif » dans votre recherche d’emploi. À vous de professionnaliser votre profil, de solliciter de nouveaux contacts, de vous inscrire à des groupes de discussion… C’est comme ça que vous aurez vent de nouvelles opportunités ou que vous vous ferez remarquer.

Conseils pour trouver un emploi
Si on est jeune diplômé, est-ce la peine d’écumer les sites d’emploi ?

Oui et non. Beaucoup d’offres concernent, en théorie, des juniors ayant 2-3 ans d’expérience. Mais c’est la recherche « idéale » du recruteur : postulez même si vous ne correspondez pas tout à fait au profil recherché, en mettant en valeur votre expérience (stages, jobs d’été, vie extrascolaire…). Misez également sur les candidatures spontanées !

Conseils pour trouver un emploi
L’intérim, c’est uniquement pour les pros ?

Non, pas seulement. L’intérim est un bon moyen de débuter sa carrière, en vous permettant de varier les postes, les services, les secteurs d’activité et les entreprises. Évidemment les agences privilégient les jeunes immédiatement opérationnels, mais si vous êtes issu d’un cursus généraliste, vous pouvez également tenter votre chance.

Conseils pour trouver un emploi
Publier son CV en ligne, ça sert à quoi ?

Publier son CV dans une CVthèque permet d’appartenir au « vivier » du site d’emploi ou du site d’entreprise. Dans les faits, ces bases de données sont surchargées… Misez plutôt sur les réseaux sociaux où vous pourrez publier un CV « accessoirisé » d’articles ou de vidéos. Et surtout, continuez votre recherche.

Conseils pour trouver un emploi
Le web capte-t-il toutes les annonces d’emploi ?

Si vous aimez le papier, vous pouvez continuer à acheter les journaux le jour de la sortie des annonces (pages emploi du Parisien le lundi…), mais pratiquement toutes les annonces se retrouvent aujourd’hui sur le web. Enfin, il reste ce qu’on appelle le « marché ouvert ». De nombreuses personnes sont recrutées par bouche-à-oreille et par réseau.

Conseils pour trouver un emploi
server2