La science cherche des filles !

Mesdemoiselles, mettez-vous bien cela en tête : les filles sont aussi douées que les garçons en sciences, et rien ni personne n’a jamais réussi à prouver le contraire !

Rencontrez des femmes qui travaillent dans les sciences

Vous avez eu votre bac S aussi brillamment que les garçons de votre classe, et pourtant vous fuyez les carrières dans les sciences dures et technologiques, auxquelles vous préférez les sciences du vivant ?

Pour  Valérie Berthé, directrice de recherche au CNRS, “les filles manquent de modèles. Celles qui se lancent dans des études de mathématiques ont souvent eu un modèle féminin fort et une fratrie sans garçons.

C’est justement pour “créer des modèles” que des associations comme Femmes et mathématiques ou Elles bougent ont été fondées. “Nous proposons aux jeunes filles des marraines, ingénieures dans des entreprises industrielles. Elles apportent leur témoignage à des lycéennes en plein questionnement sur leur orientation. Ces rencontres sont essentielles pour provoquer des vocations”, explique Marie-Sophie Pawlak, fondatrice de l'association Elles bougent.

Des postes intéressants quelque soit le secteur

“Dans l’industrie, il y a entre 80 et 90 % d’hommes ! continue Marie-Sophie Pawlak. Les filles méconnaissent ces secteurs, elles pensent que les voitures ou les avions ne les intéresseront pas. Je travaille aujourd'hui dans l’industrie automobile. À l’origine, j'avoue que ça ne m’intéressait pas non plus, mais, une fois en poste, je me suis rendu compte que mon travail aurait été le même si  j’avais travaillé dans une entreprise de cosmétique !”

En mathématiques aussi, les idées reçues persistent. Pour Valérie Berthé, “on diffuse l’idée de la mathématicienne le nez dans ses formules toute la journée. En réalité, contrairement à ce que l’on croit, ce n'est pas un métier de solitaire, mais un métier de contact qui permet de voyager”. À celles que la recherche ne tente vraiment pas, Irène, chercheuse en maths, précise que “les maths ouvrent de multiples possibilités. Biomédical, banque, assurance, finance, tous ces secteurs recrutent des diplômés en mathématiques”.

De belles perspectives de carrière

Oui, les sciences offrent de belles perspectives de carrière ! Les entreprises ayant compris que la mixité est un atout, 77,8 % des ingénieures trouvent un emploi dans les deux mois qui suivent la fin de leurs études. D'ailleurs, certaines études montrent que plus les entreprises se féminisent, meilleures sont leurs performances financières, et plus agréable est l’ambiance de travail !

Enfin, sachez que 80 % des femmes employées dans ces entreprises sont recrutées en tant que cadres en CDI. Quant à l'argument qui consiste à dire qu'il vous faudra choisir entre votre carrière et votre vie de famille, c'est là encore une idée reçue, puisque 72 % des femmes ingénieures en France vivent en couple.

Aucun vote pour l'instant.