Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 2 (1 vote)

Universités allemandes : plus sélectives qu’en France

Universités allemandes : plus sélectives qu’en France
© Carunzelkorn / Fotolia

Vous voulez étudier en Allemagne ? Outre les étudiants allemands, plusieurs milliers d’étudiants étrangers postulent chaque année dans les universités de Berlin, Munich ou Hanovre. La sélection est forte, mais, avec un bon dossier et nos conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Quelle est la différence entre une université et une Fachhochschule ? Sur quels critères vous sélectionneront-elles ? Soyez bien informé avant de prospecter.

Université ou Fachhochschule ?

Deux types d’établissements d’enseignement supérieur coexistent en Allemagne : les universités et les Fachhoschulen (FH), qui sont à peu près l’équivalent des IUT français. "Les universités proposent des cursus d’études centrés sur la théorie et la recherche alors que les FH ont une approche plus pratique et professionnelle, résume Kilian Quenstedt, responsable de l’information au DAAD. Elles recrutent donc sur des critères différents."

Dans les universités, votre parcours scolaire ou universitaire prendra ainsi le dessus sur vos expériences et aspirations professionnelles, qui seront plus importantes pour une candidature en FH.
Il n’y a pas que Berlin !
Les universités de Berlin sont très sélectives, et pour cause ! Des jeunes du monde entier rêvent d’étudier et de vivre dans la capitale allemande. Pourtant, Berlin n’est pas forcément le meilleur choix pour toutes les filières et il peut être judicieux de choisir une université située dans une ville moins touristique, dont les formations proposées correspondront davantage à votre projet, et dans laquelle vous aurez plus de chances d’être admis.

Une sélection pointue

"Dans les universités comme les FH, une sélection s’impose dès la première année, annonce Kilian Quenstedt, et cette sélection est plus ou moins forte selon le 'marché', c’est-à-dire selon le nombre plus ou moins important de candidatures par rapport aux places disponibles dans chaque filière."

La sélection des étudiants étrangers se fait essentiellement selon la note du dernier diplôme obtenu (le bac pour une admission en première année, la licence pour une inscription en master), mais aussi par rapport au contenu du programme du diplôme que le candidat a obtenu. En effet, "certains masters nécessitent des connaissances préalablement acquises en licence", précise Kilian Quenstedt.

La sélection se fait aussi en fonction de votre niveau d’allemand. "Le TestDaF permet d’évaluer le niveau d’allemand du candidat, explique Kilian Quenstedt. Chaque établissement définit, pour chaque cursus d'études, le niveau minimum à obtenir pour être sélectionné."

Sachez cependant qu’il est valorisant, pour une université allemande, de recevoir des étudiants étrangers, français notamment, et que votre candidature bénéficiera donc généralement d’un a priori positif.

Guillaume Marchal

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Berlin est-elle incontournable pour faire ses études en Allemagne ?

Si Berlin est une capitale universitaire dotée de très bons établissements, il peut être judicieux, pour certaines filières, d’étudier dans l’université plus reconnue d’une autre ville.

Étudier à l'étranger
Sur quels critères suis-je sélectionné pour entrer dans une université allemande ?

Vous êtes sélectionné sur vos notes et sur le contenu du dernier diplôme obtenu, ainsi que sur votre niveau d’allemand.

Étudier à l'étranger
Quelle est la différence entre une université et une Fachhochschule ?

L’université dispense un savoir théorique, tandis que la Fachhochschule propose des formations professionnalisantes.

Étudier à l'étranger
Les universités allemandes fonctionnent-elles selon le système LMD ?

Oui. Le plus souvent, c’est le système 3+2 qui est en vigueur (bachelor en 3 ans, master en 2 ans), mais certains établissements ont opté pour le système 4+1.

Étudier à l'étranger
Dans quelles filières les universités allemandes sont-elles particulièrement réputées ?

Dans toutes les sciences dites “dures”, du bachelor au doctorat.

Étudier à l'étranger