Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Obtenir un BTS assistant de gestion PME/PMI en VAE : témoignage de Sandrine

Obtenir un BTS assistant de gestion PME/PMI en VAE : témoignage de Sandrine
© imagesolutions - Fotolia

Sandrine, 35 ans, s’est lancée dans une VAE pour obtenir un BTS assistant de gestion PME/PMI. Une expérience passionnante qui lui a redonné confiance en elle. Témoignage.

Bac pro bureautique en poche, Sandrine a été embauchée comme assistante de direction dans une grosse entreprise, il y a 20 ans. Mais, en 2013, l’entreprise se réorganise et elle est licenciée.

La VAE : une opportunité pour retrouver du travail

Elle bénéficie de l’accompagnement d’un cabinet d’aide à la reprise d’emploi qui lui parle de la VAE. "Je ne savais pas que l’on pouvait obtenir un diplôme de cette façon. Mais c’était une opportunité. Avec seulement un bac pro, je savais que j’aurais du mal à retrouver du travail."

Sandrine se rend à la réunion d’information proposée par le Biop, antenne VAE à Paris. Elle décide, à l'issue de cette réunion, de se lancer dans l’aventure. "J'hésitais entre 2 BTS, mais en étudiant attentivement les référentiels de chaque diplôme, j’ai finalement opté pour le BTS assistant de gestion PME/PMI. Diplôme qui me permettrait de mettre en valeur ma connaissance de l’anglais."

Se faire accompagner dans son projet par un conseiller

Sandrine décide de se faire accompagner par un conseiller du Biop. Elle se plonge dans la rédaction du livret 2. "Rédiger ce livret a été plus long que je ne l’aurais cru. Il faut choisir 5 activités parmi les plus intéressantes et les plus parlantes, puis décrire de A à Z très précisément chaque tâche même celles qui semblent insignifiantes. Seule, je ne crois pas que je serais allée autant dans le détail. C’était important d’avoir un retour sur mon travail. On se voyait tous les 15 jours, mais on se parlait aussi par téléphone ou on s’envoyait des mails."

Redonner du sens à son travail et retrouver confiance en soi

La rédaction du livret 2 est un exercice difficile pour Sandrine. Timide et habituée à travailler en équipe, elle peine à se mettre en avant. De plus, comme elle ne travaille plus dans l’entreprise, elle doit recréer les supports, les tableaux Excel, les bons de commande… pour illustrer son propos.

"Ce travail a été long mais c’était important pour moi de me poser afin de prendre du recul par rapport à mon travail. J’avais l’impression de faire des tâches ingrates, peu valorisées. Je me suis rendu compte de tout ce que j’avais fait depuis 20 ans. Et ça n’était pas rien. Cela a redonné du sens à mon travail et une certaine confiance en moi."

15 minutes pour se présenter devant le jury

Sandrine prépare sérieusement l’entretien. Elle écrit de façon détaillée son exposé en tenant compte du temps qui lui est imparti. Elle n’a que 15 minutes pour se présenter.

"Après la présentation, le jury pose des questions sur des sujets que l’on n’a pas développés ou sur les détails d’une mission. Bien sûr, j’étais stressée. Mais je connaissais bien le sujet et malgré ma timidité, je n’ai pas eu de problème pour répondre aux questions. J’ai su que j’avais obtenu le BTS le lendemain. C’était un soulagement et une grande satisfaction personnelle."
VAE = validation des acquis de l'expérience
Pour savoir comment entreprendre une VAE et transformer votre expérience en diplôme, lisez notre article VAE : étape par étape.

Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.