Formation en alternance et handicap : mode d'emploi

L'alternance, partage du temps entre école et entreprise

En contrat d'apprentissage ou en contrat de professionalisation, qui sont les deux contrats en alternance les plus répandus, vous n'êtes plus un élève ou un étudiant, mais bel et bien un salarié rémunéré par l'entreprise.

“Les apprentis sont des salariés en formation, ils sont donc payés (entre 25 % et 78 % du Smic selon l'âge et l’année de la formation). Pour faciliter leur intégration, un tuteur suit chaque apprenti pendant toute la durée de la formation”, explique Fyntha Tchissambou-Parant, chargée de mission diversité chez Elior Services.

Que vous soyez valide ou handicapé, les modalités de recrutement sont les mêmes : le candidat passe un entretien classique avec le responsable de secteur. Ensuite, la mission handicap établit si le poste à pourvoir nécessite ou non des adaptations au handicap du candidat.

Apprentissage et professionnalisation : quelles différences ?
Le contrat d’apprentissage est sans limite d’âge pour les personnes en situation de handicap. La durée du contrat peut aller jusqu’à 4 ans et le temps consacré à la formation est compris entre 25% et 50% de la durée du contrat. Ce contrat mène à l’obtention d’un diplôme.
Le contrat de professionnalisation est sans limite d’âge pour les personnes en situation de handicap. Il est d’une durée de 24 mois maximum. Le temps consacré à la formation est compris entre 15% et 25% de la durée totale du contrat. Il ne peut toutefois pas être inférieur à 150 heures. Il ne débouche pas forcément sur l’obtention d’un diplôme.

Pour trouver une entreprise, faites-vous accompagner

Pour démarer une formation en alternance, il faut trouver un centre de formation, souvent un CFA (centre de formation d'apprentis) et une entreprise qui accepte de vous recruter le temps de vos études.

Ensuite, vous alternez entre l’école et l’entreprise soit une semaine sur deux, soit 2 semaines à l'école suivies de 2 semaines en entreprise. L'emploi du temps dépend du diplôme et de l'entreprise.

Faites-vous accompagner par Cap emploi, un CIO, une mission locale, Pôle emploi, le réseau Information Jeunesse ou le CIDJ, où des conseillers vous aideront dans votre recherche. Tous ces organismes diffusent des offres d’emploi, vous reçoivent en entretien et vous conseillent.

 

Trouver un emploi avec un handicap
www.slideshare.net/Le_CIDJ/trouver-un-emploi-avec-un-handicap-2015

Des associations comme Arpejeh ou Tremplin sont en contact avec de nombreuses entreprises qui leur proposent des contrats en alternance et vous suivront pendant votre scolarité.

Certaines écoles et universités ont des missions handicap chargées de vous aider dans votre recherche.

La plupart des grandes entreprises ont des missions handicap auxquelles vous pouvez envoyer votre CV.

Rencontrez les entreprises lors des forums partout en France et déposez vos CV.

 

Trouvez un établissement d'étude supérieure accessible
Vous recherchez une formation après le bac et voulez connaître le niveau d'accessibilité d'un établissement. Notre répertoire d'accessibilité comprend 1 500 organismes de formation dans toute la France. Pour l'utiliser au mieux, n'hésitez pas à regarder ce tutoriel traduit en langue des signes pour les malentendants.
[jmedia:49840]

Visitez l’espace emploi de l’Agefiph.

Pensez aux sites d'emploi spécialisés :

Aucun vote pour l'instant.