Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Et sinon? Après 26 ans? Plus aucun recours?

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de Ardélion
offline
Inscription: 06/01/2014
Note:
Et sinon? Après 26 ans? Plus aucun recours?

Bonjour,
ma question est sûrement très naïve mais concrètement, passé 26 ans, on l'a dans l'os pour espérer avoir une seconde chance? Fini l'espoir d'une éventuelle reconversion/réorientation où on sera enfin formé/diplômé, histoire de récupérer un semblant de stabilité et de dignité? Passé cet âge fatidique, on est considéré comme perdu, plus capable d'apprendre? 
Alors je sais, "Y a l'AFPA" me direz-vous, m'enfin, perso l'AFPA, j'ai toujours eu l'impression que ça se limitait à des reponses du style: "pour ça, faudra rappeler dans 14 mois", et puis 14 mois après quand tu rappelles: "ah bin pas de date prévue" ou "Ah bé pu de place, rappelez...l'année prochaine. Foilààà. Allez au refoir hein et puis bonne chance hein, j'vais boire mon café là.". Excusez-moi, je m'égare, je suis légèrement blasé. Sans compter le fait qu'on n'est sûrement pas éligible à la formation qui nous intéresse. 
Ah et clairement, le coup du CIF ou du DIF, je n'ai pas bossé assez longtemps dans la même boîte pour espérer quelque chose de ce style. 

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Bonjour,
Ce sentiment est évoqué également lors des entretiens ; cependant nous avons pu constater qu'avant ou après 26 ans, les projets peuvent se concrétiser.
Ne perdez pas votre motivation, soyez à l'écoute des pistes évoquées, rencontrez des professionnels, accrochez vous à votre ambition.
Les conseillers du réseau Information Jeunesse sont présents sans rendez-vous.
Cordialement

Portrait de Ardélion
offline
Inscription: 06/01/2014
Note:

Mais justement, quelles pistes concrètes sont possibles pour quelqu'un de plus de 26 ans qui voudrait être formé et diplômé? Retour classique à la fac? Cours par correspondance? Et c'est tout? Je suis peut-être très optimiste mais quelque chose me dit qu'il y a forcément une voire des solutions. Seulement, tout est littéralement noyé dans une nébuleuse de sigles. 

offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Bonjour, Nous ne pouvons pas répondre sans connaitre vos ou votre projet professionnel, plus les conditions actuelles car nous risquons de vous donner une réponse à côté.
Venez rencontrer un conseiller dans un centre du réseau Information Jeunesse, ou au CIDJ à Paris ! Nous sommes là pour vous aider à vous repérer dans cette nébuleuse, vous informer sur les métiers, vous expliquer les différents cursus ...
A bientôt !

Portrait de Pruvolio
offline
Inscription: 30/01/2014
Note:

L'âge n'a jamais été une entrave aux exploits, il ne faut pas baisser les bras.. En l'occurence plusieurs seniors intègrent l'université pour obtenir leur diplome, sans trop se poser la question...

Portrait de Drop_Nineteens
offline
Inscription: 23/04/2014
Note:

J'ai également connu durant ma scolarité de nombreuses personnes presque quarantenaires qui ont repris le chemin des études, et ça a leur a plutôt réussi. Mais par contre, il faut vraiment un projet solide derrière, ne surtout reprendre ses études sans avoir longuement réfléchi...

offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Selon le projet, il peut être possible de se former dans le cadre de contrat de professionnalisation; si vous avez déjà travailler, une validation d'acquis peut s'envisager, accéder à la formation continue...Les solutions existent reste à construire le projet et le CIDJ, les structures de notre réseau, sont là pour vous accompagner.
Pour en savoir plus sur ces dispositifs, consultez nos dossiers en ligne sur ce site.

Répondre