Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (3 votes)

Que faire en cas d’échec en première année de médecine ?

Que faire en cas d’échec en première année de médecine ?
© ARTENS / Fotolia

Si vous faites partie des 80 % de recalés au concours de médecine, tout n'est pas perdu ! Profitez des passerelles organisées par les universités pour rebondir.

Les universités vous offrent la possibilité de vous réorienter vers une autre filière dès la fin du premier semestre de Paces (première année commune aux  études de santé) ou en fin de second semestre, à l’issue du concours de médecine. Vous pouvez, dans certains cas, bénéficier d’équivalences.

Rebondir dès le premier semestre

Dès la fin du premier semestre, à l’issue de la première partie du concours de médecine, si vos résultats sont trop faibles, mieux vaut envisager de vous réorienter. Vous pouvez bifurquer, sans perdre une année, vers une licence de biologie, par exemple, ou vers toute autre filière, en fonction des formations offertes par votre université. Renseignez-vous auprès de votre établissement.

Rebondir après un échec au concours 

En fin de second semestre, vous avez échoué à la deuxième partie du concours et vous n’avez pas obtenu de bons résultats ? Plutôt que de redoubler (vous avez droit à deux redoublements), il est peut-être préférable de vous réorienter vers une autre filière. Vous pouvez intégrer – dans votre université ou une autre – des licences proches du domaine de la santé : sciences de la vie, Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives), carrières sanitaires…

Dans tous les cas, mieux vaut choisir une filière qui vous permette de bénéficier de la reconnaissance des UE (unités d’enseignement) que vous avez validées pendant votre première année de médecine, et que vous pourrez faire valoir par la suite. Les possibilités d’équivalences et la conservation de certains crédits ECTS d’une filière à l’autre dépendent des universités.

Les reçus-collés directement en L2

Vous faites partie des reçus-collés, c'est-à-dire que vous avez eu la moyenne (plus de 10/20) sans pour autant décrocher une place au concours ? Vous pouvez faire valoir vos résultats de première année pour obtenir une équivalence et entrer directement en deuxième année (L2) de certaines licences (biologie, physique, santé, économie...).

À l’université de Lille 1, par exemple, les reçus-collés peuvent entrer directement en L2 ingénierie et santé publique, biologie, ou encore en sciences de gestion. À l’université de Paris Est-Créteil, ils peuvent être admis en L2 économie-gestion, mise en place spécialement pour eux. Attention, il faut déposer les dossiers d’équivalence dès les résultats du concours.

Bifurquer vers une autre filière santé

Si vous restez malgré tout attiré par la médecine, pourquoi ne pas envisager une profession paramédicale ? Les écoles d’ergothérapeutes, de manipulateurs d'électroradiologie médicale, de masseurs-kinésithérapeutes, de pédicures-podologues, de psychomotriciens et de techniciens en analyses biomédicales peuvent admettre en première année des étudiants sélectionnés à partir des listes de classement au concours de fin de Paces.

Marine Ilario

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France