Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3 (2 votes)

Garçons / filles : testez vos préjugés !

Garçons / filles : testez vos préjugés !
© Auremar / Fotolia

Les hommes sont doués pour les sciences et aiment la compétition, les filles sont très à l’écoute et faites pour travailler dans le social. Autant de préjugés ancrés dans nos esprits depuis l’enfance par nos parents, nos profs, la télé, la société. Et vous, vous en pensez quoi ? Faites ce petit test et tordez le cou à vos idées reçues !

Les garçons sont meilleurs en maths que les filles…

Faux ! 89 % des garçons et 88 % des filles maîtrisent les mathématiques de base en fin de 3e. Autrement dit, filles et garçons sont quasiment à égalité. Elles sont encore 46 % à choisir un bac S, et leurs résultats au bac sont même sensiblement meilleurs que ceux des garçons.

Malheureusement, elles ne sont plus que 26 % à poursuivre en sciences de l’ingénieur. Dommage, car ces métiers sont bien rémunérés, les entreprises recrutent et rêvent de plus de mixité dans les équipes !

Lisez le témoignage de Marie-Laure, ingénieure chez Safran.

Les filles sont moins sûres d’elles que les garçons…

Vrai ! Les filles ont globalement moins confiance en elles et ont tendance à se sous-estimer. Exemple : quand ils se jugent très bons en mathématiques, 8 garçons sur 10 vont en série S. Quand elles se jugent très douées en mathématiques, seulement 6 filles sur 10 vont en S…

Les garçons ne savent pas s’occuper des enfants

Faux ! De plus en plus de pères prennent un congé parental se mettent à temps partiel pour s’occuper de leur progéniture… Et ils le font très bien !

Si vous n'êtes pas convaincu, écoutez Ronan, éducateur de jeunes enfants en crèche, vous expliquer pourquoi il aime travailler avec les tout-petits.

Les filles ne sont pas faites pour le pouvoir…

Faux ! La femme serait-elle moins apte à diriger une entreprise ou une équipe ? Heureusement, quelques femmes ont réussi à démontrer le contraire : Anne Lauvergeon, ex-PDG du groupe Areva, Nathalie Loiseau, la nouvelle directrice de l'Ena, ou encore Christine Lagarde, directrice générale du FMI… Et il en existe beaucoup d’autres, patronnes de grand groupe, créatrices de PME, femmes politiques…

Lisez le témoignage d'Emmanuelle, commandant d'un navire.

Les garçons sont plus disponibles et plus mobiles…

Vrai ! Certes, les garçons sont généralement plus disponibles et plus mobiles. Pourquoi ? Simplement parce que ce sont les femmes qui prennent en charge la maison et les enfants !

Les jeunes papas d'aujourd'hui ont envie de s’occuper davantage de leurs enfants, mais de là à leur faire passer l’aspirateur ou nettoyer la salle de bains… Avec un partage des tâches plus équitable, les femmes pourraient être tout aussi disponibles et mobiles professionnellement que leur conjoint.

Les garçons ne vont jamais dans des salons d’esthétique…

Faux ! Les hommes s’occupent de plus en plus de leur apparence et se rendent dans les salons d’esthétique. C’est même un marché très porteur actuellement. Savez-vous que les plus grands maquilleurs sont des hommes ? Certains veulent même en faire leur métier.

Lisez le témoignage de Jérémy, en CAP esthétique-cosmétique-parfumerie.

Dans le bâtiment, les charges sont trop lourdes pour les filles…

Faux ! Non seulement le poids des charges a tendance à diminuer dans le bâtiment (les sacs de ciment sont passés de 50 kg en 2002 à 35 kg aujourd'hui), mais il existe des porte-charges qui facilitent le travail. De plus, le secteur du bâtiment, conscient de la pénibilité de certains de ses métiers, a signé récemment un accord avec les syndicats pour améliorer les conditions de travail.

Écoutez le témoignage de Clémence, en CAP métallerie-serrurerie.

Il existe des métiers d’homme et des métiers de femme…

Archifaux ! Comme le rappelle Élisabeth Ferro-Vallé, tous les métiers sont accessibles aux hommes et aux femmes. Nous espérons que toutes ces réponses vous en auront convaincu(e) !

 

“Déployons nos elles” pour faire découvrir les “métiers d’hommes” aux jeunes filles
Depuis 2011, l'association IMS-Entreprendre pour la Cité a mis en place l'opération “Déployons nos elles”, dont l'objectif est de faire découvrir les prétendus “métiers d’hommes” aux jeunes filles. Conductrices de grue, directrices financières ou informaticiennes vont ainsi à la rencontre de collégiennes pour présenter leurs parcours professionnels et leurs métiers dits masculins.
Renseignez-vous sur le site d'IMS-Entreprendre pour la Cité.

Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Les femmes travaillent-elles dans tous les secteurs ?

Pas vraiment, puisque 50,6 % des emplois occupés par des femmes en France sont concentrés dans 12 familles de métiers (essentiellement les métiers de service), alors qu'il en existe 87 au total !

Etudes supérieures
Les filles sont-elles moins diplômées que les garçons ?

Non : 51 % des femmes sortent diplômées du supérieur, contre 31 % des garçons.

Etudes supérieures
Les filles sont-elles moins douées en sciences que les garçons ?

Non, c’est un cliché qui a la vie dure ! En réalité, les filles ont d’aussi bons résultats en maths que les garçons.

Etudes supérieures
Existe-t-il officiellement des métiers d’homme et des métiers de femme ?

Non ! Selon la loi, hommes et femmes peuvent accéder à tous les métiers.

Etudes supérieures