Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Avenir après le service civique

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de Mandée
offline
Inscription: 25/02/2015
Note:
Avenir après le service civique

Bonjour,
Je suis actuellement volontaire en service civique depuis décembre 2014 au sein du Secours Catholique à Ajaccio, en corse du sud.
Je possède depuis 2013 une licence en sciences de l'éducation, et de part mon parcours universitaire, je me suis toujours orientée vers l'éducation populaire, si je puis dire.
En parallèle à mes études j'ai travaillé en tant qu'assitante d'éducation, j'ai été également EAP emploi avenir professeur, dans une classe SEGPA (section d'enseignement général et adapté pour les enfants en difficultés)
J'ai également été AVSI auxiliaire de vie scolaire individuelle, pour un enfant qui avait des problèmes dans sa scolarité.
Petit à petit je me suis orientée vers l'éducation populaire, en commençant par du bénévolat au Secours Catholique en tant qu'intervenante en francais langues étrangères.
Je viens vers vous pour savoir si vous sauriez répondre à mes questions.
Sachant que l'on est sur une petite ile assez excentrée du continent, je voudrais savoir quelques perspectives d'avenir, d'emploi, de formation, pourraient s'offrir à moi après mon service civique en Corse?
Je voudrais travailler dans le domaine du social, dans le cadre de mon volontariat actuel, je suis très investie.
Je voudrais savoir si des équivalences existent?
Il est vrai que je suis un peu rétissante au sujet de reprendre des études, mais si j'ai une aide quelconque financière ou autre, je suis preneuse.
Hélas ma licence en Corse, en particulier, m'offre que très peu d'opportunités d'emploi, si ce n'est de passer le concours de professeur des écoles ou encore de CPE... qui hélas ne m'intéressent guère.
Je suis preneuse de toute information qui pourrait sans doute me guider un peu.
Je voudrais essayer de monter ma propre entreprise ou encore de créer ma propre association, mais j'ai peur niveau financement, et surtout je ne voudrais pas partir de mon ile, stupide peut etre mais je voudrais développer quelque chose d'intéressant en Corse, l'aider à la développer.
Merci d'avance.

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

Bonjour,
Il existe de nombreuses associations en France. Avant de créer une association, il convient donc de vous renseigner sur les associations existantes, afin de vous assurer que celle que vous voulez créer n'existe pas déjà !
Une fois l'état des lieux de l'existant dans votre région, vous pourrez proposer un projet correpondant à un besoin non pourvu ou une action pour compléter celle déjà en fonction, différentes structures peuvent vous informer et vous accompagner dans votre démarche ; certaines proposent des formations.
• Les missions d'accueil et d'information des associations (Maia) ont pour objectif de permettre aux associations d'identifier les structures d'accueil et d'informations des services de l'Etat dans leur département et de simplifier leurs relations avec ces services. Accueil, conseil et orientation, gratuit, des porteurs de projets ou des associations.
• Les boutiques des associations informent et accompagnent les associations en création ou actives en matières de gestion associative : assistance administrative, comptabilité, domiciliation.
• Les centres de ressources et d'information des bénévoles (Crib) accueillent et orientent les bénévoles et porteurs de projet. Information sur les thèmes relatifs à la gestion quotidienne d'une association.
• Les dispositifs locaux d'accompagnement (DLA) accompagnent les associations dans leur démarche de consolidation économique et de développement.
Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports met en ligne un site consacré à la création et à la gestion d'association sur lequel vous trouverez une mine d'informations pour enclencher votre réflexion, prospection et création de votre propre asso.
Et pourquoi pas un centre d'information jeunesse ?
Dans le domaine du social plusieurs professions sont possibles : Assistant(e) de service social, Educateur(rice), Travailleur social, Animateur(rice), AMP ... chaque école doit étudier le parcours avant de se prononcer sur un allégement de formation ou une équivalence.
Cordialement !

Répondre