Notez !
Aucun vote pour l'instant.

partir de la suisse pour poursuivre ses études en france

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

offline
Inscription: 30/01/2013
Note:
partir de la suisse pour poursuivre ses études en france

Bonjour
Je m'appelle luana et je suis tombé sur ce site par hasard.
J'ai 21, habite en suisse et j'ai terminé ma formation d'Assistante socio-éducative spécialisé dans la petite enfance. J'ai envie de poursuivre les études et devenir éducatrice spécialisée, le problème c'est qu'il y a des année d'attentes car il y a beaucoup de demande d'admission.
je me suis demandée s'il était possible de poursuivre cette formation en France? si oui comment faire et où me renseigner?
Merci de votre aide
bonne soirée

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Salut lu21 !
Devenir éducateur spécialisé 
Le DEES se prépare en 3 ans (mais n'est reconnu que comme un niveau bac + 2) dans quelque 80 écoles agréées par le ministère chargé du Travail et 3 IUT (Tourcoing, Grenoble 2 et Évreux), qui y préparent après le DUT carrières sociales option éducation spécialisée.
Les écoles spécialisées
Il faut s'inscrire un an à l'avance, c'est-à-dire en septembre pour la rentrée de l'année scolaire suivante. Comptez de 400 € à 1 000 € par an pour la formation et 150 € pour les frais de dossier.
Sélection
Peuvent se présenter aux épreuves d'admission les candidats remplissant au moins l'une des conditions suivantes :
• être titulaire du bac ou de l'un des titres admis en dispense du bac pour la poursuite des études dans les universités ;
• être titulaire d'un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ;
• être titulaire du diplôme d'État d'aide médico-psychologique ou du diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale, et avoir exercé 5 ans dans l'emploi correspondant
Épreuves de sélection
Chaque centre de formation organise ses épreuves de sélection. Elles comprennent une épreuve écrite d'admissibilité permettant de vérifier les capacités d'analyse, de synthèse et les aptitudes à l'expression écrite du candidat, et une épreuve orale d'admission (comprenant deux entretiens) destinée à apprécier l'aptitude et la motivation du candidat à l'exercice de la profession, ainsi que son adhésion au projet pédagogique de l'établissement.
Les écoles passent les candidats au crible : motivation, maturité affective, contrôle de soi, capacité d'adaptation et d'analyse, capacité à travailler en équipe… Vu la concurrence (1 500 candidats pour 150 places), mieux vaut s'inscrire dans plusieurs écoles.
Préparations privées
Centres de formation, lycées ou universités, plus de 130 établissements proposent des préparations au concours d'entrée des écoles d'éducateurs spécialisés. Si elles sont parfois payantes (jusqu'à 2 000 €), sachez que certaines comprennent des stages pratiques.
Pour faire votre choix, adressez-vous directement aux écoles.
Formation
La formation est dispensée de manière continue ou discontinue en 3 ans. Elle comporte 1 450 heures d'enseignement théorique et 2 100 heures (60 semaines) de formation pratique. L'enseignement théorique est composé de quatre domaines de formation :
• accompagnement social et éducatif spécialisé (450h) ;
• conception et conduite de projet éducatif spécialisé (500h) ;
• communication professionnelle en travail social (250h) ;
• implication dans les dynamiques partenariales institutionnelles et interinstitutionnelles (250h).
Les candidats titulaires de certains diplômes, certificats ou titres peuvent bénéficier de dispenses et d'allègements de formation. Parmi eux : le DUT carrières sociales, le diplôme d'État (DE) d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants, d'éducateur technique spécialisé, le DE relatif aux fonctions d'animation ou DEJEPS, et le diplôme de conseiller en économie sociale familiale.
Diplôme
La formation est sanctionnée par le diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES). Chacun des 4 domaines de certification comporte une épreuve terminale : entretien sur les pratiques professionnelles ; présentation et soutenance d'un mémoire ; entretien à partir d'un journal d'étude clinique ; épreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles. Il existe par ailleurs une évaluation organisée en cours de formation. Le taux de réussite frôle les 90 %.
L'ensemble du diplôme doit être validé dans une période de 5 ans à compter de la date de notification de la première validation de certification.
ou avoir les adresses des écoles vous pouvez vous procucurer notre fiche n° 2.77 moniteur et éducateur spécialisé en allant sur notre site jcomejeune à la rubrique librairie (le document est payant : 1€)

Répondre