Notez !
Aucun vote pour l'instant.

L'Allemagne : l'eldorado des ingénieurs

L'Allemagne : l'eldorado des ingénieurs
© Daimler

Avec un taux de chômage très bas et une situation démographique favorable à l’immigration, l’Allemagne est aujourd’hui l’eldorado des jeunes diplômés européens qui ne trouvent pas d’emploi dans leur pays. Les entreprises allemandes recrutent surtout des ingénieurs, mais pas uniquement.

Vous envisagez de partir en Allemagne pour travailler ? N’hésitez plus ! La Bundesbank (Banque centrale allemande) a calculé que l’Allemagne avait besoin de 200.000 immigrés supplémentaires par an pour soutenir la croissance économique. Et si le prochain à vous installer en Allemagne, c’était vous ?

Un marché de l’emploi dynamique

Bien que l’Allemagne ne soit pas épargnée par la crise économique et financière, son taux de chômage se maintient à un niveau relativement bas : 5,6 % en janvier 2012 contre 10,1 % en France. Comme dans tous les pays d’Europe, les jeunes sont plus touchés par le chômage que leurs aînés. Cependant, le taux de chômage des moins de 25 ans se maintient, en Allemagne, à 7,9 % contre une moyenne de 22,7 % en Europe.

"La situation économique est plus saine en Allemagne qu’en France, confirme Patrice Neau, président du Forum franco-allemand, et dans le même temps, l’Allemagne fait face depuis plusieurs années à un problème démographique : sa population est vieillissante et la main-d’œuvre qualifiée se fait rare." Par conséquent, les entreprises allemandes recrutent de plus en plus de jeunes diplômés étrangers.

Autre caractéristique du marché de l’emploi allemand : ce ne sont pas les grosses entreprises qui recrutent le plus. "Il est aujourd’hui plus intéressant de se rapprocher des petites et moyennes entreprises, explique François Pétré, conseiller EURES au Pôle Emploi International, car elles constituent la plus grande partie de l’industrie allemande." Pour Kilian Quenstedt, responsable de l’information au DAAD, "c’est dans ces entreprises que l’on trouve aujourd’hui le plus d’opportunités d’emploi, dans toutes les régions industrialisées d’Allemagne".

Lire notre article “Emploi en Allemagne : où trouver un job ?”.

Ingénieurs, futurs ingénieurs, l’Allemagne vous attend !

"L’Allemagne est à la recherche d’ingénieurs, diplômés en Allemagne comme à l’étranger, dans de nombreux secteurs, notamment dans les énergies renouvelables, la construction automobile et la chimie", indique Kilian Quenstedt, du DAAD.

Si la concurrence sur le marché de l’emploi existe, notamment avec les jeunes diplômés allemands, les jeunes ingénieurs étrangers ont tout de même de grandes chances de trouver un emploi. Comme l’explique Patrice Neau, "les secteurs des sciences de l’ingénieur sont de plus en plus délaissés par les jeunes allemands, en particulier le secteur de la chimie, qui souffre d’une mauvaise image de marque, et le nucléaire, suite à la sortie annoncée pour 2021. Pourtant, ce secteur aura justement besoin d’ingénieurs pour démanteler les centrales."

"Si les entreprises allemandes recrutent de préférence des jeunes diplômés d’universités allemandes, dont elles reconnaissent le niveau et la réputation, elles recrutent également des diplômés d’écoles d’ingénieurs françaises" ajoute Kilian Quenstedt.

Lire notre dossier “Études en Allemagne : découvrez les facs et les filières”.

Services, bâtiment, restauration… D’autres opportunités d’emploi en Allemagne

"Pour trouver mon premier emploi en Allemagne, je suis simplement allée sur Google, j’ai tapé la traduction de 'comptable' en allemand, et je suis tombée sur des sites de sociétés d’intérim qui proposaient des offres, se souvient Laure, qui se débrouillait déjà en allemand et qui travaille en Allemagne depuis maintenant trois ans. Il y avait tellement d’annonces dans mon domaine qu’il me suffisait ensuite de faire ma sélection !"

Si l’Allemagne est l’eldorado des ingénieurs, vous y trouverez également des opportunités d’emploi dans le secteur des services aux entreprises, comme la comptabilité, mais aussi dans la santé et les services sociaux, l’éducation et l’enseignement.

"Dans certains Länder, la demande pour les métiers du bâtiment est forte, ajoute François Pétré, mais il est nécessaire, pour travailler en Allemagne, d’obtenir une homologation, même si l’on est déjà diplômé en France." En effet, les maçons ou les électriciens allemands ne travaillent pas selon les mêmes normes qu’en France, et il en va de même pour les métiers de la restauration qui ne fonctionnent pas de la même façon en Allemagne. "Les entreprises allemandes qui sollicitent des candidats français leur proposent souvent des périodes d’apprentissage, précise François Pétré. Pour le jeune recruté, c’est une façon de s’intégrer et de démontrer à l’employeur sa fiabilité."

Les secteurs d'activité qui recrutent en Allemagne

Kilian Quenstedt, du DAAD (Office allemand d'échanges universitaires), présente les secteurs d'activité qui recrutent en Allemagne.

See video

Crédits photos : © BMW AG © Daimler © BASF

Guillaume Marchal

FAQ
Dois-je parler allemand pour trouver un emploi en Allemagne ?

Oui, la connaissance de l’allemand est indispensable pour travailler en Allemagne, sauf si vous êtes détaché d’une entreprise française.

Travailler à l'étranger
Ai-je des chances de trouver un emploi en Allemagne sans y avoir fait mes études ?

Oui. Il est vrai que les entreprises allemandes recrutent de préférence des jeunes diplômés d’universités allemandes, mais elles recrutent aussi des diplômés d’écoles d’ingénieurs françaises.

Travailler à l'étranger
Puis-je trouver facilement un emploi à Berlin ?

Berlin n’est pas la seule ville où les entreprises recrutent ! Vous trouverez aussi des opportunités dans d’autres grandes villes allemandes.

Travailler à l'étranger
Les entreprises allemandes ne recrutent-elles que des ingénieurs ?

Non. Les ingénieurs sont particulièrement recherchés, mais il existe des offres dans d’autres métiers et à d'autres niveaux de qualification : services, bâtiment, restauration, comptabilité…

Travailler à l'étranger