Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Réorientation au collège /agricole - DP6 et DIMA

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

offline
Inscription: 04/09/2014
Note:
Réorientation au collège /agricole - DP6 et DIMA

Enseigement agricole, Découverte Professionnelle et DIMA
Pourriez-vous me donner les différences et points communs entre une 3ème de l'Enseignement Agricole et une 3ème DP6 ? (Contenu pédagogique, stages, débouchés...)
Différences avec le BNF dans la voie professionnelle et générale
DIMA : Conditions d'intégration ? Peut-on y accéder même quand la 3ème a été validée ?
Merci.

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Nadia 73,
Vous trouverez ci-dessous des informations sur les filières que vous évoquez.
L'enseignement agricole

Les classes de 4e et de 3e des établissements d'enseignement et de formation agricole (lycées et MFR) accueillent des élèves issus des classes de 5e et/ou de 4e générale.
Elles proposent une alternative pour des jeunes désirant une première initiation au secteur professionnel agricole.
Les deux tiers de la formation sont consacrés aux matières générales, le tiers restant est dédié aux matières techniques : aménagement des espaces naturels, agro-équipement/atelier, zootechnie (science de l'animal), informatique…
Les élèves de 3e de l'enseignement agricole passent le diplôme national du brevet (DNB) dans les mêmes conditions que les élèves de l'Éducation nationale.
Après la 3e, les élèves peuvent s'orienter vers un Capa ou une seconde professionnelle ou, pour certains, vers une seconde générale et technologique.
À noter : il n'est pas indispensable de passer par une classe de 4e ou de 3e en établissement agricole pour entrer en lycée agricole ensuite.

La 3ème DP6 ou prépa pro
La troisième « prépa pro » est un dispositif d'alternance au collège destiné à des élèves volontaires. L'objectif est d'aider des élèves scolairement fragiles, à partir de méthodes pédagogiques différentes, à réussir leur dernière année de collège, tout en mûrissant un projet d'orientation par la découverte des métiers et des formations. 

  •  enseignements généraux (24 h hebdomadaires) : français, mathématiques, langues vivantes 1 et 2, histoire-géographie-éducation civique, sciences et technologies, enseignement artistique et EPS. 
  •  découverte des métiers et des formations (6 h hebdomadaires) : visites, séquences d'observation, activités professionnelles, stages d'initiation ou d'application. Au moins deux domaines professionnels sont abordés, les élèves découvrent les établissements d'enseignement professionnel (lycées professionnels, lycées agricoles, CFA ou sur les plateaux techniques des Segpa) et les entreprises. A ces enseignements, s'ajoutent 10 h annuelles consacrées à la vie de classe et 72 heures annuelles d'accompagnement personnalisé. 

(source Onisep)

Dima 
Le Dima (dispositif d'initiation aux métiers en alternance), d'une durée de 1 an, s'adresse aux élèves souhaitant débuter une formation en alternance, en CFA ou en lycée pro.
Conditions : avoir passé une année entière en classe de troisième ou, à défaut, être âgé d'au moins 15 ans à la prochaine rentrée scolaire, avoir en vue un métier (ou une famille de métiers) de façon relativement précise, et avoir l'accord des parents.
La formation en Dima permet la poursuite d'enseignements généraux. Elle dure une année scolaire maximum. Pendant la formation, l'élève demeure sous statut scolaire et reste inscrit dans son collège ou lycée d'origine.
Enfin, au CIDJ et dans toutes les structures de notre réseau, des conseillers vous accueillent en entretien avec votre enfant. Accès libre, sans RDV.

Répondre