Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Jeunes handicapés : s’inscrire dans l’enseignement supérieur

Jeunes handicapés : s’inscrire dans l’enseignement supérieur
© Auremar / Fotolia

La loi de 2005 affirme l’existence pour tous les jeunes en situation de handicap d’un droit aux études dans l’enseignement supérieur. Vous êtes handicapé et vous souhaitez suivre des études supérieures ? Voici les démarches à suivre.

Avant toute chose, pour pouvoir effectuer une rentrée dans les meilleures conditions, une personne handicapée doit largement anticiper son accès dans l’enseignement supérieur. Informez-vous dès le début du deuxième trimestre de l’année de terminale, de préférence avant même votre inscription dans un établissement d’enseignement supérieur.

Admission Post Bac : incontournable !

Pour cela, comme pour tous les autres élèves de terminale, vous devez d’abord formuler vos choix d’établissements sur Admission Post Bac dès le 20 janvier puis, sans attendre, prendre contact avec le service d’accueil pour les étudiants handicapés de l’établissement où vous souhaitez poursuivre vos études.

Votre chargé d’accueil et la MDPH

En lien avec le chargé d’accueil, vous envisagerez alors les différentes modalités de votre poursuite d’études dans tous ses aspects (orientation, inscription…). Vos besoins seront évalués par une équipe plurielle composée des acteurs de l’enseignement supérieur, en collaboration avec votre Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Comme toutes les personnes qui souhaitent faire valoir leur droit à prestations ou à un accompagnement particulier, les étudiants handicapés doivent donc faire évaluer leurs besoins par la MDPH de leur lieu de résidence. La MDPH recueille l’avis des professionnels de l’établissement d’enseignement supérieur d’accueil (chargé d’accueil, médecin de l’établissement…) et des spécialistes du handicap concerné, afin d’élaborer votre plan personnalisé d’études supérieures (PPES).

Pour une inscription en STS

Si vous envisagez de vous inscrire en STS (section de technicien supérieur) pour préparer un BTS, les démarches se feront avec votre enseignant référent, en lien avec le rectorat. À savoir : en STS, vous continuerez de bénéficier, dans les mêmes conditions que dans le cycle secondaire, du projet personnalisé de scolarisation (PPS) jusqu’à l’âge de 20 ans. Le PPS définit les modalités de votre scolarité (accompagnement nécessaire, aménagements pédagogiques, matériel pédagogique…) pour assurer la cohérence de votre parcours.

Pour intégrer une grande école

Dès l’inscription aux concours d’entrée, demandez à connaître les aménagements nécessaires pour les épreuves. Les “référents handicap” des écoles sont les personnes chargées de vous informer sur ces modalités. Pensez aussi à anticiper les déplacements et l’éventuel hébergement à proximité des lieux de concours.

Actuellement, 150 écoles de la CGE (Conférence des Grandes Écoles) www.cge.asso.fr ont un référent handicap désigné.

Le dispositif Handicap Passerelle est une voie d’admission au sein des écoles supérieures de commerce à niveau bac, dédié aux élèves handicapés. Les inscriptions ont lieu jusqu’au 18 février 2012 http://www.passerelle-esc.com/

Jean Paul Duvernois

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Comment obtenir un certificat qui atteste mon handicap ?

La reconnaissance de votre handicap exige un certificat médical.

Etudier avec un handicap
Où trouver les coordonnées des responsables de l’accueil des étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur ?

 

Toutes les coordonnées des chargés d’accueil dans les universités françaises sont disponibles sur www.handi-u.fr. Pour les coordonnées des référents handicap dans les grandes écoles, consultez www.cge.asso.fr.

Etudier avec un handicap
Mon handicap m’oblige à aller à la fac en taxi. Qui doit prendre en charge ce surcoût ?

L’article R-213-16 du code de l’éducation est très clair sur ce point : “Les frais de déplacement des étudiants handicapés qui fréquentent un établissement d’enseignement supérieur et qui ne peuvent utiliser les moyens de transport en commun, en raison de la gravité de leur handicap, médicalement établie, sont pris en charge par le département du domicile des intéressés.”

Etudier avec un handicap
Puis-je partir avec Erasmus si je suis handicapé ?

 

Oui, il vous suffit pour cela de vous adresser au coordinateur Erasmus de votre établissement. Il faudra lui remettre, entre autres, une attestation stipulant le degré de votre handicap et une estimation des surcoûts engendrés par votre participation au programme de mobilité Erasmus.

Etudier avec un handicap