Notez !
Aucun vote pour l'instant.

intégrer une CPES tardivement

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de lulamae
offline
Inscription: 07/05/2017
Note:
intégrer une CPES tardivement

Bonjour, 
Je vais faire un rapide résumé de mon parcours. En 2016 j'ai obtenu mon baccalauréat littéraire mention européenne et mention très bien. Suite à ça, j'ai intégré la fac en LEA anglais-allemand, et j'ai très vite décroché, réalisant que l'université n'était vraiment pas faite pour moi. J'ai donc passé le second semestre à rechercher intensément une voie adaptée pour moi, que ce soit via sites web, magazines, ou expositions, ce qui s'est avéré très difficile, car j'ai des critères bien précis concernant ce que je veux : un enseignement encadré, avec des journées complètes ou au moins bien plus de cours qu'à la fac, et pluridisciplinaire, mais toujours dans le domaine des sciences humaines, lettres, etc (raison pour laquelle je me suis dirigée vers la fac après le bac de manière un peu incertaine), dans la mesure où je sais ce que je veux étudier mais sans que ce soit spécialisé directement, et aussi où je ne n'arrive à penser à aucun projet professionnel qui me conviendrait pour l'instant. En soi j'ai longtemps pensé à me réorienter en hypokhâgne, mais le "prestige" (le mot n'est pas celui que je recherche mais j'espère que vous saisirez l'idée), la charge très lourde de travail et la réputation un peu tendue de cette orientation m'a toujours poussée à repousser cette option, au profit d'une potentielle direction moins "extrême".
Suite à quelques problèmes personnels, j'ai délaissé la plateforme APB en cette fin d'année scolaire 2016/201, car j'étais sûre de me réorienter mais je ne savais pas en quoi, et j'avais des soucis bien plus importants à régler. Et puis, il y a quelques semaines, mi-avril, j'ai découvert à tout hasard la CPES, classe préparatoire aux études supérieures (orienté domaine littéraire bien sûr). J'ai été très enthousiaste suite à cette découverte, qui ne pourrait pas mieux correspondre à mes critères exigeants : la CPES est ce qu'il me faut, j'en suis certaine. Seulement, comme j'ai zappé APB, ne connaissant pas la CPES le jour de clôture de l'entrée des voeux, j'ai préféré me renseigner auprès de la CPES proposée dans un lycée de Bordeaux, car j'y vis en périphérie, et comme je le craignais, la dame que j'ai eu au téléphone a été claire : une fois la date de saisie des voeux passée, ayant trop de demandes, il n'y a plus aucun moyen de chercher à intégrer une CPES dans leur lycée pour l'année 2017/2018, via procédure complémentaire APB ou autre. Cette formation est également proposée dans un lycée de Lyon, et à Henri IV à Paris si je me souviens bien, mais je doute fortement que la réponse d'un de ces établissement ne me soit plus favorable que la réponse de celui de Bordeaux. 
Je me retrouve donc déterminée à intégrer cette CPES, mais avec une année de "trou" entre maintenant et le plus tôt envisageable pour m'y inscrire, à savoir à l'ouverture de la procédure APB pour l'année 2018/2019. Voilà ma situation, et ma question dont je redoute la réponse : l'entrée en cette formation me semblant assez sélective, j'aimerais savoir si il est possible d'intégrer une CPES après non pas une mais deux années entre l'obtention de mon bac et la proposition de mon dossier, ce qui je trouve semble énorme, encore plus si la CPES me donne la motivation d'entrer en CPGE, j'aurais alors 21 ans alors que les hypokhâgnes accueillent plutôt des élèves de 18 ans seulement. En soi, j'ai la motivation qui est demandée, c'est sûr : j'ai également de bons bulletins entre ma première et ma terminale qui ont été entrecoupées par une année d'échange passée dans un lycée en Asie, et un bac mention très bien. Je pense donc que jusqu'au bac mon parcours ne me poserait aucun problème, mais après avoir abandonné l'université, et passé une année de plus en dehors du cadre des études (j'ai été acceptée pour faire un service civique, ce qui remplirait mon année de "trou" de la manière la plus productive possible je pense, même si maintenant je m'y rendrai un peu par dépit). 
Voilà donc, sur un tel dossier et un tel retard, l'admission en CPES est-elle plus compliquée, est-elle même encore possible ? Je me prépare à recevoir la réalité d'un refus inévitable de toute façon en voyant un conseiller d'orientation, mais cette voie me semblerait parfaite et très épanouissante pour moi, qui ai eu tant de mal à trouver ce qui pourrait me plaire au moins un peu. 
Merci de votre réponse.

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Bonjour Lulamae;
Votre situation n'est pas aussi kaflaiène que cela. Je m'explique:
Si vous êtes déterminée à rejoindre la CPES en 2017/2019, la meilleure stratégie serait que vous preniez contact et rendez-vous avec le responsable de la CPES via le lycée de Bordeaux. Il sera le mieux placé pour vous indiquer au-delà des prérequis, ce que vous aurez à développer pour enrichir votre dossier pour APB 2017/2018. Prenez votre mal en patience et décrochez vous ce rendez-vous.
Bon courage
Cordialement
L'équipe conseiller du CIDJ

Répondre