Notez !
Aucun vote pour l'instant.

formation kiné après bac ES +1année staps

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de Jacqueline Breton
offline
Inscription: 31/05/2017
Note:
formation kiné après bac ES +1année staps

Bonjour,
Je souhaiterais avoir qq renseignements précis car je termine mon année STAPS, le concours étant terminé, je sais que je ne l'aurais pas. En conséquence, je souhaite connaitre comment me diriger vers une formation diplomante prise en charge par un centre de formation et en alternance employeur afin de me mener au diplôme de kiné. J' ai aussi le projet d'être kiné spécialité sport. J'habite lille et je suis très motivée depuis pls années.
Je me suis inscrite en belgique à l'université mais je ne suis pas sûre d'être prise car il y a tirage au sort.
Comment dois je m'y prendre? et à quel endroit dois je aller?
J'ai appris qu'il y avait des passerelles afin d'accéder au projet professionnel.
Pouvez vous me donner précisions rapidement car si je doit m'inscrire qq part pour cette formation en alternance je ne veux pas perdre de temps.
Vous en remerciant, recevez mes sincères salutations. JB

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Bonjour Jacqueline,
Pour exercer cette profession, il faut obtenir le diplôme d'État en
intégrant un IFMK (institut de formation en masso-kinésithérapie). Les
conditions d'accès à ces instituts ont changé en 2016.

Pour devenir
masseur-kinésithérapeute, il faut intégrer un institut de formation en
masso-kinésithérapie (IFMK), suivre 4 ans de formation et décrocher le
diplôme d'État. Jusqu'à l'année dernière, les IFMK recrutaient soit
directement sur concours après un bac S, soit après la 1re année commune
aux études de santé (Paces). Depuis cette année, intégrer un IFMK
directement après le bac n'est plus possible.

Pour intégrer un IFMK, il faut désormais, au choix :

• avoir validé la Paces (les candidats concernés seront prioritaires dans le choix de sélection),
• avoir validé la 1re année de licence sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps),
• avoir validé une 1re année de licence dans le domaine sciences, technologies, santé.

Une convention signée entre le
directeur de l'institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK) et
un ou plusieurs présidents d'université précise les modalités retenues
pour sélectionner les étudiants et le nombre de places offertes
respectivement aux étudiants issus de la Paces, d'une L1 en Staps ou en
sciences.

À savoir : le nombre de places
pour les étudiants ayant validé la Paces est prépondérant par rapport au
nombre cumulé de places offertes pour les 2 autres filières.

..
Le diplôme d'État s'obtient après 4
ans en IFMK. La formation comprend 16 modules d'enseignement théorique,
des travaux dirigés et pratiques et 1 460h de stages.

Beaucoup d'IFMK sont privés : comptez
de 2 600 à 4 500 € par an en province, de 6 000 à 7 000 € à Paris. Il
est possible d'obtenir une bourse de la Région.

Même si, officiellement, tous les
instituts de formation ont un programme commun, sachez que certains ont
développé des orientations spécifiques : la thérapie manuelle à Vichy et
à Montpellier ou les neurosciences à Rennes.

1er cycle (1re et 2e année) : théorie 

Le premier cycle est chargé. Il
apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et
professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes
de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.

Les cours sont à la fois théoriques
et pratiques, les futurs kinés apprenant à pratiquer entre eux pendant
les TP. S'y ajoutent 70h de stage d'observation en hôpital.

2e cycle (3e et 4e année) : en alternance 

Une fois les bases acquises, les
étudiants apprennent les différentes pathologies (traumatologie,
rhumatologie, neurologie…) et les méthodes de rééducation. L'emploi du
temps se partage entre stages à l'hôpital et cours l'après-midi, ce qui
leur permet de mettre leurs connaissances en pratique et d'approcher les
patients.

Ces stages (1 400h sur les 2 années)
s'effectuent auprès de tous les publics (enfants, personnes âgées…) dans
différents services : chirurgie, kinésithérapie cardio-vasculaire et
respiratoire, rhumatologie…

Diplôme d'État (bac + 5) 

Le passage d'une année à l'autre est
conditionné à la réussite de chacun des modules. En fin de cursus, les
étudiants présentent le diplôme d'État qui leur permettra d'exercer : la
soutenance orale du mémoire rédigé à partir d'un cas clinique, ainsi
que deux mises en situation à l'hôpital. Plus de 90 % des étudiants
réussissent leur DE.

De nombreuses informations sur la vie en
Belgique et sur le cursus universitaire sont disponibles sur le site du
CRIJ du Nord-Pas-de-Calais.

www.crij-npdc.fr rubrique Europe et International / Destination Belgique

Autre source d'information : www.euroguidance-france.org

Bonne recherche,

Cordialement

Répondre