Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Passerelle PACES

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de Margaux_
offline
Inscription: 31/05/2016
Note:
Passerelle PACES

Bonjour,


Je suis actuellement en classe de première S et j'ai pour projet de devenir sage-femme. Je sais que pour y parvenir; je suis censée

passer le PACES pour ensuite aller quatre ans en école de sage-femme. Cependant, je sais aussi qu'il existe désormais des

passerelles pour éviter cette première année de PACES. Je me suis renseignée à ce propos et j'ai compris que je pouvais faire une

licence en SVT et avoir accès à cette passerelle dès ma L2 ou L3.

Celle-ci me permettrait d'avoir accès à la 2ème ou 3ème année de médecine... Mais dans mon cas, cela veut-il dire que j'accèderai

directement en1ère ou 2ème année en école de sage-femme ? Les étapes après la licence sont assez floues...


On m'a aussi proposé une deuxième possibilité en faisant un master 2. Si j'ai bien compris, je ferai de la même façon une licence de SVT

de trois ans et je devrais compléter mon master avec deux années supplémentaires, Mais quelles études devrais faire pendant ces deux

dernières années ? Et, avec cette option, quand irais-je en école de sage-femme ? Car il faut bien que j'y aille un jour ou l'autre...


Je sais que cette histoire de passerelle est toute nouvelle mais j'ai essayé de pas mal me renseigner auprès d'une conseillère

d'orientation sur onisep ainsi qu'en prenant directement contact avec la responsable de cette passerelle à l'université de Tours par mail

mais rien n'est vraiment claire après cette histoire de licence...


J'apprécierai vraiment que quelqu'un m'éclaire à propos de tout ça si vous êtes renseigné à ce sujet.

Merci d'avance !

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Bonjour,
Pour éviter le trop grand nombre d'échecs en 1re année de Paces et pallier le manque de possibilités de réorientation, de nouvelles expérimentations d'accès aux études de médecine sont mises en place depuis la rentrée 2014 dans quelques universités. C'est pourquoi, certaines universités expérimentent des dispositifs permettant à un nombre limité d'étudiants d'intégrer la 2e année de médecine ou pour devenir sage-femme en admission parallèle sans passer par la Paces.
Dix universités sont concernées par ces expérimentations qui s'achèveront à la fin de l'année universitaire 2019-2020.
À Paris 5, Paris 7, Paris 13, Saint-Étienne et Tours : Les bacheliers peuvent, après avoir intégré la licence de leur choix, suivre des modules complémentaires et des cours en ligne de Paces pendant 3 ans à Paris 5, Paris 7, Paris 13 et Saint-Étienne. À l'issue de la licence, avec un bon dossier (une note minimum de 12/20 de moyenne par semestre), ils peuvent intégrer la 2e année de médecine.
L'université de Tours a adopté un projet similaire avec la possibilité d'entrer en filière santé après une L2 ou une L3 sciences de la matière ou sciences de la vie validée et complétée. Il faudra faire partie des meilleurs élèves de licence et valider trois unités d'enseignement (UE) complémentaires pour accéder aux différentes filières, dont médecine. Un pourcentage de places est réservé pour chaque filière.
À Rouen : L'université de médecine accueille désormais 120 bacheliers généraux dans une licence sciences pour la santé. Ces étudiants peuvent, à l'issue de la L2 et/ou de la L3, se présenter en 2e année de médecine. Pour être déclaré admissible, il faut avoir une moyenne générale sur l'année d'au moins 12/20, puis réussir un entretien de motivation devant un jury. Les admis peuvent intégrer l'une des 4 filières de santé, dont médecine.
A Clermont-Ferrand : Le projet de l'université d'Auvergne ne prévoit pas de créer de nouvelle licence mais d'adapter la licence sciences pour la santé pour que ses étudiants puissent recevoir en contenus l'équivalent de la Paces et rejoindre ensuite l'une des 4 filières de santé, dont la filière médicale. À partir de 2016-2017, l'université sélectionnera les étudiants en fin de L2 ; à partir de 2017-2018, en fin de L2 et de L3.
À Strasbourg et Poitiers : Les étudiants de Strasbourg en licence sciences du vivant peuvent, après une L2 et avec des cours complémentaires, intégrer la 2e année médecine. Après une L2 en chimie, ils peuvent intégrer pharmacie. Admission selon leurs résultats et après un entretien.
L'université de Poitiers s'est calée sur le projet de Strasbourg avec une passerelle pour des étudiants en L2 de biologie ou de chimie. Les candidats déposent un dossier qui est évalué par un jury, passent un oral et, s'ils sont retenus, sont inscrits sur liste d'attente. S'ils valident leur année de licence, ils peuvent passer en 2e année de santé. En 2015, 10 étudiants ont été pris en médecine.
À Angers : L'université a mis en place un parcours pluridisciplinaire composé de sciences médicales, sciences du vivant et sciences de l'ingénieur. Les étudiants peuvent candidater pour une intégration en 2e année de Paces dès la fin de la L1 et recommencer s'ils échouent au 1er semestre de L2.
Comme indiqué, le système est en phase expérimentale, d'où quelques hésitations dans certaines réponses ; nous vous recommandons de prendre contact avec :
Association nationale des étudiants sages-femmes (Anesf)
Conseil national de l’Ordre des sages-femmes
Cordialement

Répondre