Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.5 (4 votes)

Le bénévolat, comment ça marche ?

Le bénévolat, comment ça marche ?
© Fotolia / Galyna Andrushko

Le 5 décembre, c'est la journée mondiale du bénévolat. Le bénévolat est une activité libre et non rémunérée qui n’occupera pas tout votre temps. A vous de décider combien de temps vous désirez y consacrer. Vous choisirez en fonction de cela votre activité et la structure auprès de laquelle vous l’exercerez.

Le bénévolat demande cependant implication et motivation de votre part. En effet, vous vous engagez moralement auprès de votre organisme d’accueil à remplir votre mission sérieusement.

Le bénévole a-t-il un contrat de travail ?

Vous n’avez pas de contrat de travail, mais êtes soumis à un contrat moral qui implique le respect d’un règlement intérieur et une certaine disponibilité pour contribuer à la réalisation des objectifs de l’association. Vous n’êtes soumis à aucun ordre impératif et ne pouvez être sanctionné par l’association. Votre participation est volontaire et vous êtes libre d’y mettre un terme sans procédure ni dédommagement. En revanche, vous devez respecter les statuts de l’association et les normes de sécurité.

Le titre de bénévole n’ouvre aucun droit à une couverture sociale. Vous conservez votre statut d’origine et les garanties sociales attachées à celui-ci (étudiant, retraité…).

Le bénévole est-il payé ?

Rémunération
L'absence de salaire est la caractéristique essentielle du bénévolat. Vous ne recevrez donc aucune rémunération en espèces ou en nature (hébergement, logement, repas…). Le bénévole utilise ses fonds personnels pour se prendre en charge (transport, assurance…) pendant sa mission.

Remboursement des frais
Certaines associations proposent une aide à leurs bénévoles (frais de voyage et/ou de vie sur place). Si l’association ne vous rembourse pas, ces frais sont considérés comme un don et vous donnent droit à une réduction d’impôts (66 % du montant des frais, dans la limite de 20 % du revenu imposable). Si vous utilisez votre propre moyen de transport, vous pouvez aussi obtenir une réduction fiscale (environ 0,28 €/km pour une voiture). Enfin, une activité régulière peut vous permettre de bénéficier de « chèques-repas du bénévole » d’une valeur de 5,30 € payés par l’association.

De combien de temps faut-il disposer ?

L’engagement bénévole peut être ponctuel ou régulier, mais n’est jamais une activité à temps plein. Tout dépend de vos disponibilités et de vos envies;

Engagement régulier
En vous engageant dans la durée (soutien scolaire, par exemple), vous établissez une relation privilégiée avec la personne aidée, et vous acquérez une véritable expérience d’acteur social.

Engagement ponctuel
Le bénévolat ponctuel (distribution de repas, collecte, animation d’un spectacle…) vous permet de nouer un premier contact avec la réalité associative. C’est souvent un facteur décisif de prise de conscience et d’engagement plus long. Comme l’explique Alice, 24 ans, bénévole à ATD Quart Monde  : « Après plusieurs chantiers d'été, j’ai voulu m’impliquer sur le long terme, et j’ai décidé d’entrer à ATD Quart Monde où je suis bénévole depuis 5 ans. »

Selon le code du travail, si vous êtes salarié, vous avez un droit d’absence ou de congés  afin d’exercer vos activités bénévoles (congé de représentation, de formation, de solidarité…).
Chômage et bénévolat
Un chômeur indemnisé par Pôle emploi peut exercer une activité bénévole sans perdre ses allocations à condition de rechercher activement un emploi. Toutefois, l’association auprès de laquelle il est bénévole ne doit pas être son ancien employeur, et sa collaboration ne doit pas éviter l’embauche d’un salarié.

Marine Ilario

Posez vos questions sur notre Forum

Besoin d'un conseil ?

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ, échangez vos avis et expériences

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions sur notre Forum

Besoin d'un conseil ?

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ, échangez vos avis et expériences

FAQ
Le bénévole est-il payé ?

Le bénévole ne touche pas de rémunération, ni en espèces ni en nature. En revanche, il est parfois dédommagé des frais induits par son activité (déplacements, hébergement, rencontre…).

Bénévolat - Volontariat
Un chômeur peut-il effectuer une mission bénévole ?

Un chômeur indemnisé par Pôle emploi peut exercer une activité bénévole sans perdre ses allocations à condition de rechercher un emploi. Son association ne doit pas être son ancien employeur et sa collaboration ne doit pas éviter l’embauche d’un salarié ici.

Bénévolat - Volontariat
Un mineur peut-il faire du bénévolat ?

Oui, sous certaines conditions. Le mineur qui adhère à une association doit avoir reçu l’accord verbal de ses parents ou tuteurs, une autorisation écrite de ceux-ci est recommandée au moment de l’adhésion. Un mineur âgé de 16 ans ou plus peut jouer un rôle dans le fonctionnement de l’association.

Bénévolat - Volontariat
Quelle est la différence entre bénévolat et volontariat ?

Le bénévole s’engage à temps partiel et n’est pas rémunéré, ses activités associatives sont temporaires. Le volontaire, lui, s’engage à plein temps dans une action de solidarité internationale. Il reçoit une indemnité et non un salaire.

Bénévolat - Volontariat
Qui sont les volontaires ?

Les volontaires ont en moyenne 18 à 35 ans et sont souvent diplômés, 73 % ont une formation bac + 3 ou plus. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes.

Bénévolat - Volontariat