Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

L'auxiliaire de puériculture toujours très recherchée en crèche

L'auxiliaire de puériculture toujours très recherchée en crèche
© V.G. / CIDJ

Bonne nouvelle : aucun diplôme n'est obligatoire pour passer le concours d'entrée en formation d'auxiliaire de puériculture. Vous trouverez facilement des postes, surtout pour travailler en crèche, une fois votre diplôme d'Etat en poche. Mais les candidats sont nombreux... Préparez-vous bien !

Comme pour la majorité des métiers de la petite enfance, les débouchés sont plus nombreux en Ile-de-France qu'en province. Une auxiliaire de puériculture trouve cependant encore facilement du travail un peu partout, surtout pour travailler en crèche. "En milieu hospitalier, les opportunités sont plus rares, surtout en début de carrière", précise Elisa Guises, déléguée Ile-de-France et vice-présidente de l'ANPDE (Association Nationale des Puéricultrices(teurs) Diplômé(e)s et des Etudiants. 

Pas de diplôme exigé pour passer le concours

Si aucun diplôme particulier n'est exigé pour se présenter au concours d'entrée en formation d'auxiliaire de puériculture, préparer ou avoir un bac pro ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne) peut faciliter la réussite aux épreuves. Le bac S peut aussi être un bon bagage puisqu'une partie du programme est consacré aux sciences.

Les épreuves

- Epreuves écrites d'admissibilité : analyse et commentaire d'un texte de culture générale sur le domaine sanitaire et social, questionnaire sur la biologie humaine, tests psychotechniques.

- Epreuves orales d'admission : exposé sur un thème du domaine sanitaire et social, entretien sur la connaissance, l'intérêt et la motivation pour le métier d'auxiliaire de puériculture.

Témoignages et conseils en images

See video


Ne négligez pas la préparation de l'oral !

"Les candidats sont nombreux et ont des niveaux d'études très variés. Les tests psychotechniques les inquiètent souvent, mais l'entraînement est payant puisqu'il s'agit de logique et de réactivité. En revanche, la préparation de l'oral demande un investissement plus important : il faut vous tenir au courant des nouvelles normes de sécurité, des rapports de santé publique...
Si vous travaillez régulièrement en centre de loisirs ou si vous êtes engagé dans des actions bénévoles au contact des enfants, par exemple dans les hôpitaux, n'hésitez pas à en parler. Cela aura l'avantage de prouver au jury que le contact avec les plus jeunes vous motive réellement", explique encore Elisa Guises.
"Consultez les forums d'auxiliaires de puériculture ou d'élèves en formation : vous y trouverez des retours d'expériences et des conseils précieux pour préparer votre concours", ajoute Patricia Benvegnu, enseignante.

Si vous réussissez votre concours, vous obiendrez votre diplôme d'Etat après 10 mois de cours et stages.

Une auxiliaire de puériculture devient rarement puéricultrice

Attention, contrairement aux idées reçues il est rare qu'une auxiliaire de puériculture devienne puéricultrice. Vous êtes en effet nombreuses à envisager cette évolution de carrière avant de tenter le concours. Or la puéricultrice est une infirmière spécialisée qui a validé un diplôme d'Etat de niveau bac + 4 :  il vous faudrait donc reprendre des études d'infirmière puis une spécialisation pour exercer ce métier. Pas impossible, mais pas évident...
En revanche, vous pourrez parfois évoluer vers des postes d'éducateurs de jeunes enfants avec  la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Coût de la formation

Le coût varie beaucoup d'une école à l'autre et peut atteindre près de 4000 €. Mais il existe des bourses d'Etat qui peuvent vous aider à financer votre formation.
Par ailleurs, certains lycées publics proposent aussi cette formation. Dans ce cas, elle est gratuite mais réservée aux élèves n'ayant pas interrompu leurs études plus d'un an.



Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Les métiers de la petite enfance recrutent-ils ?

Oui car la petite enfance reste un secteur porteur du fait du fort taux de natalité français. Mais les débouchés varient beaucoup en fonction des régions et c'est en Ile-de-France que l'offre est la plus importante.

Secteurs à découvrir
Les métiers de la petite enfance sont-ils accessibles sans diplôme ?

Pas tous, mais certains sont en effet accessibles sans diplôme, notamment ceux de la garde d'enfant (assistante maternelle, auxiliaire parentale...). Mais dans tous les cas, vous former reste tout de même conseillé.

Secteurs à découvrir