Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)

Etudier en Europe : profitez des bourses et des aides

Etudier en Europe : profitez des bourses et des aides
© Goodluz / Fotolia

Vous partez étudier en Europe ? Vous pouvez bénéficier d'aides et de bourses. Le programme Erasmus+ vous permet de ne pas payer de frais universitaires sur place et de bénéficier d'une bourse. Mais il existe de nombreuses autres pistes à explorer...

Voici un panorama des principales bourses que vous pouvez obtenir pour un séjour d'études en Europe. Sachez que vous pouvez cumuler plusieurs aides. Dans le cadre du programme Erasmus+, les démarches sont effectuées avec votre établissement, mais vous devrez gérer vous-même les autres demandes d'aides à la mobilité.

Programme Erasmus+

Si vous partez étudier en Europe dans le cadre du programme européen Erasmus+, vous pouvez bénéficier d'une bourse Erasmus qui vous permet de financer une partie de votre séjour. Son montant varie en fonction du coût de la vie dans votre pays de destination. Vous toucherez entre 150 et 300 € par mois.

L'allocation Erasmus s'ajoute à la bourse sur critères sociaux si vous êtes boursier.

Si vous êtes intéressé, adressez-vous au bureau des relations internationales de votre université ou de votre école pour déposer un dossier.

Plus d'infos sur Erasmus+
Erasmus + : ce qui change par rapport à Erasmus
Erasmus : ce qu'il faut savoir pour éviter les galères
Erasmus : vos destinations préférées

Bourses du ministère de l'Enseignement supérieur

Si vous êtes boursier et que vous partez dans un pays du Conseil de l'Europe, vous pouvez continuer à percevoir votre bourse sur critères sociaux, dans les mêmes conditions que si vous étiez resté en France.

Une aide à la mobilité internationale peut aussi vous être attribuée, sous certaines conditions.

Aides des collectivités territoriales

Les conseils généraux et régionaux proposent souvent des aides à la mobilité, notamment pour les séjours d'études. Rapprochez-vous d'eux pour connaître leurs dispositifs.

Quelques exemples :

• En Ile-de-France, la bourse Amie (Aide à la mobilité internationale des étudiants) s'adresse aux étudiants ayant réussi leurs deux premières années d'études post-bac. Elle peut vous permettre de toucher de 250 à 450 € par mois pendant 10 mois pour une poursuite d'études à l'étranger.

• Dans la région Rhône-Alpes, la bourse Explo'ra sup permet notamment d'effectuer une période de formation à l'étranger dans le cadre d'un cursus sanctionné par un diplôme de niveau bac + 2 à bac + 5. Vous toucherez 380 € mensuels. Les étudiants boursiers sur critères sociaux ou boursiers à taux zéro l'année précédant la mobilité et/ou l'année de la mobilité perçoivent une aide complémentaire d'un montant forfaitaire de 530 €.

• En Alsace, la bourse régionale d'études ou de stage à l'étranger est réservée aux étudiants âgés de moins de 26 ans inscrits en L3, M1 et M2 effectuant des études à l'étranger pendant 12 à 35 semaines. Montant de la bourse : 40 € par semaine.

• En Bretagne, la bourse Jeunes à l'international varie en fonction des étudiants concernés.
Elle équivaut à 200 € par mois dans la limite de 2 mois, à laquelle s'ajoute un forfait de départ de 150 €, pour les séjours d’études des BTS-DUT et des étudiants en formation sanitaire et sociale (durée minimum : 26 jours consécutifs).
Pour les étudiants en licence et master (d’une durée minimum de 90 jours consécutifs) ou les étudiants en apprentissage (d'une durée minimum de 19 jours consécutifs), elle est de 200 € par mois dans la limite de 10 mois.

Bourses spécifiques pour le Royaume-Uni et l'Allemagne

Des bourses d'études peuvent aussi vous être accordées par certains organismes si vous partez au Royaume-Uni ou en Allemagne.

• Le British Council propose, par exemple, la bourse en droit Herbert Smith Freehils Entente cordiale aux étudiants d'un niveau bac + 4 et supérieur en droit qui souhaitent suivre une année d'études au Royaume-Uni. Le retrait des dossiers se fait directement en ligne à partir du mois de janvier ; la décision finale est rendue en mai.

• L'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) attribue des bourses pour permettre aux étudiants d'écoles des beaux-arts et de filières dédiées aux recherches documentaires, ainsi qu'aux futurs enseignants, d’effectuer un séjour d’études en Allemagne.

• Le Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne propose des aides à la mobilité pour effectuer un séjour de recherche (master 2 et thèse) ou un stage (à partir du niveau master 1) dans le domaine des sciences humaines et sociales en Allemagne, en Autriche et en Suisse. L'appel à candidature a généralement lieu en octobre.

Bourses pour intégrer le Collège d'Europe

Le ministère des Affaires étrangères propose des bourses aux étudiants de niveau bac + 4 minimum admis au sein du Collège d’Europe à Bruges en Belgique, ou à Natolin en Pologne.
Le Collège d’Europe dispense un enseignement approfondi et de haut niveau, dans le domaine des sciences économiques et juridiques européennes, des sciences politiques et administratives et des relations internationales et diplomatiques de l’Union européenne.
L’antenne de Natolin propose un programme d’études européennes interdisciplinaires.

Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.