Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Anaëlle : “J’ai toujours évolué en milieu ordinaire”

Anaëlle  : “J’ai toujours évolué en milieu ordinaire”
© Handivalides 2011

Anaëlle a suivi un cursus en droit à l’université de Nantes. Suivie depuis sa scolarité par des services spécialisés, elle a toujours évolué en milieu ordinaire. En plein concours pour des grandes écoles, elle reste engagée sur la question du handicap. Témoignage.

“J’ai un handicap auditif et visuel depuis la naissance. Je m’exprime très bien oralement. Je suis appareillée, mais, en milieu bruyant, j’ai du mal à entendre.

J’ai suivi toute ma scolarité en milieu ordinaire. À partir de la maternelle, j’ai bénéficié de l’accompagnement du SSEFIS (Service de soutien à l’éducation familiale et à l’intégration scolaire) qui suit des élèves sourds et malentendants. À partir du lycée, j’ai bénéficié d’un suivi conjugué du SSEFIS et du S3AIS (Service d’aide à l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire) pour les élèves malvoyants et aveugles. L’objectif de ces organismes est d’accompagner au mieux les élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire.

J’ai suivi une CPGE à Nantes pour intégrer l’École normale supérieure de Cachan. J’étais suivie par les services généraux du lycée, notamment médicaux, avec une sensibilisation des professeurs et des élèves sur le handicap et les aménagements dont je pouvais avoir besoin : agrandissement, port de micro HF… À la faculté, c’est Handisup et le Relais Handicap qui ont pris en charge les aménagements et cet aspect de sensibilisation.

Ce suivi global m’a permis de suivre mon cursus normalement. Les difficultés que j’ai pu rencontrer ont plutôt pris dimension humaine. Certains professeurs sont en effet moins réceptifs que d’autres à la question du handicap. Pour mes aménagements également, certains professeurs avaient du mal à comprendre mes demandes : par exemple, un agrandissement ne veut pas forcément dire un format A3 !”

Propos recueillis par Émilie Ouchet, Starting-Block

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Comment obtenir un certificat qui atteste mon handicap ?

La reconnaissance de votre handicap exige un certificat médical.

Etudier avec un handicap
Où trouver les coordonnées des responsables de l’accueil des étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur ?

 

Toutes les coordonnées des chargés d’accueil dans les universités françaises sont disponibles sur www.handi-u.fr. Pour les coordonnées des référents handicap dans les grandes écoles, consultez www.cge.asso.fr.

Etudier avec un handicap
Mon handicap m’oblige à aller à la fac en taxi. Qui doit prendre en charge ce surcoût ?

L’article R-213-16 du code de l’éducation est très clair sur ce point : “Les frais de déplacement des étudiants handicapés qui fréquentent un établissement d’enseignement supérieur et qui ne peuvent utiliser les moyens de transport en commun, en raison de la gravité de leur handicap, médicalement établie, sont pris en charge par le département du domicile des intéressés.”

Etudier avec un handicap
Puis-je partir avec Erasmus si je suis handicapé ?

 

Oui, il vous suffit pour cela de vous adresser au coordinateur Erasmus de votre établissement. Il faudra lui remettre, entre autres, une attestation stipulant le degré de votre handicap et une estimation des surcoûts engendrés par votre participation au programme de mobilité Erasmus.

Etudier avec un handicap