Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Etudiants et apprentis : partez faire un stage à l'étranger avec Erasmus +

Etudiants et apprentis : partez faire un stage à l'étranger avec Erasmus +
© Philipus / Fotolia

Que vous soyez étudiant de l'enseignement supérieur ou apprenti de l'enseignement professionnel vous pouvez réaliser un stage dans un pays européen. C’est ce que vous propose le programme Erasmus.

Le programme Erasmus+ vous permet de faire un stage en entreprise dans un pays de l’Union européenne de votre choix. L’occasion de progresser en langue et d’enrichir votre expérience !

Erasmus+ pour les étudiants

L'an dernier, plus de 9 600 étudiants ont réalisé un stage en entreprise avec Erasmus+. Pour partir en stage avec Erasmus+  votre stage doit être prévu dans votre cursus. Aujourd’hui, toutes les universités françaises participent à Erasmus+, ainsi que la plupart des établissements d’enseignement supérieur : instituts, écoles, conservatoires et lycées (pour les cursus de BTS).

Qui peut partir ? Il faut être étudiant, âgé de 18 à 30 ans, avoir la nationalité d’un des pays participants et une carte de résident valable 10 ans, ou le statut de réfugié politique ou d’apatride. Si vous êtes d’une autre nationalité, vous devez être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur situé dans un pays participant.

Quand partir ? Vous pouvez partir en stage Erasmus+ dès votre première année de fac. Comme chaque établissement définit ses procédures et son calendrier pour l’organisation des stages, contactez le vôtre pour plus d’information, ou rendez-vous sur le site de l'agence Erasmus. Attention, vous ne pouvez faire qu’un seul stage Erasmus+ au cours de vos études ! Vous pouvez cependant cumuler une mobilité d'études et de stage à condition que la durée totale n'excède pas les 12 mois par cycle (licence, master, doctorat).

Combien de temps partir ? Le programme vous permet de partir pour une période de 2 à 12 mois. 

Où partir ? Erasmus+ vous permet de partir dans l'un des 27 autres États membres de l’Union européenne mais aussi en Ancienne République Yougoslave de Macédoine, en Islande, au Liechstenstein, en Norvège ou encore en Turquie (la Suisse est actuellement inéligible).

Comment s'y prendre ? Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement le plus tôt possible car le dossier est long à monter et les places sont limitées, surtout pour les destinations très demandées comme le Royaume-Uni ou l’Espagne. Demandez aussi les dates des réunions d’information sur Erasmus+ organisées par votre fac, et ne manquez pas d’y participer ! Il est conseillé de s’y prendre à l’avance, alors n’hésitez pas à vous renseigner dès votre inscription à la fac.

Vos aides financières. Vous bénéficiez d’une allocation de mobilité Erasmus+ pour le voyage, la préparation linguistique ou le séjour. Son montant comprise entre 150 et 300 euros par mois varie selon la destination et la durée de votre séjour. Renseignez-vous auprès de votre collectivité territoriale car elle attribue généralement des co-financements d'aide à la mobilité. Si vous êtes boursier, vous conservez vos bourses.

Pour plus d'informations sur les mobilités de stage Erasmus+, rendez-vous sur le site Génération Erasmus.

Budget. Vos aides vous sont souvent versées après votre retour, aussi prévoyez un budget pour financer votre séjour vous-même en attendant de les toucher. Votre logement est prévu, votre entreprise d’accueil ou votre établissement d’origine vous propose des solutions d’hébergement pas cher : cité universitaire, famille d’accueil, foyer… Pour plus d’information, renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement ou auprès du Crous.

Stage et formation en Europe pour les apprentis

L'an dernier 4 500 apprentis de niveau CAP-BEP et bac sont partis avec Erasmus+ effectuer un stage ou suivre une formation dans un pays européen.

Qui peut partir ? Pour bénéficier d'une bourse Erasmus+ destinée à la mobilité des apprentis vous devez être inscrit dans un établissement de l'enseignement et de la formation professionnelle ou être qualifiés de la formation professionnelle depuis moins d'un an.

Combien de temps partir ? Vous pouvez partir entre 2 semaines et 12 mois. 

Où partir ? Erasmus+ vous permet de partir dans l'un des 27 autres États membres de l’Union européenne mais aussi en Ancienne République Yougoslave de Macédoine, en Islande, au Liechstenstein, en Norvège ou encore en Turquie (la Suisse est actuellement inéligible).

Comment s'y prendre ? Assurez-vous que votre CFA ou lycée professionnel participe au programme Erasmus+. Rapprochez-vous de la personne dans votre établissement qui est chargée des relations internationales ou de la mobilité, elle vous aidera dans vos recherches de stage. Durant votre mobilité, votre contrat d'apprentissage est inchangé, vous restez salarié de votre entreprise française et votre salaire est maintenu. A noter, il faut l'accord de votre employeur français pour que la mobilité soit possible.

Vos aides financières : Pour une mobilité de trois semaines Erasmus+ offre une bourse comprise entre 18 et 27 euros par jour qui varie selon le niveau de vie du pays d'accueil. Vous pouvez obtenir un co-financement de votre département ou de votre région.

Virginie Gruenenberger - Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Quelles sont les conditions pour partir avec Erasmus ?

Pour des études à l’étranger par Erasmus, il faut être au moins en deuxième année de fac (L2), avoir entre 18 et 30 ans et avoir la nationalité d’un des pays participants.
Pour un stage à l’étranger par Erasmus, il faut être au moins en première année de fac, avoir entre 18 et 30 ans et avoir la nationalité d’un des pays participants.

Partir à l'étranger
Quels sont les établissements et les pays participant à Erasmus ?

Toutes les universités françaises et la plupart des établissements d’enseignement supérieur participent à Erasmus : instituts, écoles, conservatoires et lycées (pour les cursus de BTS). Erasmus est ouvert aux 27 États membres de l’Union européenne, aux pays de l’EEE (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse), à la Croatie et à la Turquie.

Partir à l'étranger
Quels autres programmes permettent de partir en stage à l’étranger ?

Demandeur d’emploi ou apprenti en formation, quel que soit votre profil, diplômé ou non, salarié ou inexpérimenté, les programmes Eurodyssée et Leonardo vous permettent de faire un stage en entreprise en Europe et d’améliorer vos compétences linguistiques.

Partir à l'étranger
Existe-t-il des programmes de mobilité hors Europe ?

Oui, le programme Erasmus Mundus permet aux étudiants ou universitaires du monde entier, titulaires d’une licence, de poursuivre leurs études dans les universités européennes. Il mène à l’obtention d’un diplôme double, multiple ou conjoint.

Partir à l'étranger
Si je pars à l’étranger, est-ce que je garde ma bourse ?

Oui, si vous êtes étudiant boursier sur critères sociaux en France et que vous souhaitez poursuivre vos études dans un pays européen, vous conservez votre bourse.

Partir à l'étranger