Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Travailler au Canada avec un Permis Vacances Travail : attention aux quotas !

Travailler au Canada avec un Permis Vacances Travail : attention aux quotas !
Vue de Montréal © A. Cuchet

C'est le Programme Vacances Travail star ! Au point que les 6 400 places disponibles s'écoulent en à peine quelques heures après l'ouverture des inscriptions. Vous êtes en effet nombreux à vouloir travailler au Canada, particulièrement au Québec, même si les provinces anglophones ont aussi de quoi séduire.

Ce qui vous attire au Canada, ce sont souvent ses grands espaces et superbes parcs naturels. D'autant qu'avec votre Permis Vacances Travail, vous pouvez alterner visites et jobs selon vos envies. Et bonne nouvelle, la durée de validité du visa a été prolongée pour atteindre 2 ans.

Le témoignage en images d'Adrien, qui a passé un an en PVT à Vancouver

See video

Le Québec en tête des destinations prisées par les Français

C'est évidemment au Québec qu'on trouve le plus de PVTistes Français. Sans doute parce que vous vous sentez rassuré à l'idée de partir dans une province francophone et que ceux qui ont tenté l'aventure en reviennent généralement ravis.

"Je suis actuellement à Montréal et je me sens bien dans cette ville : c'est très vert, les loyers sont moins chers qu'à Paris, les gens sont sympas, les Québécois sortent plus tôt du travail et il y a de nombreux festivals et événements culturels, surtout en été", raconte Sabrina.

Petite ombre au tableau, les Français étant très nombreux à venir au Québec, il y a de la concurrence pour les jobs, même si vous trouverez toujours des petits boulots.
"J'ai travaillé dans une entreprise de co-voiturage, puis comme serveur tandis que ma copine a été gestionnaire de saisie à la banque nationale du canada (BNC) et réceptionniste à l'UQAM (Université du Québec A Montréal)", explique Nik.

Du wwoofing pour dépanner
Si vous ne trouvez pas de job dans une région, sachez que le wwoofing est très répandu au Canada. Vous aidez 4 à 6 heures par jour une famille pour des travaux (souvent agricoles) et vous serez logé et nourri en échange. "C'est assez sympa : nous avons par exemple été palefreniers dans un ranch pendant un mois", sourit Nik.

Le français, un plus pour travailler au Canada dans les régions anglophones

"Je conseillerai aux Français de regarder du côté des provinces anglophones si vous vous débrouillez en anglais. Car le fait de parler aussi français sera un plus ! On m'a même proposé un job de chauffeur pour une personne âgée qui aimait parler français", se souvient Adrien.
"Par contre, ne croyez pas qu'il soit facile de trouver autre chose que des petits boulots avec un Visa Vacances Travail ni que vous aurez forcément un job en lien avec la nature malgré le cadre. Il en existe mais la plupart sont très saisonniers : vous pouvez par exemple faire du plantage d'arbres en forêt ou travailler dans les parcs l'été, mais sur des postes d'accueil."

Côté logement, les tarifs sont variables d'une ville à l'autre : "Vancouver est l'une des villes les plus chères, mais la colocation est très répandue au Canada et vous aurez l'embarras du choix."

Les demandes de Permis Vacances Travail ont lieu en fin d'année

Pour les demandes de VVT, c'est sur le site de l'Ambassade du Canada que tout se passe : lisez les FAQ pour éviter de faire une erreur qui pourrait vous coûter votre visa.

Les conditions à remplir pour obtenir son Permis Vacances Travail Canada

- être de nationalité française et résider en France ;
- être âgé de 18 à 35 ans ;
- avoir un passeport valide (encore 14 mois au moins au moment de la demande et allant jusqu'à au moins 1 jour après la fin de votre séjour au moment de votre arrivée) ;
- ne pas avoir déjà participé au PVT au Canada ;
- disposer au minimum de 3 000$ CAD, soit près de 2 200 € ;
- souscrire à une assurance maladie-hospitalisation-rapatriement valide pendant toute la durée de votre séjour si votre demande est acceptée.

Prévoyez aussi 100 € de frais d'inscription environ.

Téléchargez ensuite votre trousse de participation, complétez les formulaires puis imprimez et signez le tout. Enfin, réunissez les autres documents demandés et envoyez votre dossier à l’ambassade du Canada :

Expérience Internationale Canada (FR-PVT 2014)
Ambassade du Canada en France
35, avenue Montaigne
75008 Paris

Attention, les demandes sont acceptées par courrier uniquement.

Sachez aussi que le Canada a mis en place un quota annuel qui était en 2015 de 6400 places très vite atteint. L'ambassade ne divulgue la date d'ouverture des inscriptions qui 3 jours avant. Pour être tenu informer, vous pouvez demander à être alerté par mail sur le site de l'ambassade ou suivre le compte twitter de l'ambassade : @ambcanfrance


Infos pratiques et bons plans

Pour toutes vos questions sur le logement, les assurances, les démarches administratives et toutes les autres informations liées à votre quotidien à l'étranger dans le cadre du PVT, consultez les articles et le forum de PVTistes.net

Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Le PVT est-il un programme payant ?

Le PVT est gratuit, mais vous devez tout de même payer des frais de participation exigés par l’ambassade de votre pays de destination pour le traitement de votre demande de visa. Ces derniers varient en fonction des pays et peuvent atteindre 300 €.

Travailler à l'étranger
À qui s’adresse le VVT - Visa Vacances Travail ?

Les conditions de participation peuvent varier selon les pays, mais, d’une façon générale, le Visa Vacances Travail s’adresse aux Français de 18 à 30 ans, et de 18 à 35 ans pour le Canada. En revanche, le programme de Singapour est à part : il est réservé aux jeunes de maximum 25 ans issus d'établissements d'études supérieures reconnus par le gouvernement singapourien.

Travailler à l'étranger
Quels pays ont signé des accords avec la France pour le VVT ?

Le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, l'Argentine, Hong Kong et, avec des conditions particulières et plus sélectives, Singapour.

Travailler à l'étranger
Peut-on partir plusieurs fois en PVT ?

Vous pouvez bénéficier de 6 PVT consécutifs, mais seulement si vous changez chaque fois de pays. Seule exception : l'Australie où vous pouvez partir une seconde fois, à condition d'avoir travaillé dans des régions et domaines particuliers pendant au moins 3 mois durant votre PVT.

Travailler à l'étranger
Faut-il présenter une promesse d’embauche pour partir en PVT ?

Vous n’avez pas besoin de présenter une offre de contrat de travail à l’avance, et vous êtes libre de changer d’emploi à tout moment pendant votre séjour, autant de fois que vous le souhaitez.

Travailler à l'étranger